Expositions en cours

Parmi les arbres

Hayward Gallery, Londres (R.U.)

04.03 - 17.05.2020 - Réouverture le 1er août 2020

PrécédentSuivant

Communiqué de presse

 

Il y a environ 50 ans, coïncidant à peu près avec la montée du débat environnemental moderne, les arbres sont devenus un motif dans les œuvres de certains des artistes les plus aventureux et influents de l'époque. Au cours des années suivantes, cet intérêt envers les arbres est devenu une riche veine de l'art contemporain à laquelle des artistes travaillant dans divers médias ont contribué un peu partout dans le monde. S'appuyant sur le caractère visuellement saisissant des arbres, ces artistes nous invitent à réinventer nos relations avec les arbres et les forêts en tant que symboles et organismes vivants qui ont contribué à façonner la civilisation humaine et continuent de jouer un rôle indispensable dans notre vie et notre imagination.









































 


















































English









Exposition du 4 mars au 17 mai 2020. Hayward Gallery, Southbank Centre, Belvedere Road - Londres SE1 8XX (Royaume-Uni). Ouverture tous les jours sauf le mardi de 11h à 19h, nocturne le jeudi jusqu’à 21h.











 







 











 





 



























 





 











View of Eija-Liisa Ahtila, Horizontal - Vaakasuora, 2011, at Among the Trees, Hayward Gallery, 2020. © Crystal Eye, Helsinki, 2020. Courtesy of Hayward Gallery. Photo: Linda Nylind.

Among the Trees (Parmi les arbres) rassemble des œuvres de 38 artistes qui réinventent les genres traditionnels et développent de nouvelles façons de représenter leur sujet afin de changer nos perceptions et notre compréhension conventionnelles. Divisé en trois sections principales, le parcours débute avec des œuvres qui attirent l'attention sur les arbres en tant que structures interconnectées, faisant écho à des découvertes scientifiques récentes sur le « large réseau du bois »» - celui des racines souterraines, des champignons et des bactéries qui relie les organismes forestiers. Un certain nombre d'œuvres de cette section, comme le portrait cinématographique d'Eija-Liisa Ahtila d'une épinette de 30 mètres de haut, célèbrent la montée en flèche des arbres et remettent en question notre perspective anthropomorphique du monde en le retournant, presque littéralement, sur sa tête.


Le deuxième volet de cette exposition examine la manière dont les arbres perturbent la distinction entre nature et culture, artificiel et organique. Au lieu de dépeindre les arbres comme appartenant à un clivage de «nature», les œuvres de cette section - qui incluent la photographie à grande échelle de Jeff Wall d'ouvriers bédouins endormis à côté d'un olivier dans le désert du Néguev et la photographie de Steve McQueen d'un arbre non identifié poussant près de la Nouvelle-Orléans, autrefois utilisé comme potence - souligne à quel point leur existence est liée à la nôtre.


Dans la dernière section, les artistes explorent comment les arbres perturbent et enrichissent notre conception du temps. La sculpture monumentale d'Ugo Rondinone, Cold moon (2011), moulée à partir d'un olivier âgé de 2000 ans, et la photographie de Rachel Sussman d'une épinette de 9550 ans, rappellent la relative brièveté de la vie humaine par rapport à la longue durée de vie de ces organismes; tandis que d’autres installations, comme le diorama théâtral de Roxy Paine Desolation Row (2016), qui dépeint un sol forestier encore en feu, attirent l’attention sur la vulnérabilité et la précarité croissante des arbres et des forêts à notre époque anthropocène.


L’exposition Among the Trees est organisée par Ralph Rugoff, directeur de la galerie Hayward, avec les conservateurs adjoints Phoebe Cripps et Katie Guggenheim et l'assistante conservatrice Marie-Charlotte Carrier.


La programmation publique propose des conférences des artistes Johanna Calle, Mariele Neudecker, George Shaw et Rachel Sussman, des visites animées par des écrivains, des universitaires et des poètes, dont Fiona Stafford et Marina Warner, et une soirée de poésie écrite en réponse à Parmi les arbres, célébrant le 50e anniversaire du Jour de la Terre. En outre, de courts textes d’écrivains et de spécialistes des arbres, dont l’écrivain en résidence de Forestry England, Zakiya Mckenzie, accompagnent les arbres urbains du Southbank Centre.


Les artistes : Robert Adams, Eija-Liisa Ahtila, Yto Barrada, Johanna Calle, Gillian Carnegie, Tacita Dean, Peter Doig, Jimmie Durham, Kirsten Everberg, Anya Gallaccio, Simryn Gill, Rodney Graham, Shi Guowei, Hugh Hayden, Eva Jospin, Kazuo Kadonaga, William Kentridge, Toba Khedoori, Luisa Lambri, Myoung Ho Lee, Zoe Leonard, Robert Longo, Sally Mann, Steve McQueen, Jean-Luc Mylayne, Mariele Neudecker, Virginia Overton, Roxy Paine, Giuseppe Penone, Abel Rodríguez, Ugo Rondinone, George Shaw , Robert Smithson, Jennifer Steinkamp, ​​Thomas Struth, Rachel Sussman, Pascale Marthine Tayou, Jeff Wall.















Parmi les arbres, Hayward Gallery, Londres

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2020. Tous droits réservés

View of Eija-Liisa Ahtila, Horizontal - Vaakasuora, 2011, at Among the Trees, Hayward Gallery, 2020. © Crystal Eye, Helsinki, 2020. Courtesy of Hayward Gallery. Photo: Linda Nylind.