Expositions à venir

Elevation 1049, Fréquences et Mirage de Doug Aitken
Gstaad (Suisse)
01.02.2019 - 01.01.2021

PrécédentSuivant

Communiqué de presse

 

Elevation 1049 a le plaisir d’annoncer sa troisième itération hivernale, Fréquences, organisée par Neville Wakefield et Olympia Scarry. Elevation 1049: Fréquences sera lancé au cours du week-end du 1er au 3 février 2019 avec Mirage Gstaad, une nouvelle sculpture in situ en extérieur de l'artiste américain Doug Aitken, basé à Los Angeles, qui restera visible pendant deux ans à Gstaad. pour interagir avec le paysage des montagnes au fil des saisons.

 










































 


















































English








Elevation 1049, Fréquences et Mirage de Doug Aitken, Gstaad

Fréquences invite pour le week-end d'ouverture un groupe diversifié d'artistes visuels et de performeurs internationaux de divers horizons et générations pour présenter un programme d'événements en direct dans divers lieux intérieurs et extérieurs à Gstaad et ses environs. Les artistes participants : Nina Beier, Suzanne Ciani, Dominique Gonzalez-Foerster, Zhana Ivanova, Marie Karlberg, Liz Magic Laser, Cori Kresge et Hanna Novak, Isabel Lewis, Naama Tsabar et Marianne Vitale.

Le temps et l'espace sont la mesure de tout paysage et l'idée de fréquence porte cette mesure dans sa double signification. La fréquence est à la fois la vitesse à laquelle quelque chose se produit ou se révèle sur une période donnée ou dans un échantillon donné ainsi que la vitesse à laquelle se produit une vibration qui constitue une onde, soit dans un matériau (comme dans une onde sonore), soit dans un champ électromagnétique (comme dans les ondes radio et la lumière), généralement mesurée par seconde. La troisième édition d'Elevation 1049 convoque ces deux conceptions.

Mirage Gstaad de Doug Aitken utilise la fréquence de la lumière pour refléter le sublime paysage alpin dans le cadre d’une rencontre en perpétuelle mutation où la terre et le ciel, le sujet et l’objet, àl’intérieur et àl’extérieur, sont en perpétuelle mutation. Contrastant avec l'apparence des chalets alentour, la structure au style ranch suggère une version architecturale moderne du Manifest Destiny, la migration vers l’ouest qui a débuté en Europe et s’est finalement installée en Californie. Chaque surface disponible revêtue d'un miroir absorbe et réfléchit le paysage de telle sorte que l'extérieur disparaisse apparemment, tandis que l'intérieur attire le spectateur dans un kaléidoscope sans fin de lumière et de réflexion.

Fréquences propose un dialogue entre la structure semi-permanente de Mirage et le caractère transitif et éphémère de la performance. Explorer des idées allant de l'économie acoustique du paysage aux propriétés curatives conférées à ses résidents, des idées de beauté et de destruction au choc du futur, elles activeront les espaces ouverts et plus secrets de Gstaad et de ses environs en intérieur et extérieur. Là où Mirage joue sur un paysage réfléchi lorsqu'il est diffusé à travers les médias sociaux, le programme de performances apporte à Fréquences l'intimité d'une rencontre personnelle irremplaçable.

Produit par la fondation Luma en collaboration avec The Store X Vinyl Factory. Mécène principal: Moncler.
















© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2019. Tous droits réservés

Doug Aitken,  Mirage Gstaad  (rendering), 2019. Courtesy of Doug Aitken Workshop

 


Exposition du 1er février 2019 au 1er janvier 2021. Ville de Gstaad (Suisse).

 













 







 











 





 



























 





 











Doug Aitken,  Mirage Gstaad  (rendering), 2019. Courtesy of Doug Aitken Workshop