Programme de printemps 2018 du MAAT, Lisbonne

Expositions en cours

Programme de printemps 2018

MAAT, Lisbonne (Portugal)

21.03 - 08.10.2018

PrécédentSuivant

Communiqué de presse

 

Ce printemps, MAAT présente un large éventail d'expositions qui évoque le thème du changement climatique Suite au succès de l'installation sonore et vidéo Shadow Soundings de Bill Fontana, le 21 mars, la MAVAL's Oval Gallery accueille une nouvelle commande importante de Tomás Saraceno. Pour la cinquième intervention dans cet espace emblématique, l'artiste présente l'Aerocene, une ère future dans laquelle les humains pourraient vivre dans des villes aériennes solaires et éoliennes.



































 


















































English








En août 1709, le prêtre portugais et naturaliste Bartolomeu de Gusmão accomplit, pour la première fois, l'exploit d'élever dans l'air un objet plus lourd que l'air. Ce fut le premier ballon à air chaud jamais construit, précédant les frères Montgolfier de huit décennies. Trois cents ans plus tard, l'artiste Tomás Saraceno a commencé à créer des sculptures qui défient la gravité, flottant dans l'air simplement chauffé par le soleil, laissant derrière lui l'utilisation de l'hélium ou du carburant. Ces pièces constituent également la base de la Fondation Aerocene qui, comme l'explique l'artiste, « incarne une nouvelle pratique d’écologie interplanétaire qui pourrait renouer avec des sources élémentaires d'énergie et de strates provenant du soleil et d'autres planètes, dépassant les limites du sublunaire. Nous pouvons maintenant penser à évoluer ensemble vers une éthique aérosolaire, incarnant une relation de plus en plus complexe avec l'atmosphère, l'air et le cosmos. »

Le projet imaginaire thermodynamique de Tomás Saraceno présente un nouvel ensemble immersif de sculptures issues de ce travail en cours, intégrant des pièces existantes et nouvelles qui permettent d'imaginer la possibilité d'un urbanisme «aérocène», ainsi qu'une vision futuriste des nouvelles harmonisations entre les plus-qu’humains, les êtres humains et le système terrestre, envisageant un engagement éthique avec le soleil, l'atmosphère et la planète.

Organisé par Pedro Gadanho et Rita Marques
21 mars - 27 août 2018 - Galerie ovale


Miguel Palma


À cette occasion, MAAT présente également l'exposition personnelle A-Z de l'artiste portugais Miguel Palma. Cette deuxième présentation dans la Project Room de MAAT, s'éloigne des travaux d'installation habituels de Palma et présente une impressionnante sélection d'œuvres sur papier réalisées au cours des deux dernières décennies. S’interrogeant sur les réactions ironiques de l'artiste face aux questions contemporaines sur la technologie, l'écologie et la politique, l’exposition présente sa première étude complète de l'œuvre séminale, avec des dessins, collages et peintures. Le large éventail de sujets explorés par Palma constitue un lexique complexe et subjectif résultant d’observations, de perceptions et interprétations du monde moderne dans sa myriade de dimensions et de conflits. Embrassant plusieurs techniques et médias, la pratique de Palma repose sur une analyse critique basée sur l'humour, quelque part entre la satire et la parodie, construite sur des images, des objets et des matériaux qui servent au mieux le travail de l'artiste. Formellement traduit en ce qu'on pourrait appeler le «dessin étendu», ce lexique défie les idées et les récits, créant une nouvelle dimension entre la fiction et la réalité.

Organisé par Adelaide Ginga et Luísa Santos
21 mars - 28 mai 2018 - Project Room


Eco-visionnaires et crise climatique


En avril, MAAT explore le thème du changement climatique dans son deuxième "manifeste-exposition" international Eco-Visionnaires: Art, Architecture et Nouveaux Médias après l'Anthropocène. Dans le cadre de la première collaboration du musée avec plusieurs musées européens, cette exposition multi-lieux invite les artistes et les architectes à réfléchir sur les scénarios qui nous attendent à un moment de transformation globale.

