Expositions en cours et à venir

Expositions en cours

Jumana Manna / MATRIX 278

Université de Californie, BAMPFA Berkeley (USA)

08.12.2021 - 06.03.2022

PrécédentSuivant

Communiqué de presse


L'UC Berkeley Art Museum et Pacific Film Archive (BAMPFA) ont co-commandé une nouvelle installation cinématographique à Jumana Manna, présentée en première américaine au musée de Berkeley. S'appuyant sur l'intérêt constant de l'artiste pour les paradoxes des pratiques de préservation et leurs liens avec les structures du pouvoir colonial, Foragers explore la criminalisation des pratiques palestiniennes de recherche de nourriture sous le prétexte de protéger les plantes menacées. Ce film d'une heure associe des documentaires, des fictions et des images d'archives issues pour la plupart de Jérusalem et de la région de Galilée en Palestine/Israël, où Jumana Manna a grandi et continue de tourner plusieurs de ses films. Le projet est présenté au BAMPFA sous le nom de Jumana Manna / MATRIX 278, le dernier volet du programme MATRIX de BAMPFA pour l'art contemporain et la première exposition personnelle de Manna sur la côte ouest des Etats-Unis.













































 


















































English























Jumana Manna est une artiste installée à Berlin, dont le travail a été largement diffusé en Europe, en Amérique du Nord et au Moyen-Orient. La commande à Jumana Manna pour BAMPFA fait avancer la pratique récente de l'artiste de réaliser des films d'essai qui éclairent le croisement entre le pouvoir, la subsistance, l'intimité de la vie quotidienne et l'héritage colonial. Le travail complète son film précédent, Wild Relatives (2018), qui explorait la politique des banques de semences en Syrie, au Liban et en Norvège. Les butineuses transposent ces préoccupations dans la pratique de la recherche de nourriture, en récoltant des plantes qui poussent à l'état sauvage. Le film se concentre sur deux plantes très recherchées, l'akkoub (une plante ressemblant au chardon qui a un goût similaire à l'artichaut) et le za'atar (le thym), qui sont récoltées depuis des générations dans la Palestine historique. La cueillette de l’akkoub et du za’atar a été criminalisée par le gouvernement israélien sous le couvert d’efforts de conservation, entraînant de lourdes amendes, des procès et des peines de prison pour les Arabes qui sont surpris en train de cueillir ces plantes. Filmé à la fois avant et pendant la pandémie, l'enquête et la médiation poétique de Manna combinent fiction et documentaire pour retracer la signification culturelle et gouvernementale empêtrée entre cette tradition et sa législation.

En suivant les plantes de la nature à la cuisine, depuis les poursuites contre les fourrageurs locaux et la patrouille champêtre israélienne jusqu’aux salles d'audience de la défense des cueilleurs, ce travail s'intéresse à ce qui est perdu et à ce qui survit. Le film monocanal illustre soigneusement l'importance de ces sources de nourriture en tant qu’aliment et symbole culturel pour les personnes dont l'autonomie politique, les droits et la terre sont attaqués depuis près d'un siècle. Inscrit dans un contexte de précarité écologique et économique, Foragers examine la résistance humaine et non humaine face à l'effacement intentionnel et à l'aliénation des terres qui les nourissent. Dans sa mise en avant de la recherche de nourriture comme métaphore de la contestation de l'espace sous un régime d'occupation, Foragers interroge à la fois les politiques restrictives du gouvernement israélien et la prémisse plus profonde du contrôle de l'État sur les pratiques foncières traditionnelles qui ont existé en dehors de l'agriculture commerciale à travers l'histoire de l'humanité.

Tourné sur place principalement dans les hauteurs occupées du Golan, en Galilée et à Jérusalem, Foragers est présenté comme une exposition unique au BAMPFA à partir du mercredi 8 décembre. Le film est diffusé en boucle dans les galeries du BAMPFA avec une liste de programmes publics et éducatifs.

« Dans Foragers, Jumana Manna tisse avec brio les politiques de colonisation et d'écologie qui définissent notre période actuelle, en étudiant leur intersection avec les traditions culturelles et culinaires de sa propre famille et de sa communauté », a déclaré Claire Frost, assistante curatoriale du BAMPFA, qui a organisé l'exposition. « Nous sommes ravis de présenter le travail réfléchi, incisif et magnifique de Manna à travers ce projet co-commandé à l'échelle internationale, qui fait progresser l'engagement de BAMPFA à inviter des artistes dont le travail favorise le dialogue au niveau local sur des questions d'importance mondiale. »

Foragers est co-commandé par BAMPFA, BAK Utrecht et la Toronto Biennial of Art.






Exposition du 08 décembre 2021 au06 mars 2022. Université de Californie, Berkeley Art Museum and Pacific Film Archive (BAMPFA), 2155 Center Street - Berkeley, CA 94720 (USA).









 







 











 





 



























 





 











Jumana Manna / MATRIX 278, Université de Californie, BAMPFA Berkeley, USA

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2021. Tous droits réservés

Jumana Manna, Foragers (production still), 2022. HD video. Courtesy of the artist.