Expositions en cours

La Révolution Botanique

Centraal Museum, Utrecht (Pays-Bas)

11.09.2021 - 09.01.2022

PrécédentSuivant

Communiqué de presse


Le samedi 11 septembre marque l'ouverture de La Révolution Botanique: Sur la nécessité de l’art et du jardinage au Centraal Museum Utrecht. Dans cette exposition, des artistes contemporains réfléchissent à l'importance des jardins. Que nous disent les jardins sur l'époque où nous vivons ? Outre des œuvres d'art contemporaines de Maria Thereza Alves, Sara Sejin Chang, Jeremy Deller, Stan Douglas, Ian Hamilton Finlay, Lungiswa Gqunta, Kerry James Marshall, Patricia Kaersenhout, Jennifer Tee, Henk Wildschut et d'autres, l'exposition présente des pièces uniques prêtées d’artistes modernes et plus anciens comme Albrecht Dürer, Vincent van Gogh, Maria Sibylla Merian et Tetsumi Kudo. Ces pièces modernes et anciennes révèlent à quel point l'image du jardin comme miroir de la société est profondément enracinée.














































 


















































English























Maria Theresa Alvez, Seeds of change. Photo: Centraal Museum Utrecht. © Robert Oosterbroek.




Les jardins sont des lieux que nous associons à la paix et à la solitude, des lieux où se déroule le cycle de la vie – croissance, floraison et déclin. Mais les jardins reflètent aussi la société. La manière dont nous contrôlons et gérons la nature, par exemple, est un signe clair des temps : pave-t-on son jardin, ou choisissons-nous la verdure ? Clôturons-nous notre jardin ou le laissons-nous ouvert ? La façon dont la nature est façonnée dans les jardins révèle quelque chose sur les conceptions dominantes et peut-être évolutives dans la société. Après tout, les jardins sont aussi des lieux de privilège sociétal, et les fleurs et les plantes qui s'y trouvent nous disent quelque chose sur la migration et l'histoire (coloniale).

Le réchauffement climatique et la pandémie du COVID-19 nous obligent à redéfinir radicalement le rapport actuel entre culture et nature. Nous sommes obligés de nous réexaminer de manière critique nous-mêmes et nos propres rôles, non pas par rapport à la nature, mais comme faisant partie de celle-ci. Il n'est donc pas surprenant que les artistes, écrivains, poètes et penseurs trouvent à nouveau leur inspiration dans les jardins. La révolution botanique : sur la nécessité de l'art et du jardinage est une enquête menée par le Centraal Museum et ces artistes pour déterminer la signification profonde des jardins et notre relation contemporaine avec la nature.

Le jardin comme métaphore de notre rapport à la nature

Le sous-titre de l'exposition est tiré de l'essai de Gerrit Komrij « Over de noodzaak van tuinieren » ou « Sur la nécessité du jardinage » (1990), dans lequel il décrit comment la perception des jardins à travers l'histoire a toujours été étroitement liée à la façon dont les gens voient le monde. Pour Komrij, le jardin est une métaphore de notre relation avec la nature. Le monde a cependant radicalement changé depuis que Komrij a écrit son texte en 1990. L'époque dans laquelle nous vivons est caractérisée par la domination totale de la nature par l'homme, ce qui conduit certains à l'appeler Anthropocène. Nous épuisons la nature de manière irréversible, avec pour conséquence le changement climatique.

Les artistes de The Botanical Revolution invitent les visiteurs à réfléchir sur la nature dans les jardins, d'où vient cette nature et comment nous pouvons voir et traiter la nature différemment.

De la nécessité du jardinage : un abécédaire sur l'art, la botanique et la culture
Outre un livret de visite, une publication richement illustrée sera éditée en collaboration avec Valiz. Dans cet abécédaire, la tradition historico-culturelle des jardins, des jardins d'artistes, mais aussi des concepts tels que l'Anthropocène sont abordés. Avec des contributions de : Maria Barnas, Jonny Bruce, Laurie Cluitmans, Liesbeth M. Helmus, Erik de Jong, René de Kam, Alhena Katsof, Jamaica Kincaid, Bart Rutten, Catriona Sandilands, Patricia de Vries. La publication a été conçue par Bart de Baets.

Est-il possible d'être révolutionnaire et d'aimer les fleurs ?

Laurie Cluitmans, conservatrice d'art contemporain au Centraal Museum et responsable de The Botanical Revolution, participe à la compilation de Is it possible to be revolution and like flowers ?, avec Heske ten Cate, directrice artistique Nest et Eva Burgering, assistante conservateur au Centraal Museum. Cette exposition peut être vue parallèlement à The Botanical Revolution dans l'espace d'art Nest à La Haye. Les artistes réunies à Nest dans l'exposition éponyme répondent à cette question par un « oui ! Elles partent chacune de leur propre point de vue, mais se retrouvent dans des affinités féministes, des envies queer et des solidarités écologiques.

Avec des œuvres de Mehraneh Atashi, Rossella Biscotti, Milena Bonilla, Anne Geene, Philipp Gufler, Gluklya, Camille Henrot, Patricia Kaersenhout, Otobong Nkanga, Ruchama Noorda, Maria Pask, CPR (Charlotte Rooijackers) et Lily van der Stokker.







Maria Theresa Alvez, Seeds of change. Photo: Centraal Museum Utrecht. © Robert Oosterbroek. La Révolution Botanique, Centraal Museum, Utrecht

Exposition du 11 septembre 2021 au 9 janvier 2022. Centraal Museum, Agnietenstraat 1 - 3512 XA Utrecht (Pays-Bas).











 







 











 





 



























 





 











© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2021. Tous droits réservés