Expositions en cours

Dane Mitchell, Iris, Iris, Iris

Auckland Art Gallery Toi o Tamaki (Nouvelle Zélande)

01.09.2018 - 24.02.2019

PrécédentSuivant

Communiqué de presse

 

Auckland Art Gallery Toi o Tāmaki présente Iris, Iris, Iris, une exposition personnelle de Dane Mitchell. Cet artiste s'intéresse depuis longtemps aux forces invisibles. Au cours de sa carrière, il a développé des dispositifs, des stratégies et des recherches scientifiques sur des sujets allant des mécanismes cachés du système des galeries aux forces d’esprit et, plus récemment, aux conditions météorologiques, aux odeurs et à la parole.




































 


















































English








Dane Mitchell, Iris, Iris, Iris, Auckland Art Gallery Toi o Tamaki (Nouvelle Zélande)

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2018. Tous droits réservés

Pour Iris, Iris, Iris, co-commandée par la Auckland Art Gallery et le Mori Art Museum de Tokyo, Mitchell a mené des recherches sur le monde de l’encens traditionnel japonais et sur l’industrie japonaise du parfum. En commençant par l'iris, une fleur dont l'histoire remonte à la Grèce antique, Mitchell mène une expérience qui met en scène un processus d'extraction de parfum en direct. Il dessine la mécanique de la production de parfums, qui emprisonne littéralement les émanations vives des objets, dans un jeu poétique sur les différentes significations du mot iris - la partie colorée d'un œil, l'ouverture ajustable d’un objectif et Iris, personnification de l'arc-en-ciel et messager des dieux dans la mythologie grecque.

Au sein de la galerie, Mitchell introduit une gamme de traitements d'extraction d'encens et de perfusion. Mitchell utilise deux diffuseurs dans le but traditionnel d’infuser du tissu avec de l’encens et du parfum, et le tissu utilisé est imprimé comme l’iris de l’artiste. L’installation propose un procédé d'extraction de molécules aromatiques rendu possible par la technologie du 21ème siècle qui recueille les odeurs de la fleur d'iris, un objectif d'appareil photo Olympus et un janome ("œil de serpent"), ainsi qu’un parapluie en papier japonais à motif concentrique assorti à l'iris de l’oeil de l'artiste. Un parfum d'iris, produit en collaboration avec Takasago International Corporation, est le bouquet composite de ces trois types d'iris, continuellement agité par une force invisible.

Enfin, l'odeur d'un iris dans sa forme traditionnelle se manifeste dans la galerie par la mise en place d'une ligne de bâtons d'encens réalisée en collaboration avec la société japonaise Shoyeido Incense Co., qui fabrique de l'encens depuis le 18ème siècle. Cette ligne d'encens séduisante - qui, si elle était brûlée bout à bout mettrait dix ans pour se transformer en fumée - s'étend comme une traînée d'odeurs à travers les œuvres d'art voisines de la collection de la Galerie, qui interviennent dans cette expérience artistique.

Commissaires de l'exposition pour ce projet : Mami Kataoka, conservateur en chef du Mori Art Museum, et Zara Stanhope, ancienne directrice de la conservation à Auckland Art Gallery.

Dane Mitchell représentera la Nouvelle-Zélande à la 58e Biennale de Venise en 2019.







Dane Mitchell,  Iris, Iris, Iris,  2017 (installation view), Auckland Art Gallery Toi o  Tāmaki, 2018.


 


Dane Mitchell,  Iris, Iris, Iris,  2017 (installation view), Auckland Art Gallery Toi o  Tāmaki, 2018.

Exposition du 1er septembre 2018 au 24 février 2019. Auckland Art Gallery Toi o Tāmaki , Corner Kitchener and Wellesley Streets  - Auckland (Nouvelle Zélande). Ouverture tous les jours de 10h à 17h (sauf le jour de Noël).