Archives 2ème semestre 2013

Nilbar Güreş, Open Phone Booth
Rampa Istambul (Turquie)

14.09 - 26.10.2013


Précédent Suivant

English


Traduction du communiqué de presse E-Flux

 


L’installation de Nilbar Güres, Open Phone Booth (qu’on peut traduire par Cabine de téléphone à ciel ouvert), constituée de vidéos et de photographies, qui a été créée en l'automne 2011 lors de la foire Frieze Art, est exposée pour la première fois en Turquie dans l'espace expérimental de la Galerie Rampa, Sair Nedim Avenue. Open Phone Booth se situe à un point très critique dans la pratique de l'artiste, qui vit entre Vienne, New York et Istanbul. Dépouillé de références personnelles, ce travail se transforme en une peinture contemporaine de "réalisme social". Il s’inspire d’observations et d’expériences vécues dans l'un des villages alévis kurdes de Bingöl, toujours privé d'éléments d'infrastructure de base comme les routes, l'eau et le téléphone.











Exposition du 14 septembre au 26 octobre 2013. Rampa Istambul, Şair Nedim Caddesi No: 21a - 34357 Akaretler Beşiktaş – Istambul (Turquie). Tél. : +90 212 327 0800. Ouverture du mardi au samedi de 11h à 19h, ainsi que les 15 et 16 septembre.





Nilbar Güreş, Open Phone Booth, Rampa Istambul

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2013. Tous droits réservés

Nilbar Güreş, TELECOMMUNICATION 1, 2011. Série Open Phone Booth. C-print 108 x 150 cm




Les photographies sont chargées d'une atmosphère pastorale en arrière-plan conceptuel. Elles sont liées par leurs contradictions esthétiques, isolées de la vie quotidienne du village, expériences pragmatiques qui méritent des félicitations pour l'utilisation des matériaux et de leur fonctionnalité, avec un sens poétique.


L'installation vidéo à trois écrans ouvre de multiples perspectives sur la situation ironique qui se pose à cause du relais téléphonique qui a été installé dans les années 1970 puis est devenu dysfonctionnel dans les années 1980 en raison des conflits dans la région. Les vidéos deviennent un portrait des villageois qui pour utiliser leurs mobiles - utilisables pour presque tout le monde – se déplacent vers les collines pour être dans la "zone de réception".

Dans les projections vidéo, les villageois cherchent un point assez élevé pour une bonne réception dans le village afin de se connecter avec le monde extérieur. Montant et descendant, ils partagent avec nous leurs problèmes, leur anxiété pour féliciter les vacanciers ou partager leurs moments de confidence avec leur proches. En ce sens, Open Phone Booth nous offre une lecture lucide du monde actuel à travers les cadres de la transformation économique, des technologies de communication, de la compréhension du gouvernement social et des droits civils, fonctionnant comme une lentille qui montre clairement une situation aux valeurs changeantes. La différence entre le citoyen et le client se trouve là, et comment cela peut-il s’expliquer maintenant?