Installation de Lara Almarcegui, Benlloch

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Archives 1er semestre 2012

Installation de Lara Almarcegui
Benlloch (Espagne)

05.2012











Précédent Suivant

English


Traduction du communiqué de presse E-Flux


Synchronies - Projets d’interventions d’art contemporain est un nouveau projet artistique dans l’espace public initié et produit conjointement dans la province de Castellón par l’Espace d’art contemporain de Castelló et l’université Jaume I. Le but de ce projet est de générer une constellation artistique à la fois permanente et temporaire sur ce territoire.


L’intention première est d’encourager un rapprochement avec l’art contemporain dans les villes et villages de la province de Castellón, qui pour diverses raisons se voient généralement refuser cette opportunité. Les projets vont être mis en place en relation entre les communautés, les institutions impliquées, les artistes et l’environnement où ils seront installés. Ce faisant, EACC et UJI unissent leurs forces pour créer un espace de gestion de ces projets éphémères ou permanents, qui constituera une collection pour la province. Pour atteindre cet objectif, le projet se doit d’être pluriel et de nature expérimentale, ne pas se limiter à la création d’oeuvre d’art mais ouvrir des opportunités pour la promotion de chaque artiste.


De diverses natures, les interventions artistiques seront conçues et créées spécifiquement pour le site auquel elles seront destinées. Cet impératif dotera l’oeuvre d’une qualité spécifique et le liera de manière évidente à son environnement direct. En conséquence, sa valeur dépendra du contexte spécifique et de l’investissement de l’artiste, exigeant un engagement avec le lieu, son histoire et ses usages, en résumé, avec sa réalité.


La ville de Benlloch a été choisie pour cette première édition et l’artiste sélectionnée est Lara Almarcegui, artiste hollandaise installée en Espagne. Le conseil municipal de Benlloch et l’intervenant sur ce projet ont été très efficaces à travers leur implication et leur sensibilité pour étudier la faisabilité de l’intervention et lui assurer les meilleures conditions de réalisation.


Lara Almarcegui a étudié la spécificité du lieu et du paysage pour concevoir une proposition dont la pérennité sera déterminée au fil du temps car sujette à des évolutions des matériaux utilisés. Son installation a été réalisée sur un site qui a subi des transformations récentes, et utilisé la terre pour créer une composition intégrée au paysage qui, comme toute forme organique, fusionne avec lui.


Le projet de l’artiste, Tierra de las obras del gaseoducto, consiste à stocker la terre extraite lors des travaux de réalisation du gazoduc en cours dans la province, avec pour projet de créer une petite colline avec les matériaux récupérés lors du terrassement (terre, argile sableuse, pierres...). La butte constitue une réutilisation des déchets mais il ne s’agit pas uniquement d’une opération de recyclage. L’oeuvre de Lara Almarcegui aspire également à repenser la manière dont les gens réagissent avec les vestiges du passé et vivent avec le résultats de leurs projets programmés. L’évolution de la butte : elle diminue en taille, se couvre de végétation et se confond avec le paysage environnant. Manifeste d’entropie, de l’évolution du site et de ses caractéristiques physiques.





Lara Almarcegui, Tierra de las obras del gaseoducto, Benlloch, 2012