Patrick Van Caeckenberg, La ruine fructueuse, Musée de Leuven

Patrick Van Caeckenberg, La ruine fructueuse

Musée de Leuven (Belgique)

02.02 - 22.04.2012

































Précédent Suivant

English



Traduction du communiqué de presse E-Flux


Dans sa mystérieuse oeuvre baroque, Patrick Van Caeckenbergh dépeint le monde et son environnement de proximité. Ses sculptures, collages, maquettes et dessins relient de petits objets du quotidien avec les grands cadres, systèmes et découvertes importantes mondiales. Le travail de Patrick Van Caeckenbergh stimule l’imagination et rappelle souvent des fables et des contes de fées. Après de nombreuses expositions individuelles à l’étranger de l’artiste, M présente sa première exposition monographique importante en Belgique depuis longtemps. Le musée présente une rétrospective de son oeuvre depuis les années 1980 à nos jours, incluant une reconstitution de son atelier.


Les années 1980 constituent la période où Van Caeckenbergh définit son mode d’expression personnel. Les collages divers de cette époque incluent des papiers peints de sa maison, de nombreuses références à l’environnement dans lequel il a grandi. Ils témoignent en parallèle d’un désir irrépressible de l’artiste de capturer et de stocker toutes les connaissances sur le monde. S’appuyant sur des idées glanées dans des livres, des films et dans l’histoire de l’art, il a tenté de saisir le monde avec ses propres codes et modèles. Il a fait des liens entre des éléments universels du monde quotidien, le monde globalisé et les grandes découvertes. Dans les années 1990, l’artiste a commencé à explorer sa propre vie et tenté de saisir la multitude des complexités de la condition humaine. Les processus de germination, de floraison et de dépérissement sont intégrés dans de magnifiques sculptures. Des motifs comme l’arbre de vie, les coléoptères, la procession de chenilles, les piqûres d’insectes sur la peau nue font désormais leur apparition dans le travail de l’artiste, et les effets quotidiens de pourriture et de décomposition y sont de plus en plus employés comme des métaphores.


Le travail actuel de Patrick Van Caeckenbergh est en rapport avec son installation dans le village de Sint-Kornelis-Horeebeke. Il dégage un nouveau sentiment de paix, reflet du rythme apaisant de la campagne flamande. Le monde y est représenté de manière plus simple et l’accent mis sur le reconnaissable. L’artiste s’est retiré dans un atelier bourré à craquer, sorte de boîte à sardines, reconstruit dans l’exposition. En 2010 il a débuté un projet sous le nom de The Old in Years, série toujours en expansion de dessins réalisés à partir de photos de vieux arbres, enregistrement très détaillé de ces sages de la vie reproduits avec un réalisme presque photographique.


Commissaire de l’exposition : Eva Wittcox






































Exposition du 2 février au 22 avril 2012. Museum Leuven, L. Vanderkelenstraat 28 - 3000 leuven (Belgique). Tél.: +32 16 27 29 29. Ouverture du jeudi au mardi de 11h à 18h, nocturne le jeudi jusqu’à 22h. Fermé le mercredi.




































© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Patrick Van Caeckenbergh, Drawings of Old Trees, (summer 2010), 2010. 26,8 x 20,2 cm.

















Patrick Van Caeckenbergh, The Tree of Life: The Encyclopedia of Blushings, 2003-2010 © Courtesy Zeno X Gallery Antwerp - Peter Cox


Archives 1er semestre 2012