Archives 1er semestre 2014

Shezad Dawood, Towards the Possible Film

Parasol unit foundation for contemporary art, Londres (RU)

04.04 - 25.05.2014

Précédent Suivant

English



Traduction du communiqué de presse E-Flux


La fondation pour l'art contemporain Parasol unit présente une exposition personnelle de l'artiste Shezad Dawood. Shezad Dawood : Toward the Possible Film (Vers un film possible) comprend un ensemble de sculptures lumineuses réalisées récemment, une installation de peintures de grand format sur ​​textile et deux films, dont l'un donne son titre à l'exposition et sera présenté en première au Royaume-Uni à Parasol unit.














Shezad Dawood, Towards the Possible Film, Parasol unit, Londres

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2014. Tous droits réservés

Exposition du 4 avril au 25 mai 2014.

Parasol unit foundation for contemporary art, 14 Wharf Road - London, N1 7RW. (Royaume Uni). Tél.:  +44 (0)20 7490 7373. Ouverture du mardi au samedi de 10h à 18h, le dimanche de 12h à 17h. Entrée libre.






Les formes d'expression de Dawood semblent fonctionner quelque part entre le réel et l'irréel. Mais, avec un regard plus approfondi, la dichotomie s'avère clairement fournir un outil de création qui permet à l'artiste d'examiner les questions fondamentales de l'être et leur importance pour l'humanité. Beaucoup des questions et enquêtes de Dawood portent sur son propre patrimoine culturel, l'expérience de la vie et un profond désir d'encourager la communication entre les différentes cultures, les individus, et même sur le passé et l'avenir. Ses nombreux voyages et recherches, ainsi que son vif intérêt pour le fantastique, l'inhabituel et le spéculatif, nourrissent de manière primordiale son imaginaire en constante évolution et alimentent la création de quelques épisodes extraordinaires et récits de ses films, où des figures apparemment d'un autre monde jouent souvent les protagonistes.


Towards the Possible Film ( 2014) a été filmé sur la plage de Legzira à Sidi Ifni, au Maroc. Dans un paysage qui pourrait bien se situer sur une planète étrangère, les êtres d'un autre monde surgissent comme pour menacer la paix. L'histoire de la région et les nombreuses guerres qui ont eu lieu dans les années 1950 et 60 entre l'Espagne, le Maroc et les tribus saharaouies indépendantes ont certainement constitué une source d'inspiration pour Dawood. En revanche, A Mystery Play (2010 ) a été tourné au Canada, à Winnipeg dans un édifice du début du XXe siècle maçonnique monumental et sophistiqué. Le film s'inspire non seulement des rituels maçonniques, mais aussi de l'histoire de la ville avec sa culture extensive de la performance et du burlesque, avec en particulier les spectacles de Buster Keaton et de Harry Houdini.


Les sculptures lumineuses de Dawood présentées à Parasol unit témoignent de son intérêt pour le mysticisme. Par exemple, The Black Sun - Le Soleil Noir (2010 ) un cercle de néon blanc de lumière du jour intense, vise essentiellement la transformation mystique de l'ego représentée par l'allégorie de l'éclipse et la notion de la nuit obscure de l'âme. Son installation de peintures de grand format sur ​​textile cousues dans les années 1970 par des femmes au Pakistan crée un dialogue entre deux mondes et deux réalités, passées et présentes.


Cette exposition organisée par Ziba Ardalan s'accompagne d'une publication en couleur avec un essai et un entretien avec l'artiste.


Shezad Dawood, Towards the Possible Film (production still), 2014. HD and Super 16mm transferred to HD. Commissioned by Film and Video Umbrella, Delfina Foundation and in association with Parasol unit foundation for contemporary art.




Shezad Dawood, Towards the Possible Film (production still), 2014. HD and Super 16mm transferred to HD. Commissioned by Film and Video Umbrella, Delfina Foundation and in association with Parasol unit foundation for contemporary art.