Archives 2ème semestre 2014

Yayoi Kusama, Pumpkins

Victoria Miro, Londres (R.U.)

16.09 - 04.10.2014

Précédent Suivant

English



Traduction du communiqué de presse art-agenda


La galerie Victoria Miro présente un nouvel ensemble de sculptures et de peintures de l’artiste Yayoi Kusama, dédié à son addiction iconique aux citrouilles.









Depuis ses premières années de formation, dans une famille dont la vie était consacrée à la culture des plantes à graines, Yayoi Kusama a été fascinée par le monde naturel. Elle a toujours ressenti une affinité avec la nature, en particulier la vie végétale et florale, mais la citrouille continue d'occuper une place spéciale dans son iconographie ; c’est un motif sur lequel elle est revenue à plusieurs reprises tout au long de sa carrière.

La plante apparaît dans certaines de ses peintures et œuvres sur papier dès 1948. Après son retour de New York au Japon dans les années 1970, elle a revisité le thème, et commencé à faire des œuvres en série représentant la citrouille dans divers médias: peintures, estampes, sculpture, installation, et oeuvres environnementales. Elle a fait de petites citrouilles pas plus grosses qu'un porte-clés, et des citrouilles monumentales qui étourdissent le spectateur avec leur échelle. Elle a placé des citrouilles dans des boîtes et dans les salles à miroir, et utilisé la structuration à noeuds distinctive de leur peau comme source d'inspiration pour ses peintures et textiles originaux aux motifs de points. En 1993, les citrouilles faisaient partie de sa présentation dans le pavillon japonais pour la Biennale de Venise. En 1994, sa sculpture extérieur emblématique d'une grosse citrouille jaune et noir a été installée à la Benesse Art Site Naoshima, une île en mer intérieure du Japon dédiée à la présentation de l'art dans la nature.

L'artiste a une forte identification personnelle avec le potiron, et a décrit les images qu’elle en tire comme une forme d'auto-portrait. Elle admire les citrouilles pour leur robustesse et qualité quotidienne, ainsi que pour leurs propriétés physiques spéciales et agréables. Elle a écrit:
« Tête de citrouille » était une épithète utilisé pour dénigrer les gens laids, ignorants, et l'expression « Mettre des yeux et un nez sur une citrouille » évoque une femme grassouillette et sans attrait. Il semble que les citrouilles n'inspirent pas beaucoup de respect. Mais j'ai été attirée par leur forme charmante et séduisante. Ce qui m'a plu le plus, c'était la modestie généreuse de la citrouille. Cela et sa base spirituelle solide. (Yayoi Kusama, Infinity net:. The Autobiographie of Yayoi Kusama, trans. Ralph McCarthy, London 2011, p.76).

L’œuvre de Yayoi Kusama fait actuellement l'objet de trois grandes expositions dans des musées internationaux. Yayoi Kusama: A Dream I Dreamed est une exposition personnelle itinérante de plus d’une centaine d’œuvres récentes à travers l'Asie, d'abord exposée au Musée d'Art Daegu en Corée, puis par le Musée d'art contemporain de Shanghai et Les Arts de Séoul. Elle se déplacera jusqu'en 2015 au Musée des Beaux-Arts de Kaohsiung, au Taiwan Musée national des Beaux-Arts, Taichung et à la National Gallery of Modern Art, New Delhi.

L’exposition Yayoi Kusama: Infinite Obsession va parcourir l’Amérique centrale et l’Amérique du Sud tout au long de l’année 2015. Composée de plus de 100 œuvres créées entre 1950 et 2013, l'exposition a débuté en juin 2013 à la Malba - Fundación Costantini, Buenos Aires - provoquant un nouveau record d'affluence pour le musée puis a été programmée au Centro Cultural Banco do Brasil à Rio de Janeiro et au Centro Cultural Banco do Brasil, Brasilia et à l'Institut Tomie Ohtake de São Paulo, et sera présentée prochainement au Museo Tamayo Arte Contemporáneo à Mexico à partir du 26 septembre.




Yayoi Kusama, Pumpkin (M), 2014. Courtesy KUSAMA Enterprise, Ota Fine Arts, Tokyo / Singaporeand Victoria Miro, London. © Yayoi Kusama.

Yayoi Kusama, Pumpkin (M), 2014. Courtesy KUSAMA Enterprise, Ota Fine Arts, Tokyo / Singapore
and Victoria Miro, London. © Yayoi Kusama.


L'exposition, qui débute le 16 septembre, se compose de deux éléments: la galerie principale abrite un nouveau corpus de peintures et de mosaïques monumentales de citrouilles, qui seront exposées jusqu'au 4 Octobre alors qu'une nouvelle série importante de sculptures en bronze sera exposées dans l’unique jardin aquatique de la galerie jusqu'au 20 décembre. La fabrication des citrouilles de bronze a duré deux ans et c’est la première fois que l'artiste a travaillé avec le bronze à si grande échelle.


Exposition du 16 septembre au 4 octobre 2014. Sculptures de bronze visibles jusqu’au 19 décembre. Victoria Miro, 16 Wharf Road - London N1 7RW (U.K.).  Tél.: +44 (0)20 7336 8109. Ouverture du mardi au samedi de 10h à 18h.











© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2014. Tous droits réservés

Yayoi Kusama, Pumpkins, Victoria Miro, Londres