Expositions en cours

New Materialism, exposition collective

Bonniers Konsthall, Stockholm (Suède)

07.09 - 04.11.2018

PrécédentSuivant

Communiqué de presse

 

Bonniers Konsthall ouvre sa grande exposition d'automne, New Materialism. Ici, 13 artistes qui travaillent avec le textile, l'argile, le bois et la céramique sont réunis dans une exposition où les aspects performatifs et les travaux orientés dans des dispositifs de création sont présentés dans un vaste espace, à travers des installations et des ateliers. L'exposition met en avant l'intérêt croissant que suscite l'artisanat en tant que méthode et matières dans le domaine de l'art contemporain et convoque de nouveaux noms parmi des artistes de renommée internationale.



































 


















































English








New Materialism, exposition collective, Bonniers Konsthall, Stockholm

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2018. Tous droits réservés

L'art conceptuel et l'artisanat ont longtemps été considérés comme des opposés sur un spectre du majeur au mineur, qui paraît aujourd'hui de plus en plus obsolète.

L'exposition porte une attention particulière à la pratique des artistes contemporains et met en lumière les questions relatives à la consommation et à la production, ainsi que notre désir de trouver quelque chose de tactile et de physique à l'ère numérique. Un certain nombre d'œuvres présentées ont été réalisées à partir de pratiques collectives et de transferts de connaissances, mettant en évidence un processus souvent réservé au studio de l’artiste, qui réside ici dans la galerie.

"Les œuvres de l’exposition New Materialism montrent que la distinction entre la forme et le contenu est difficile à maintenir et que le contenu est issu de la matière et pas simplement transmis par celui-ci. Le physique et le tactile sont des réalités
que, apparemment, nous ne voulons ni ne pouvons ignorer. " –Magnus af Petersens, directeur et conservateur

Certains des artistes participants, Éva Mag, Lee Mingwei, Ellen Lesperance et Theaster Gates, créent des œuvres qui se développent et se transforment au cours de la période d'exposition, grâce à des collaborations avec des visiteurs volontaires, des apprentis et des artisans rémunérés. Ici, la participation est une partie cruciale du travail et une condition préalable à sa réalisation.

Katerine Helmersson et Abdoulaye Konaté, ainsi que Francis Upritchard et Tonico Lemos Auad, ont réalisé des œuvres ayant trait aux amulettes, des objets et matériaux porteurs de qualités magiques. On peut y trouver des similitudes avec de nombreuses idées nouvelles. Les objets semblent presque vivants, en constante évolution et en perpétuel changement  : une notion concernant le matériel qui s’apparente à l'animisme, à la conviction que la nature est animée.

Pour Andrea Büttner, Andreas Eriksson, Petrit Halilaj, Sheila Hicks et Britta Marakatt-Labbas, le matériel constitue un point de départ à partir duquel les mémoires et les histoires personnelles et collectives sont mises en évidence. Cela concerne des questions telles que la mémoire d'un matériau, son périple entre différents pays ou contextes et son adaptation façonnée par différentes mains - ou la mémoire humaine et comment raconter, modifier et développer des histoires à travers différentes techniques comme le tricot, le tissage, la couture, le modelage d’argile, la céramique. Ici, les qualités sensuelles, tactiles et inhérentes des œuvres sont soulignées.


Artistes participants: Tonico Lemos Auad, Andrea Büttner, Andreas Eriksson, Theaster Gates, Petrit Halilaj, Katrine Helmersson, Sheila Hicks, Abdoulaye Konaté, Ellen Lesperance, Éva Mag, Britta Marakatt-Labba, Lee Mingwei et Francis Upritchard

Commissaire: Magnus af Petersens, co-commissaire Caroline Elgh Klingborg

Publication  : Un important catalogue d'exposition a été produit en collaboration avec l'éditeur de livres Art and Theory Publishing. Outre un large éventail d’images et d’essais des conservateurs, le catalogue propose également des textes d’autrices comme Sofia Victorino, responsable de l’éducation et des programmes publics à la Whitechapel Gallery et Monika Wagner, professeur émérite, qui met l’accent sur la sémantique des matériaux.





Exposition du 7 septembre au 4 novembre 2018. Bonniers Konsthall , Torsgatan 19 SE-113 90 Stockholm (Suède). T +46 8 736 42 48. Ouverture le mercredi de 12h à 12h, du jeudi au dimanche de 12h à 17h. Fermé lundi et mardi.










 







 











 





 



























 





 











Éva Mag, Embossment – Point lace, 2018. Textiles in artist’s frame (plexi, wood and aluminum), 91.5 x 121.5 x 5 cm. Photo: Jean-Baptiste Béranger.

Éva Mag, Embossment – Point lace, 2018. Textiles in artist’s frame (plexi, wood and aluminum), 91.5 x 121.5 x 5 cm. Photo: Jean-Baptiste Béranger.