Archives 2ème semestre 2013

Lee Bul
Mudam Luxembourg (Luxembourg)

05.10.2013 - 09.06.2014


Précédent Suivant

English
Deutsch


Traduction du communiqué de presse E-Flux


L'artiste sud-coréenne Lee Bul a terminé ses études de sculpture à Séoul en 1987, une époque où, après une période de dictature et de régime militaire, les réformes démocratiques débutaient l’ouverture de ce pays  économiquement émergent, et ses visions de l'avenir ont été peintes à la fois dans les couleurs les plus éclatantes et les plus sombres. En tant qu'artiste de performance, Lee Bul allait à l'encontre des conventions artistiques de son pays natal, d'abord en concevant des actions fortement physiques ou même assimilées à la guérilla comme, par exemple, apparaître de façon inattendue en public en portant des formes souples de tissu comme appendices monstrueux de germination ou tentaculaires, comme si elle cherchait un moyen d'exprimer non seulement ses propres états d'esprit, mais aussi ceux de la société.










Exposition du 5 octobre 2013 au 9 juin 2014. Mudam Luxembourg, Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean, 3 Park Drai Eechelen - 1499 Luxembourg (Luxembourg). Tél.: +352 45 37 851. Ouverture du mercredi au vendredi de 11h à 20h, du samedi au lundi 11h-18h. Fermé le mardi.




Après les Cyborgs (1997-2011) et la série Anagrammes, Lee Bul a abordé la réalisation de maquettes de paysages complexes, dont la référence à l'utopie réside surtout dans leurs détails: en allusion ou reproduction des architectures utopiques, en référence concrète à l'architecte allemand Bruno Taut et à son idée de structures en étoile.


L'utopie de l'infini sans lieu (Untitled, "mur infini», 2008) ou la réminiscence d'un ancien socialiste utopiste devenu dictateur (Thaw (Takaki Masao), 2007) explorent ce thème, comme le font les plus récentes sculptures à grande échelle, qui, comme les pièces d'architecture, permettent au spectateur d'accéder à des mondes intérieurs en lui fournissant une expérience spatiale intense (Via Negativa, 2012). Avec Diluvium (2012), une installation de revêtement de sol sur un vaste espace du Grand Hall du Mudam où les sculptures suspendues depuis le plafond doivent être observées avec une grande prudence, il devient clairement tangible combien le pied de l'observateur devient incertain sur les utopies qui se sont installées pour former les sédiments de l'histoire.


Lee Bul, Mudam Luxembourg

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2013. Tous droits réservés