Archives 2ème semestre 2023

Hervé Ic - Bernard Depoorter, Jardins d’hiver

Chez Olivia, Bruxelles (Belgique)

20.10.2023 - 20.01.2024

PrécédentSuivant

Le texte de Carole Depasse


L’un est soleil vert, lumière, dentelle et théière. L’autre est herbier fantasmé, fragrances mêlées, bestiaire volatil et transparence. Bernard Depoorter, artisan couturier et Hervé Ic, artiste peintre, n’ont rien en commun sauf de succomber à la beauté étrange de la nature végétale. Associés dans leur singularité Chez Olivia, ils nous ouvrent chacun les portes de leur jardin d’hiver où se mêlent des végétaux trop invraisemblables pour être vrais.


































 












































































Bernard Depoorter est un magicien pollinisateur qui butine là où coule un nectar inspiré en abondance. Fidèle et transporté par son génie créatif, il nous propose un jardin d’hiver inspiré de la tradition des orangeries et du jardin d’agrément en détournant habilement l’art de la parurerie florale vers les arts décoratifs. Il vous faut entrer dans sa serre chaude pour imaginer un salon de rotin couleur caramel, noyé dans les exubérances d’objets et de plantes exotiques et habité par des êtres légers comme le fut la fantasmagorique marquise italienne, Luisa Casati, dont la robe de velours foncé, surhaussée de perles de Murano est jetée nonchalamment sur un paravent brodé de camélias après une interminable nuit de fête. Le jardin d’hiver de Bernard Depoorter est saturé et luxuriant; on y goûte à l’ivresse tropicale d’une société de dandys, folle d’excès et de fantaisie.


Le jardin d’hiver d’Hervé Ic est tout autre. Il rappelle la démarche des herboristes médiévaux et des botanistes européens du 15ème siècle et suivants, artistes scientifiques, à la recherche de remèdes miraculeux ou sidérés par la spectaculaire beauté d’espèces inconnues, plantes décoratives, médicinales et culinaires, ramenées sur le Vieux Continent par des marins explorateurs chevronnés. Hervé Ic observe avec patience le réel et l’illustre, déformé ou pas, sur des panneaux peints qui pourraient être autant de feuillets arrachés à de vieux herbiers d’apothicaires. Il se dégage de ses réalisations une sagesse écologique renforcée par la représentation d’oiseaux colorés, posés sur de fines tiges végétales comme le sont les migrateurs sur les lignes électriques à la fin de l’été. Des bandes diaphanes traversantes laissent le contemplatif perplexe : filets de brume, nuage de pollution ou court-circuit terrestre ? Les écosystèmes disjonctent, nous le pressentons. Le jardin d’hiver d’Hervé Ic, si délicatement enluminé est menacé et nous prions pour qu’il ne soit jamais parasité.


Deux jardins, deux arts, deux hommes mais une même conception de l’avenir. Fleurs en tissu ou fleurs peintes, Hervé Ic et Bernard Depoorter appellent à la réflexion. La nature végétale sauvage et prolifique disparaît, remplacée notamment par la culture intensive de fleurs nourries de poisons chimiques. Il nous appartient de refuser de les inhaler.



















Expositions en cours et à venir

Hervé Ic, Hiver, 2023, crayon sur papier Canson, 6x50x65cm - Bernard Depoorter, outils de la manufacture

Exposition du 20 octobre 2023 au 20 janvier 2024. Chez Olivia - Project Room, Chaussée d'Alsemberg 73, 1060 Bruxelles (Belgique). Ouverture du jeudi au samedi de 14 à 18h.









 





 



























 





 











© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2023. Tous droits réservés

Hervé Ic - Bernard Depoorter, Jardins d’hiver, Chez Olivia, Bruxelles Hervé Ic, Hiver, 2023, crayon sur papier Canson, 6x 50x65cm - Bernard Depoorter, outils de la manufacture