Expositions en cours

Sol Calero, Espaces Sensoriels 15

Museum Boijmans Van Beuningen, Rotterdam (Pays-Bas)

13.10.2018 - 13.01.2019

PrécédentSuivant

Communiqué de presse

 

Pour la 15e édition de Sensory Spaces, Sol Calero (née à Caracas en 1982) a créé un lieu de rencontre coloré: un espace semblable à un patio où les visiteurs peuvent se détendre ou discuter entre eux. Sol Calero est connue pour analyser les clichés culturels, en particulier ceux relatifs à l'identité latino-américaine. Pour ce faire, elle utilise un mélange hétéroclite de couleurs, de motifs et de formes considérées comme typiques de cette zone géographique. La question reste de savoir si cette image est complète.







































 


















































English








Sol Calero, Espaces Sensoriels 15, Museum Boijmans Van Beuningen, Rotterdam

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2018. Tous droits réservés

Exposition du 13 octobre 2018 au 13 janvier 2019. Musée Boijmans Van Beuningen, Museumpark 18-20 - 3015 CX Rotterdam (Pays-Bas). T. +31 10 441 9400.









 







 











 





 



























 





 











Sol Calero est fascinée depuis des années tant par la renaissance que par le mouvement baroque et leur influence sur l'art latino-américain. Par conséquent, le musée de Rotterdam, avec sa vaste collection de maîtres anciens, intégrant des chefs-d'œuvre d'artistes baroques comme Peter Paul Rubens, constituae le contexte idéal pour explorer ce sujet dans une exposition personnelle.

L’influence de la période baroque sur l’art latino-américain s’appuie largement sur les gravures. Au cours de l'ère pré-moderne, les Espagnols ont expédié d'innombrables copies d'œuvres d'artistes européens tel Rubens vers le "Nouveau Monde", avec l'idée que ces artistes pourraient jouer un rôle important dans le travail missionnaire. Les artistes autochtones devaient en fait copier les estampes et présenter de cette manière l’art et la culture européens dans leur propre environnement. Les artistes ont utilisé la composition et l'iconographie chrétienne des tirages noir et blanc, mais ils ont dû interpréter la palette de couleurs et le pinceau à leur manière. Après tout, ils ne connaissaient pas les peintures originales. Avec le résultat que souvent les œuvres acquéraient une signification différente.

Sol Calero est captivée par la façon dont une culture peut en assimiler une autre, avec force ou non. Dans son travail, depuis la peinture aux œuvres graphiques en passant par les installations graphiques à grande échelle, elle tente de démêler les clichés culturels. Ceci s'applique également à l'installation El Patio qu'elle a réalisée pour Sensory Spaces. Le travail ressemble à un patio coloré qui sert de lieu de rencontre pour les visiteurs du musée. Dans les pays d'Amérique latine, les patios font partie de l’environnement social: ce sont des lieux où les gens se rencontrent, échangent des idées et vivent. Parce que le patio occupe une place centrale dans la vie quotidienne, Calero pense qu’il est facile d’oublier que c’est l’icône de l’architecture coloniale. Après tout, ce sont les Espagnols qui ont introduit le patio dans le Nouveau Monde. En fait, en Espagne, le patio avait été fortement influencé par le monde arabe, entre autres. El Patio a une structure symétrique composée de murs cintrés que vous pouvez traverser, entourant une cour carrée avec un puits à voeux. Les murs sont en partie recouverts d'un papier peint conçu par l'artiste, incorporant des motifs floraux et géométriques.

Dans la présentation de Sol Calero, les motifs du papier peint sont exécutés en noir et blanc d’un côté du mur, tandis qu’ils apparaissent en couleur de l’autre. Cela peut être considéré comme une version contemporaine de l'interprétation des estampes européennes par les artistes autochtones du Nouveau Monde. Calero examine, traduit et interprète l'histoire de l'art latino-américaine et ajoute ses propres éléments dans ses installations et autres œuvres d'art. Pour la palette de couleurs utilisée dans El Patio, elle s’inspire de Rubens, en particulier de ses célèbres dessins à l’huile. Le musée en possède plusieurs, actuellement exposés dans l'exposition Pure Rubens dans une autre partie du musée. De nombreuses expositions ont été consacrées à l'influence de Rubens sur l'art européen, mais ces dernières années, des universitaires ont accordé une attention croissante à son influence sur l'art latino-américain. C’est ainsi que la présentation de Calero répond à la demande actuelle d’un canon de l’histoire de l’art plus large et plus multiforme.

Traduction du texte de la conservatrice Saskia van Kampen-Prein, tel que publié dans la brochure du Museum Boijmans Van Beuningen sur la série des espaces sensoriels.




Sensory Spaces 15: Sol Calero, El Patio, 2018. Installation at Museum Boijmans Van Beuningen. Photo:  Studio Hans Wilschut.  




Sensory Spaces 15: Sol Calero, El Patio, 2018. Installation at Museum Boijmans Van Beuningen. Photo:  Studio Hans Wilschut.