Archives 2ème semestre 2016

Creative Operational Solutions

Para Site, Hong Kong

10.12.2016 - 26.02.2017

PrécédentSuivant

Traduction du communiqué de presse E-Flux

 

Para Site est fier de présenter Creative Operational Solutions, la première exposition issue de Container Artist Residency 01, un programme d'artiste en résidence de l'artiste Maayan Strauss qui se déroule à bord des navires de commerce. Organisée par Prem Krishnamurthy et Cosmin Costinas, l'exposition présente des oeuvres des artistes Mari Bastashevski, Tyler Coburn, Revital Cohen et Tuur Van Balen, Erin Diebboll, Ferenc Gróf, Christopher Page et Samson Young, aux côtés d'œuvres d'art de James T. Hong, Zheng Mahler, Guo Xi et Zhang Jianlingn, dans le cadre de Container Artist Residency 01. Les matériaux liés à l'histoire ancienne de Hong Kong en tant que port maritime prédominant et son rôle dans le commerce de l'opium sont présentés dans une section historique organisée par Qu Chang, qui intègre également le travail de Sawangwongse Yawnghwe. En encadrant l'ensemble du programme de résidence, ses fondements financiers et sa structure conceptuelle, un «méta-affichage» complémentaire rend transparente la logistique du projet.













 


















































English





Répondant à la fois à la résidence et aux conditions d'une mondialisation croissante, les projets explorent les effets de la technologie sur la géopolitique, la linguistique et la sémiotique du transport maritime, le rôle de l'artiste comme ouvrier, la mémoire individuelle et collective, les collaborations avec des entités industrielles, la surveillance et encore d'autres thèmes. Les dessins en série d'Erin Diebboll sur papier imaginent le contenu des conteneurs d'expédition dans un langage de représentation très articulé et minimal. Le projet de Christopher Page imagine des panneaux en trompe l'oeil reconstituant l’aspect d'un conteneur d'expédition dans un vocabulaire minimal très bien articulé. Apparaissant comme une série de performances hors site, avec un fichier .zip téléchargeable et un lingot de plomb, les œuvres de Tyler Coburn dessinent des liens poétiques entre la fréquence de résonance, la finance mondiale et la logistique. Les week-ends avant et après l'ouverture, il effectuera une série de performances hors site - chacune pour une seule personne. Ferenc Gróf détourne la sémiotique du transport maritime mondial en créant une intervention graphique qui expose les systèmes et la nomenclature sous-tendant l'industrie. Mari Bastashevski introduit une boîte en miroir qui enregistre son environnement à bord lors de sa résidence et qui poursuit son enregistrement dans l'espace d'exposition, tandis que les dessins sonores de Samson Young capturent son voyage sur un cargo porte-conteneurs par le biais de scores graphiques qui représentent de manière enjouée le langage, les stimuli sonores et le temps.

S’ajoutant à ces oeuvres, plusieurs collectifs d'artistes explorent l'histoire et la politique du commerce de différentes manières. S'incorporant dans la chaîne d'approvisionnement mondiale de la coquille d'ormeaux, Zheng Mahler, un collectif basé à Hong Kong, explore l'histoire et la politique du commerce de la porcelaine à travers une collection d'objets de petite taille. Revital Cohen & Tuur Van Balen, installés à Londres, utilisent le procédé industriel de la galvanoplastie pour la production d'un «paysage marin» sur des panneaux en acier inoxydable avec des métaux extraits en République démocratique du Congo pour être utilisés dans la fabrication électronique en Chine. Ceux-ci sont accompagnés d'un collage de films dessinant des connexions fragmentées à travers le matériel, le lieu et le temps des deux côtés de l'océan Indien. Emmenant le spectateur dans un voyage épique à travers des espaces à la fois réels et imaginaires, Guo Xi et Zhang Jianling présentent une série de collages autour du cyber-futur. Enfin, une installation vidéo à deux canaux avec des objets éphémères de James T. Hong joue comme un contrepoint aux autres oeuvres, racontant l'histoire du commerce maritime à Hong Kong en mettant l’accent sur le commerce de l'opium.

Les œuvres produites par les sept résidents de Container Artist Residency 01 sont le point de départ de cette exposition. En identifiant l'industrie maritime comme une force économique et culturelle dominante dans le monde contemporain, le programme crée un espace pour les artistes permettant d’explorer leur pratique dans ce contexte. Container Artist Residency est conçu comme une œuvre d'art répartie sous la forme d'une résidence institutionnelle et opérationnelle qui met en avant le commerce mondial comme milieu de travail immédiat de l'artiste. Cette première édition est réalisée en partenariat avec ZIM Integrated Shipping Services.

Les sept artistes en résidence ont été sélectionnés par le commissaire de la première édition, Prem Krishnamurthy, ainsi que par un jury composé de Sofía Hernández Chong Cuy, de Niels Van Tomme et de Xiaoyu Weng. Les artistes résidents lauréats ont été invités à voyager à bord d’un cargo sur un itinéraire de leur choix et disposent d'un studio à bord, de l'hébergement dans la cabine d'un navire, d'honoraires, d'une indemnité de voyage de retour et d'un budget de production pour produire leur travail. Au cours de la phase suivante du projet, les oeuvres créées seront présentées dans une exposition itinérante qui fera découvrir le parcours des artistes participants à de multiples publics.











Creative Operational Solutions, Para Site, Hong Kong

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2016. Tous droits réservés

ArtCatalyse Expositions internationales

1) Maayan Strauss, Curve, from the series "Freight," 2011. Color print. (2) Revital Cohen & Tuur Van Balen, A Pool of Experience (detail), 2016. Nickel, gold and tin on stainless steel. (3) Zheng Mahler, A Season in Shell (detail), 2013-16. Red sea abalone calcium carbonate glazed porcelain.


Exposition du 10 décembre  2016 au 26 février 2017. Para Site, 677 King’s Road  22/F, Wing Wah Industrial Building - Hong Kong .