Archives 1er semestre 2018

Katinka Bock, Radio Piombino

Festival international de Glasgow (R.U.)

20.04 - 07.05.2018


PrécédentSuivant

Communiqué de presse

 

The Common Guild annonce les détails de son programme pour le Festival international de Glasgow qui a lieu du 20 avril au 7 mai 2018. Le programme intègre une nouvelle exposition de Katinka Bock.


Radio Piombino est une exposition de nouvelles œuvres sculpturales de Katinka Bock. Bock utilise des substances naturelles, comme le cuivre, le plomb et l'argile, et des formes trouvées ou données. Ses matériaux sont souvent altérés par des processus naturels et les effets du temps - chaleur, humidité ou lumière du soleil, par exemple - de sorte que le potentiel d’évolution ou de désintégration semble constamment présent. Ses sculptures apparaissent comme le résultat d'événements, parfois d’apparence précaire et d'autres immuables.




























 


















































English








ArtCatalyse Expositions internationales Katinka Bock, Radio Piombino, Festival international de Glasgow

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2018. Tous droits réservés

Katinka Bock, Dead Cactus, 2016. Courtesy Galerie Jocelyn Wolff and Galerie Greta Meert.





Exposition du 20 avril au 7 mai 2018. The Common Guild , 21 Woodlands Terrace  - Glasgow G3 6DF (Royaume Uni). Tél.: +44 141 428 3022. Ouverture du mercredi au dimanche de 12h à 17h, nocturne le jeudi jusqu’à 19h.





 







 











 





 



























 





 











Katinka Bock, Dead Cactus, 2016. Courtesy Galerie Jocelyn Wolff and Galerie Greta Meert.

Radio Piombino est une exposition de nouvelles œuvres sculpturales de Katinka Bock. L’artiste utilise des substances naturelles, comme le cuivre, le plomb et l'argile, et des éléments trouvés ou donnés. Ses matériaux sont souvent altérés par des processus naturels et les effets du temps - chaleur, humidité ou lumière du soleil, par exemple - de sorte que le potentiel d’évolution ou de désintégration semble constamment présent. Ses sculptures apparaissent comme le résultat d'événements, parfois d’apparence précaire et d'autres immuables.

Katinka Bock prend souvent les particularités ou le contexte d'un espace donné comme point de départ pour son travail, et son projet pour Glasgow puise dans la nature de la 21 Woodlands Terrace comme un bâtiment d’habitation et l'histoire de Glasgow comme un grand port, un lieu d'échange et transaction. Avant l'exposition, plusieurs éléments de ses œuvres étaient présents dans la ville de Glasgow et ses environs. Le cuivre s’oxydait; le tissu était exposé aux éléments; des formes céramiques «vivaient» avec des habitants et des entreprises du centre-ville ou étaient produites dans les bois au-dessus du Loch Lomond. Katinka Bock rassemble ces éléments dans leur état transformé, mettant en boucle les références d’une histoire géologique, industrielle, météorologique et personnelle dans ses hypothèses de travail, cherchant à refléter les systèmes qui ont produit les matériaux, le lieu et les personnes. Radio Piombino ré-imagine 21 Woodlands Terrace comme un paysage d'éléments sculpturaux qui transforme le bâtiment en ce que Bock appelle un «corps empoisonné».