Archives 2ème semestre 2015

Lignes de flux : océans, commerce mondial et migrations

Deichtorhallen, Hambourg (Allemagne)

04.12.2015 -13.03.2016

PrécédentSuivant

Traduction du communiqué de presse E-Flux


L'exposition Lignes de flux : océans, commerce mondial et migrations est une étape importante dans l'histoire de la Deichtorhallen. Outre le fait de montrer l'art très actuel qui élargit notre champ d'expérience, Lignes de flux présente pour la première fois dans cette institution une exposition qui relie la mondialisation de l'art et de la culture avec l'histoire de Hambourg, une ville portuaire et son importance actuelle et prospective comme "passerelle vers le monde". L'emplacement de la Deichtorhallen lui-même, dans le voisinage immédiat du port, fournit un cadre conceptuel pour les routes commerciales maritimes partant de Hambourg. Cette position et le passé colonial de la ville hanséatique constituent les points de départ d’une exposition couvrant ce thème, composée en grande partie d’œuvres commandées spécialement pour le Hall de l’Art Contemporain.









































English
Deutsch





Lignes de flux : océans, commerce mondial et migrations, Deichtorhallen, Hamburg

Organisées par Koyo Kouoh, directeur artistique fondateur de la RAW Material Company et commissaire de la Biennale 2016 EVA International en Irlande, 15 postures artistiques et littéraires sur les voies maritimes, le commerce mondial, la navigation aérienne et la migration utilisent les océans comme un «sixième continent». Depuis le 15ème siècle, les transits internationaux de marchandises ont été transportés à travers les sept mers et les voies aquatiques sont devenus les artères essentielles de l'économie mondiale. Les océans se sont transformés en un énorme continent transgéographique; ils se connectent des individus et des biens et offrent des expériences uniques du monde. Le contrôle des voies d'eau, qui ont également toujours été des itinéraires pour découvrir de nouveaux mondes, est aujourd'hui plus que jamais d'une énorme importance économique et géopolitique. Depuis le début du 20e siècle, les artistes ont directement réagi aux pays étrangers et ont tenté de brouiller et même de dissoudre les frontières établies. L'exposition Lignes de flux présente des œuvres de diverses techniques artistiques : dessins, collages, œuvres textiles, sculptures, photographies, installations et films, où les artistes montrent les mers comme elles sont - comme des lieux de passage pour les flux de personnes et de marchandises, pour les déplacements dramatiques, pour les flux de communications et d’information, pour des histoires et des expériences humaines.


Lignes de flux s’intéresse à la métaphore des océans pour examiner les effets culturels du commerce mondial et des flux de marchandises depuis le «Sud» jusqu’au «Nord». L'exposition encourage les visiteurs à réfléchir sur la façon dont les océans sont utilisés: Comment les mers peuvent-elles nous aider à visualiser les disparités sociales, politiques et économiques? Comment faut-il comprendre la connexion des océans à la notion de frontières invisibles et au concept de propriété? Comment devons-nous interpréter les flux migratoires? Qui promulgue des lois pour ce vaste territoire enjambant le globe? Non seulement la nostalgie européenne pour l'exotisme a transformé la face du monde, comme l'influence de l'art et des objets de culte non-européens sur l'art moderne, mais le commerce et les importations de matières premières, comme le cacao, le café, le coton et l'or d'autres continents ont également irréversiblement envahi le mode de vie occidental.

Des artistes contemporains d'origines diverses ont été invités à prendre part à cette réflexion. Ils sont issus de régions qui ont un lien historique avec le port de Hambourg. Leurs œuvres traitent de la migration, de la mobilité, de l'espoir d'une vie meilleure, du commerce international, de l'isolement en mer, des conditions de travail, de la perte de connexion à sa patrie, des frontières géographiques et de l’aliénation psychologique. Les expériences du visiteur dans l'exposition sont influencées par des stratégies artistiques dans lesquelles les concepts comme l'action, la consommation, la confrontation, le remodelage, la participation et le récit jouent un rôle décisif. Ainsi, cette exposition, qui se penche sur la géopolitique des océans, peut aussi être vue comme une proposition critique des interprétations métaphoriques de flux. Elle rassemble des réactions humanistes et esthétiques aux défis de l'histoire, de la politique, et de nos environnements contemporains.

Les artistes et auteurs invités :
Kader Attia, Mark Boulos, Peter Buggenhout, Ken Bugul, Godfried Donkor, Theo Eshetu, Joana Hadjithomas, Alfredo Jaar, Khalil Joreige, Bouchra Khalili, Abdoulaye Konaté, Otobong Nkanga, Arin Rungjang, Thomas Rentmeister, Ulrike Ottinger, Wendelien van Oldenborgh.



















© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2015. Tous droits réservés

Exposition du 4 décembre 2015 au 13 mars 2016. Deichtorhallen Hamburg, Deichtorstrasse 1-2 - 20095 Hambourg (Allemagne). Tél.: +49 (0)40 32 10 30.


 



























 





 











(1) Theo Eshetu, The Law of the Sea, 2015. (2) Joana Hadjithomas and Khalil Joreige, Geometry of Space, 2014. (3) Alfredo Jaar, The Cloud, 2015. (4) Bouchra Khalili, The Constellations, Fig. 6 (detail), 2011.


ArtCatalyse Expositions internationales