Expositions en cours

Outdoor Project

Bundeskunsthalle, Bonn (Allemagne)

31.05 - 28.10.2018


PrécédentSuivant

Communiqué de presse

 

Pour compléter le Playground Project (débutant à partir du 13 juillet), la Bundeskunsthalle ouvre le jardin sur le toit et la place du musée à Outdoor, une exposition sur le thème du jeu, qui offre à des artistes contemporains - Nevin Aladağ, Kristina Buch, Ólafur Elíasson, Jeppe Hein , Carsten Höller, Christian Jankowski, Llobet & Pons, Michel Majerus, Andreas Schmitten, Thomas Schütte, Superflex, Rirkrit Tiravanija, Alvaro Urbano et Ina Weber - l'opportunité de concevoir des installations interactives et des espaces, des formes et des objets de jeu. Les visiteurs sont invités à découvrir l'art de manière ludique, participative et performative. Selon une définition philosophique de Homo ludens, le jeu est une condition primordiale de la génération de la culture; c'est par le jeu qu'Homo ludens, contrairement à Homo faber, développe ses compétences. C'est par le jeu comme activité humaine fondamentale, formatrice et nécessaire qu'il découvre ses qualités individuelles, et cette expérience lui permet de développer sa personnalité latente. Dans cette définition, le jeu est assimilé à la liberté et à l'autonomie de l'esprit.
































 


















































English








Outdoor Project, Bundeskunsthalle, Bonn

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2018. Tous droits réservés

Exposition du 31 mai au 28 octobre  2018. Bundeskunsthalle, Friedrich-Ebert-Allee 4 - 53113 Bonn (Allemagne). Ouverture mardi et mercredi de 10h à 21h, du jeudi au dimanche et jours fériés de 10h à 19h.






 







 











 





 



























 





 











[1] Michel Majerus, if we are dead, so it is, 2000. Scene: Kunstmuseum Stuttgart, 2011/2012. © Michel Majerus Estate. Photo: David Franck. Courtesy neugerriemschneider, Berlin and Matthew Marks Gallery. [2] Carsten Höller, Bonn Slide. © Bundeskunsthalle.

[1] Michel Majerus, if we are dead, so it is, 2000. Scene: Kunstmuseum Stuttgart, 2011/2012. © Michel Majerus Estate. Photo: David Franck. Courtesy neugerriemschneider, Berlin and Matthew Marks Gallery. [2] Carsten Höller, Bonn Slide. © Bundeskunsthalle.


« En jouant, nous commençons à découvrir le monde, à le comprendre et à nous y frayer un chemin. Le jeu met à l'épreuve les conventions sociales et, comme l'art, c'est un domaine d'activité créatrice sans entraves, une fin en soi, sans les entraves des demandes jumelles de but et d'utilité.  » - Rein Wolfs

En lien avec l'exposition The Playground Project – Outdoor, Carsten Höller a développé un toboggan adapté au site qui relie le toit et la place du musée, devant la façade de la Bundeskunsthalle. La sculpture de Höller et l'architecture de Gustav Peichl entrent dans une relation symbiotique respectueuse qui permet au visiteur de voir les deux dans une nouvelle lumière et réunit les qualités jusqu'ici séparées de l'esthétique et du fonctionnalisme. La glissière restera en place pendant plusieurs années pour être appréciée durant la saison extérieure.

Carsten Höller conçoit le musée comme un espace qui n'est pas seulement consacré à la préservation de l'ancien, mais aussi à l'expérimentation, à l'innovation et à l'expérimentation d'idées et de concepts inattendus. Il développe le médium de la sculpture en en faisant une plate-forme d'activités ludiques qui transforment l'expérience physique et émotionnelle du spectateur / visiteur en une partie intégrale et centrale de son art.

« La vision de Carsten Höller est une réponse au musée - à ses règles, à son architecture - à l'institution, mais aussi à l'art lui-même: elle représente une nouvelle forme participative d'expérience de l'art. » - Rein Wolfs

Commissaire : Susanne Kleine