Expositions à venir

Alice Miceli, Le projet Tchernobyl

Société des Amériques, New York (USA)

09.10.2019 - 25.01.2020

PrécédentSuivant

Communiqué de presse

 

Americas Society présente Alice Miceli: Projeto Chernobyl, une série de 30 radiographies produites par l’artiste entre 2006 et 2010, documentant les effets résiduels de l'explosion de la centrale nucléaire ukrainienne de 1986.








































 


















































English








Exposition du 9 octobre 2019 au 25 janvier 2020. Americas Society, 680 Park Avenue - New York, NY 10065 (USA). Ouverture du mercredi au samedi de 12h à 18h.













 







 











 





 



























 





 











Alice Miceli, Le projet Tchernobyl, Société des Amériques, New York

Le rayonnement gamma est invisible à l’œil nu et selon les méthodes photographiques traditionnelles utilisées pour documenter les ruines de la zone d’exclusion de Tchernobyl. Grâce à sa technique radiographique novatrice, Alice Miceli rend l’énergie destructive visible par contact direct entre le rayonnement et son film, exposé dans la région pendant des mois.


"À Tchernobyl, où la qualité déterminante de l’environnement est la contamination radioactive invisible, omniprésente mais non perçue par nos sens, la question du projet est devenue: « Comment regarder et par quels moyens? », commente Alice Miceli. "Je considère l'acte de marcher dans des espaces impénétrables comme une forme de résistance. J'essaie spécifiquement d'accéder à un point de vue et de l'offrir à partir de l'intérieur du territoire occupé."


"Le travail d'Alice Miceli est très inhabituel et rare dans les récits de l'art latino-américain", a déclaré Rangel. «Elle a un créneau unique dans ses recherches sur des questions qui affectent notre corps de manière biopolitique. C’est l’une des rares artistes concernées par la militarisation du monde dans le corps et l’esprit des gens d’aujourd’hui."


"Le travail de Miceli est de plus en plus pertinent au Brésil, en Amérique latine et dans le reste du monde", a déclaré Flatto. "Cela soulève des questions urgentes concernant l’énergie propre et l’environnement qui vont au-delà d’un moment ou d’un lieu donné, alors que nous assistons à la destruction de l’Amazonie, à l’épuisement des ressources naturelles et au changement climatique au sens large".


Alice Miceli: Le projet Tchernobyl exhume les couches qui sous-tendent la catastrophe nucléaire - une menace permanente pour la sécurité humaine et environnementale. L’artiste interroge les contextes militaire, économique et politique de paysages dégradés tels que la zone d'exclusion de Tchernobyl, invitant à une confrontation de l'histoire de notre société.


L'exposition s’accompagne d'une publication entièrement illustrée intégrant un entretien entre les commissaires et l'artiste.


Commissaires d’exposition : Gabriela Rangel et Diana Flatto

 


 












© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2019. Tous droits réservés

 Alice Miceli, Chernobyl Exclusion Zone, Radioactive Woods, Belarus, 2008. Archival inkjet print. Courtesy of the artist and Galeria Nara Roesler


 

	Alice Miceli, Chernobyl Exclusion Zone, Radioactive Woods, Belarus, 2008. Archival inkjet print. Courtesy of the artist and Galeria Nara Roesler