Archives 2ème semestre 2013

Street-Art Brazil

Schirn Kunsthalle Frankfort (Allemagne)

05.09 - 27.10.2013  

Précédent Suivant

English
Deutsch


Traduction du communiqué de presse E-Flux

 


En relation avec la venue du Brésil comme invité d'honneur à la Foire du livre de Francfort en 2013, la Schirn Kunsthalle de Francfort présente le monde à multiples facettes de l'art mural brésilien pour la première fois en Allemagne. Les principales villes du Brésil hébergent une des scènes de graffitis les plus vitales et fascinantes du monde. En termes de contenu et de qualité esthétique, ce mouvement plein de couleurs, dynamique et unique en son genre diffère sensiblement de la scène du street-art américaine et européenne. L'art des rues brésilien se distingue de la culture graffiti mondiale en vertu non seulement du climat politique et social spécifique d'un pays secoué par de profonds bouleversements, mais aussi en raison de l'abondance incroyable de styles et de techniques qu'elle englobe.


Onze artistes et groupes d'artistes de São Paulo et d'autres villes brésiliennes ont été invités à exposer leurs œuvres en milieu urbain à travers la ville de Francfort, en commençant par le bâtiment Schirn, et modifiant ainsi l'image quotidienne de la ville. Leurs œuvres sont des peintures figuratives et abstraites, légères et socialement critiques, allant des peintures murales surdimensionnées à des signes et symboles éphémères sans prétention. Elles apparaissent, entre autres, sur les tours des banques, les culées de pont sur ​​les rives du Main, le sol de la Hauptwache, l'église St. Matthäus et l'ex présidium de la police de la ville. Mais une autre œuvre majeure est une rame de métro peinte. Appelée "train entier", cette forme de tag est considérée comme la discipline reine chez les artistes de graffiti. Une application mobile développée spécialement pour l'exposition, avec une abondance de ressources informatives et des vidéos d'artistes, est proposée pour aider les visiteurs à se repérer lorsqu'ils se promènent dans le centre-ville de Francfort. Elle est déjà disponible gratuitement pour iOS et le sera pour Android dans les prochains jours.




Exposition du 7 septembre au 24 novembre 2013. De Hallen Haarlem, Grote Markt 16 - Haarlem (Pays Bas). Tél.: +31 (0)23 511 5775. Ouverture du mardi au samedi de 11h à 17h, dimanches et jours fériés de 12h à 17h.

Street-Art Brazil, Schirn Kunsthalle Frankfurt

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2013. Tous droits réservés

La métropole de São Paulo est un important centre d'art de rue brésilien, concurrencé uniquement par Rio de Janeiro et Curitiba. Depuis le milieu des années 1980, la scène artistique de cette ville est devenue l'une des cultures d'art mural les plus vivantes et diversifiées dans le monde. Elle est caractérisée par des interventions très spécifiques et extrêmement variées dans l'espace urbain et elle est omniprésente à São Paulo. Après vingt ans de dictature militaire, le désir impérieux de promouvoir la libre expression de l'opinion publique a conduit à la montée d'une contre-culture politiquement motivée. Au contraire du reste du monde, le graffiti est non seulement toléré dans les villes du Brésil, mais intégré dans une certaine mesure dans le champ de la culture visuelle. Les Brésiliens font une distinction entre le pixação, la forme brésilienne d'identité, et les graffitis, représentés par des peintures murales figuratives et abstraites de grande dimension comme celles peintes par les onze artistes invités à Francfort sur la Schirn.


Chronologiquement parlant, le street-art brésilien a débuté avec les représentants de la première génération de grafiteiros (Vitché , Speto et Tinho). Nés à la fin des années 1960 et au début des années 1970, ils ont commencé à envahir les rues avec leurs peintures après la chute de la dictature militaire, donnant ainsi voix à la volonté de promouvoir la libre expression de l'opinion publique après des années de silence, pendant et après le règne oppressif du régime militaire. Face à une pénurie de matériel artistique, ils ont opté, comme ils le font encore aujourd'hui, pour la peinture murale et les rouleaux en complément des bombes aérosols relativement coûteuses. Les jeunes protagonistes de la scène artistique répondent également aux problèmes sociaux, économiques et environnementaux actuels de leur ville et s'inspirent des éléments de la culture autochtone. Est commune à tous une posture distinctive produite par un langage visuel personnel. Les artistes se définissent à travers une exposition en extérieur – présentant leurs œuvres au regard du public et les diffusant aussi largement que possible. La reconnaissance de leurs signatures artistiques, de leur marque, est essentielle à leur succès.

Les artistes participants : Herbert Baglione, Gais, Rimon Guimarães, Jana Joana & Vitché, Nunca, Onesto, Alexandre Orion, Speto, Fefe Talavera et Tinho, Zezão.


Commissaire de l’exposition : Carolin Köchling (SCHIRN)

Voir aussi: Street-Art Brazil, Schirn Kunsthalle Frankfurt