Le projet Éco-Visionnaires est centré sur les pratiques actuelles qui proposent des visions critiques et créatives vis-à-vis des transformations environnementales qui affectent notre planète. Au moment où le changement climatique se fait de plus en plus largement ressentir, cette exposition collective lance le débat sur un vaste ensemble de questions liées à l'Anthropocène - désignation récente d'une période géologique définie par l'impact de l'action humaine. Avec des contributions de plus de 35 artistes et architectes, l’exposition à Lisbonne est la première et plus importante manifestation de commissaires qui interviennent également dans trois autres lieux: Bildmuseet (Suède), HeK (Suisse) et LABoral (Espagne).

Daniel Arsham, BIG, Ursula Bienmann et Paulo Tavares, Carolina Caycedo, Design Earth, Diller Scofidio et Renfro, Dunne et Raby, John Gerrard, Alexandra Daisy Ginsberg, Tue Greenfort, HeHe, Andrés Jaque, sont parmi les participants à cette collaboration, ainsi que Basim Magdy, Philippe Rahm, Superflex, Superuse, Territorial Agency, Ana Vaz et Tristan Bera, et bien d'autres.

Organisé par Pedro Gadanho et Mariana Pestana
11 avril au 8 octobre 2018 - Galerie principale et salle vidéo


Voir aussi en France, du 31 mars au 3 juin 2018 : HeHe, Planète laboratoire à l’Ardenome


En route vers ARCOlisboa 2018: After-Party de MAAT avec Gary Hill et d'autres

La troisième édition d'ARCOlisboa, dont le patron est la Fondation EDP, aura lieu du 17 au 20 mai à Cordoaria Nacional, à quelques mètres du nouveau bâtiment de MAAT. Coïncidant avec ce qui est en train de devenir la semaine de l'art de Lisbonne, MAAT accueillera le 16 mai à 21h un événement d'ouverture pour cette foire d'art à venir. A cette occasion, MAAT inaugurera deux nouvelles expositions dans les galeries du bâtiment Central Tejo.

La monumentale Boiler Hall accueillera une nouvelle commande de Gary Hill, dans le cadre d'un partenariat entre MAAT et AiR351 - Art in Residence. Pour la première fois dans l'œuvre de l'artiste, les images ne sont pas encombrées et libérées des limites physiques des écrans. S'étendant dans l'espace dans de multiples séquences de dessins abstraits, les images spectrales et vaporeuses se réfèrent à un monde mystérieux pré-industriel et post-apocalyptique. Instaurant un dialogue avec l'espace muséologique, ce spectacle offre une expérience sensorielle inédite au public. La galerie Ashpit 8 accueillera une exposition personnelle de l'artiste portugaise Susana Mendes Silva. De manière documentaire, l’exposition organisée par Antonia Gaeta présentera la production de l'artiste dans le domaine de la performance durant les deux dernières décennies.

L'après-party d'ARCOlisboa au MAAT proposera des performances en direct de Gary Hill, ainsi que des performances de DJ qui occuperont la cour centrale du musée. Seront présentées toutes les expositions printanières de MAAT, y compris l'exposition internationale Supergood - Dialogues d’Ernesto de Sousa, organisée par Hugo Canoilas, et la présentation portugaise du célèbre spectacle The Happy Show du designer new-yorkais Stefan Sagmeister.

Exposition du 21 mars au 8 octobre 2018. MAAT - Museum of Art, Architecture and Technology , Av. Brasília - 1300-598 Lisbon (Portugal). T. +351 21 002 8130. Ouverture de 11h à 19h tous les jours sauf le mardi.





 







 











 





 



























 





 











Programme de printemps 2018 du MAAT, Lisbonne

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2018. Tous droits réservés

[1] John Gerrard, Western Flag (SPINDLETOP, Texas), 2017. [2] Tomás Saraceno. © Studio Tomás Saraceno. [3] Miguel Palma. © Luís Silva Campos.

[1] John Gerrard, Western Flag (SPINDLETOP, Texas), 2017. [2] Tomás Saraceno. © Studio Tomás Saraceno. [3] Miguel Palma. © Luís Silva Campos.