Archives 1er semestre 2014

Paysages

Galerie Magda Danysz, Shanghai (Chine)

25.01 - 28.02.2014


Précédent Suivant

English


Traduction du communiqué de presse


L’exposition Paysages de la galerie Magda Danysz met en lumière le dynamisme de la nouvelle scène photographique de Shanghai. Cette grande exposition collective présente les photographes les plus talentueux en Chine, comme Mo Yi Zhang Xiao, Fu Yu, Yang Yongliang ou Peikwen Cheng.




















Paysages, Galerie Magda Danysz, Shanghai

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2014. Tous droits réservés

Exposition du 25 janvier au 28 février 2014. Galerie Magda Danysz, 188 Linqing Road, Shanghai (Chine). Tél.: +86 186 1814 3942. Ouverture du mardi au dimanche de 11h à 18h.



L'exposition montre comment le paysage et ses évolutions rapides marquent profondément les artistes. Depuis plus de 30 ans, Mo Yi a capturé des images audacieuses et troublantes de passants dans un contexte urbain. Presque anecdotiques à première vue, au fil des années, ces photographies sont devenues les témoins oculaires de mutations des individus ainsi que leur environnement. Dans le même esprit, Mo Yi, dénommé plus tôt Zhang Xiao, présente la série Littoral, qui met également en évidence paysage profondément transformé par l'être humain. Zhang Xiao a pour prédilection la photographie du littoral qui constitue le meilleur reflet du process de changement de la Chine, du tourisme de masse aux zones rurales. Ici, il montre cette immense masse du peuple chinois venant dans des stations balnéaires bondées, puis nous rappelle les grands mouvements migratoires. Dans ses prises de vue concernant ce thème, il lui confère une grande légèreté par des couleurs acidulées qui rappellent les photographies de Massimo Vitali.

Dans un esprit plus onirique et poétique, Yang Yongliang et Peikwen Cheng montrent des paysages qui semblent tout droit sortis d'un rêve. Peikwen Cheng présente la série Lost and Found, produite au cours des treize dernières années lors des festivalsBurning Man. Il montre un paysage désertique où les personnages fantastiques libèrent leurs rêves et leurs étranges caprices, depuis une fusée factice jusqu’à l'installation de fleurs géantes. Jouant également sur la frontière ténue entre rêve et réalité, Yang Yongliang, avec sa série Bowl of Taipei, intègre ses paysages urbains dans des bols traditionnels. Yang Yongliang est aujourd'hui l'un des plus célèbres photographes chinois. Avec sa combinaison étonnante des images et sa haute technicité, il associe l’humour et la description des paysages traditionnels chinois.


A travers leurs clichés de paysages réels ou rêvés, représentés de la manière la plus absurde ou la plus objective, ces photographes représentent la vitalité de la scène photographique chinoise des années 1980 à nos jours. En réunissant des artistes de différentes générations, l’exposition collective Paysages offre un bon aperçu de l'art du paysage dans la photographie chinoise actuelle.