Ettore Favini, SunRa Marsèlleria, Milan

Nick Lamia, Taillis
Jason McCoy Gallery, New York (USA)

04.05 - 29.06.2012















Précédent Suivant

English


Traduction du communiqué de presse Art-Agenda


La galerie Jason McCoy présente Taillis (Coppice) une installation in situ de l’artiste new-yorkais Nick Lamia, ainsi qu’un ensemble de nouvelles peintures et œuvres sur papier.


Les peintures, dessins et installations de Nick Lamia explorent les concepts de l’espace dans le cadre de l’abstraction. Dans son travail, l’image plane ou les limites d’une implantation spécifique se transforment en un lieu de rencontre dynamique des contraires. Nick Lamia alterne teintes opaques et couches translucides pour opérer des contrastes rythmés. Il navigue aussi entre géométrie et biomorphisme, espace profond ou léger, mouvements ouverts ou contraints, champs saturés ou désaturés. En résultent des compositions dans lesquelles l’œil se déplace depuis des œuvres de couleur pure à des espaces évoquant des plans architecturaux. Bien que le vocabulaire de Lamia évoque parfois des vues aériennes de formations géographiques élaborées ou d’infrastructures urbaines, il reste ouvert à l’interprétation. Nick Lamia stimule l’association sans fournir de références particulières.


L’installation in situ de Nick Lamia s’inspire du recépage, une méthode traditionnelle de la gestion des forêts. Celle-ci utilise le fait que de nombreux arbres abattus se renouvellent avec une nouvelle croissance de la souche ou des racines. Dans un taillis, les tiges de futurs arbres sont coupées presque au raz du sol. Pour l’artiste, cette technique représente une fusion intentionnelle de l’homme et de la nature qu’il exprime ainsi : « En appelant mon oeuvre Taillis, je n’invoque pas la copie d’une pratique, mais utilise ce terme pour exprimer le symbole d’une humanité construisant et poursuivant activement une relation mutuellement bénéfique avec la nature. » L’installation de Nick Lamia consiste en une tige centrale autour de laquelle se développent dessins muraux et des pièces en trois dimensions, qui se développent comme la culture hâtive. Par l’intégration de peintures abstraites et de dessins souches trouvées dans les parcs de New York, Taillis présente une contemplation complexe de destruction et de régénération.









































Exposition du 4 mai au 29 juin 2012. Jason McCoy Gallery, 41 East 57th Street, 11ème étage – New York 10022. Entrée libre du lundi au vendredi de 10h à 18h.












© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Nick Lamia, Coppice, Installation detail, 2012. Courtesy Jason McCoy Gallery, New York


Nick Lamia, Coppice, Installation detail, 2012. Courtesy Jason McCoy Gallery, New York

Archives 1er semestre 2012