Réfléchir sur la réflexion, Galerie Manâ, Istambul

Réfléchir sur la réflexion
Galerie Manâ, Istambul (Turquie)
18.09.2012 - 10.11.2012









Précédent Suivant

English


Traduction du communiqué de presse E-Flux


Explorant l’idée de réflexion en référence autant à la matérialité des œuvres qu’à la réflexion intellectuelle qu’elles engendrent dans l’expérience humaine à la fois en termes perceptifs et cognitifs, l’exposition présente des œuvres qui dialoguent à travers l’expérience phénoménologique de la réflexion pour montrer comment des concepts et idées se forment dans la relation aux contextes matériel, social et historique qui nous environnent.


Emergence Lamp 9 d’Olafur Eliasson diffuse une expérience immersive impliquant directement le spectateur. La signification et la matérialité concrète de l’œuvre ne se révèlent du’à travers sa rencontre avec la perception du visiteur. Avec Nanjing Particles, Simon Starling propose une réflexion sur la photographie en tant que médium et sur sa relation à la vérité historique en grattant les particules d’argent sur la surface bidimensionnelle d’archives du 19ème siècle pour en réaliser des répliques sous la forme de grandes sculptures en acier inoxydable. Cevdet Erek utilise le mot turc pour la réflexion, « yansima », qui signifie également « onomatopée » pour établir un lien conceptuel entre les formes visuelles et auditives de la langue, dans une enquête sur les différentes formes développées par les humains en imitant la nature avec leur corps et leurs mouvements physiques. Réflexion se réfère alors à la fois aux mécanismes mimétiques de l’imitation et de la représentation et à l’abstraction à travers un acte simple en différentes variations, à la fois mimesis et performance.








Exposition du 18 septembre au 10 novembre 2012. Galerie Manâ, Kemankes Mah, Alipasa Degirmen Sok No : 16 - 34425 Beyoglu - Istambul (Turquie). Tél.: +90 212 243 66 66. Ouverture du mardi au samedi de 11h à 18h, le lundi uniquement sur rendez-vous.







© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Le 2ème étage de la galerie est transformée en salle de cinéma, pour des projections de 3 films chaque jour à 11h, 14h et 16h45.


Chew The Fat de Rirkrit Tiravanija consiste en une série de conversations autobiographiques entre l’artiste et 12 artistes renommés de sa génération, offrant une analyse introspective de leurs démarches peret une documentationnnelles. The/Tea constitue un essai et un document de la performance artistique de Mario Garcia Torres autour de l’hôtel Alighiero Boetti One à Kaboul, en Afghanistan, où il a réfléchi sur la présence inévitable de l’artiste dans son travail en tant que personne intégrante. Le film de Francis Alys, Reel/Unreel, se penche sur notre relation à l’image et à la représentation avec un film montrant les jeux d’enfants avec une roue et un bâton dans les rues de Kaboul.


L’exposition constitue aussi un retour sur le travail de la galerie Manâ et son histoire. Fondée en 2011 par Mehves Ariburnu, il s’agit d’un ancien moulin à blé du 19ème siècle qui dispose actuellement de 400 m² d’espaces d’exposition. Penalty Area, d’Ozgur Demirci, avec son imagerie de carie blanche sur tableau noir, installée sur la façade de la galerie, devient un signe d’auto-réflexion de la galerie et un écho de l’exposition dans la rue. Une autre œuvre de Héra Buyuktasciyan, installée au-dessus du puits autrefois en activité, active la citerne en-dessous de la galerie et ravive son histoire invisible.


Tous les artistes : Saâdane Afif, Abbas Akhavan, Francis Alÿs, Kutluğ Ataman, Hera Büyüktaşçıyan, Özgür Demirci, Olafur Eliasson, Cevdet Erek, Lara Favaretto, Alicja Kwade, Matt Mullican, Sarkis, Simon Starling, Rirkrit Tiravanija, Mario Garcia Torres and Alexander Wagner.


Archives 2ème semestre 2012