Archives 2ème semestre 2014

De l’objet au monde - Collection Inhotim

Palacio das Artes et Centre de Arte Contemporanea

e Fotografia Minas Gerais (Brésil)

12.12.2014 - 08.03.2015

Précédent Suivant

Traduction du communiqué de presse E-Flux


Le Palácio das Artes et le Centro de Arte Contemporánea e Fotografia organisent à Belo Horizonte l'exposition Do Objeto para o Mundo - Coleção Inhotim (De l'objet au monde - Inhotim Collection). Cette exposition itinérante marque la première fois qu'une partie de la collection de l'Instituto Inhotim quitte les espaces de l'Institut à Brumadinho (MG). Avec plus de 50 œuvres, dont la plupart n’ont jamais présentées auparavant à l’Institut Inhotim, datant des années 1950 jusqu'à nos jours, l'exposition est composée d'un pan de la collection, et explore le champ de l'art contemporain à la lumière de la collection et des programmes de l'institution, qui a ouvert ses portes au public en 2006. Co-produite par Fundação Clóvis Salgado, l’exposition se tient jusqu'au 8 mars 2015, après quoi elle sera déplacée à São Paulo, inaugurée à Itaú Cultural en avril 2015. L’entrée sera libre dans tous les sites touristiques.




















© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2014. Tous droits réservés

De l’objet au monde - Collection Inhotim, Minas Gerais

English




L'exposition se concentre sur un moment historique où l'art se développe en cherchant à devenir plus ouvert sur le monde. Dans ce contexte, les éléments de la vie quotidienne, de l'espace réel, de la politique et du corps sont intégrés dans l'art et le spectateur devient un participant. Pour Rodrigo Moura, directeur des programmes artistiques et culturels d’Inhotim, c’est une occasion pour le public de faire connaissance avec la collection de l'institut. "Ce sont des œuvres qui montrent des axes possibles dans l'histoire de l'art au cours des 50 dernières années, qui ont permis à Inhotim d'être ce qu'il est." explique t-il.


Dans la salle principale du Palácio das Artes, des oeuvres historiques sont mises len dialogue avec les plus récentes. Organisé en quatre volets, le parcours de l'exposition commence avec le néo-concrétisme d'Hélio Oiticica, de Lygia Clark et Lygia Pape, passe à travers la géométrie conceptuelle avec Channa Horwitz, Cildo Meireles et David Lamelas ainsi que par les œuvres d’avant-garde du collectif Gutai, né au Japon au cours des années suivant immédiatement la deuxième guerre mondiale, et se termine avec l'art de l'action et la présence du corps dans l'art, illustré par le travail de Chris Burden. Des oeuvres de Gabriel Sierra, Jac Leirner, Cinthia Marcelle, ainsi que d'autres, offrent un contrepoint aux œuvres et documents historiques dans l’exposition.


Les galeries à l'étage inférieur présentent des installations plus monumentales d’Ernesto Neto, Jorge Macchi, Mauro Restiffe, Melanie Smith, Rivane Neuenschwander et Thomas Hirschhorn. Au Centro de Arte Contemporanea e Fotografia, un bâtiment historique dans le centre-ville de la ville, l'installation vidéo Homo sapiens sapiens (2005) de Pipilotti Rist, est montrée pour la première fois au Brésil. Tournée à Inhotim avant que le parc n’ait été ouvert au grand public, la vidéo explore le jardin de l'institut et crée un environnement immersif qui encourage le visiteur à se détendre et à assimiler les images projetées sur le plafond.


Du corps à la terre

Le titre de l'exposition fait référence à l'événement Do Corpo à Terra (Du corps à la terre), qui a eu lieu lors de l'inauguration du Palácio das Artes, en avril 1970. Organisé par le critique Frederico Morais, il est aujourd'hui considéré comme une étape importante dans les études sur l'art environnementaliste et expérimentaliste du mouvement d'avant-garde au Brésil. Deux productions réalisées à cette occasion font partie de l’exposition : Ação no Parque Municipal (Performance au parc municipal) 1970, de Décio Noviello et Situação T / T 1 - Belo Horizonte (Situation T / T 1 - Belo Horizonte), 1970 , d’Artur Barrio.


Commissaires des expositions : Rodrigo Moura et Inês Grosso.



Décio Noviello, Ação no Parque Municipal (Action at the Municipal Park), Belo Horizonte, 1970. 18 c-print photographs, 50 x 75 cm. Courtesy of the artist and Instituto Inhotim.



Expositions du 12 décembre 2014 au 8 mars 2015.

Palácio des Artes, Av. Afonso Pena, 1.537, Centro – Belo Horizonte – Minas Gerais (Brésil).







 





 











Centro de Arte Contemporánea e Fotografia, Av. Afonso Pena – 737, Centro – Belo Horizonte – Minas Gerais (Brésil). Tél. : +55 31 3236 7400. Ouverture du mardi au samedi de 9h30 à 21h, le dimanche de 16h à 21h.


Décio Noviello, Ação no Parque Municipal (Action at the Municipal Park), Belo Horizonte, 1970. 18 c-print photographs, 50 x 75 cm. Courtesy of the artist and Instituto Inhotim.