Mixed Bathing World 2012, Ville de Beppu

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Festival d'art contemporain 2012 de Beppu :
Mixed Bathing World

Ville de Beppu (Japon) - 06.10 - 02.12.2012









Précédent Suivant

English


Traduction du communiqué de presse des artistes


Les sources d'eau chaude de Beppu sont réputées pour débiter le second plus grand volume d'eau à la seconde dans le monde. La période d'octobre à décembre constitue le meilleur moment pour profiter en ville de cette ressource naturelle étonnante et faire en parallèle l'expérience du festival d'art contemporain Mixed Bathing World.


Mixed Bathing World 2012 développe huit projets dans les disciplines des arts visuels et de la danse. Huit points géothermiques bouillonnants, huit projets surgissant ça et là, évoquent la notion de huit sources de fantaisie.


L'un des objectifs du festival est de créer un pont entre la vie quotidienne, l'histoire et l'art contemporain. L'aspect historique est essentiel à Beppu, car il s'agit de l'une des rares villes japonaises demeurées intactes après la seconde guerre mondiale. Il faut également savoir que les gents qui vivent là ont une imagination atrophiée et manquent d'expérience physique. L'idée majeure du festival est de donner naissance à des projets qui puissent transformer de manière radicale l'image de la ville et la vie quotidienne de ses habitants.


Le projet d'Hirose Satoshi est de ressusciter les vieilles maisons abandonnées en y intégrant des œuvres d'art surprenantes. Il va transformer une série de vieilles maisons nagaya pour leur redonner leur potentiel latent en mettant au grand jour leur architecture historique.


Des danseurs et performeurs vont transformer une galerie marchande entière en théâtre. L'arcade fait partie des anciennes rues commerçantes qui sont devenues des lieux vides et nostalgiques. Un club de striptease rénové accueillera des performances libres où s'intégrera un carnaval.


Shilpa Gupta abordera les questions de la société contemporaine à l'ère de la globalisation. Son travail va transcender le sentiment de dépossession de ceux qui avaient autrefois un pouvoir et le transformer en un message d'espoir.


Le public pourra également se plonger dans une expérience perceptuelle d'Ann Veronica Janssens dans un espace commercial désaffecté, puis découvrir la transformation surnaturelle de la ville à travers le son des 100 cloches alternativement enregistrées de Christian Marclay.


Considérant un lieu connu de la ville, la Tour de Beppu, comme intéressant pour réexaminer la modernité, Tsuyoshi inventera des jeux de mots à partir d’une publicité néon des Brasseries Asahi.


Pour finir, le célèbre paysage de Beppu sera modifé grâce à l'installation un peu partout de grandes sculptures de bambou diffusant la vapeur en provenance des sources chaudes.









Exposition du 6 octobre au 2 décembre 2012. Beppu City, Oita Prefecture, Japon. Plus d’informations sur le site : www.mixedbathingworld.com










Le festival Mixed Bassing Word 2012 veille à ce que chaque projet artistique dans son cadre constitue une expérience irremplaçable pour chaque artiste, et qui reste dans sa mémoire. En parallèle au festival, un festival off s'est créé afin de permettre à tous les habitants de participer à leur manière à cette triennale d'art contemporain qui constitue un grand et unique événement.



Les artistes : Hirose Satoshi, Yoko Higashino, Shilpa Gupta, Ikuyo Kuroda, Ann Veronica Janssens, Christian Marclay, Tsuyoshi Ozawa et Qiu Zhijie.










Photo : Toshie Kusamoto



Le producteur de la biennale, Jun'ya Yamaide, est un artiste en arts visuels qui a présenté des expositions dans le monde entier (Palais de Tokyo à Paris, Musée d'art contemporain de Tokyo, MoMA PS1 à New York, etc.). Il est le fondateur et directeur général du projet BEPPU, association japonaise gérant des événements artistiques à l'échelle locale et internationale.


Directeur artistique : Takashi Serizawa, directeur exécutif de P3 Art et environnement.

Commissaires : Fumihiko Sumitomo et Norikazu Sato.


Archives 2ème semestre 2012