Anish Kapoor, exposition monographique, PinchukArtCentre, Kiev

Anish Kapoor, exposition monographique
PinchukArtCentre, Kiev (Ukraine)

19.05 - 30.09.2012


















Précédent Suivant

English


Traduction du communiqué de presse E-Flux


Le centre d’art Pinchuk de Kiev (Ukraine) présente la première exposition monographique d’Anish Kapoor en Europe de l’Est. Elle intègre une sélection des œuvres les plus emblématiques de l’artiste, ainsi qu’une nouvelle pièce monumentale en acier créée spécifiquement pour l’occasion.


Anish Kapoor est l’un des sculpteurs les plus influents de sa génération. Né à Bombay, il vit et travaille à Londres depuis le début des années 1970. Kapoor conçoit son travail comme en prise avec les plus profondes instances métaphysiques : présence et absence, être et non-être, lieu et non-lieu, matériel et immatériel. Sa fascination pour l’obscurité et la lumière est explicite dans tout son travail, dans la qualité translucide de ses œuvres en résine, la nature absorbante du pigment, l’éclat radiant de l’albâtre, les réflexions fluides de l’acier inoxydable et de l’eau. Grâce à cette interaction entre les formes et la lumière, il cherche à atteindre le sublime dans ses expériences, à la fois de manière physique et psychologique.


Eckhard Schneider, le directeur du centre d’art Pinchuk, s’exprime ainsi : « Je suis extrêmement fier et heureux que notre jeune musée ait l’incroyable chance de présenter, avec cette exposition majeure qui durera tout l’été, les œuvres actuelles de l’un des plus grands artistes de notre temps. Comme aucun autre, il a réussi à créer un équilibre entre la présence physique du matériel et le sublime du vide. L’exposition d’Anish Kapoor au centre d’art Pinchuk ouvre un nouveau chapitre brillant dans notre histoire. »


Points forts de l’exposition

Between Shit and Architecture (2011) est un ensemble de 12 sculptures de ciment élaborés en utilisant un procédé technologique nouveau spécialement développé dans ce but.

Dans l’installation de Kapoor, Shooting into the Corner (2009), un canon tire des projectiles en cire rouge vers un angle de la galerie, répétant cette action à intervalles réguliers. C’est vraisemblablement l’œuvre la plus dramatique de l’exposition, où la forme de l’œuvre évolue continuellement grâce à l’accumulation de la cire et sa propagation sur les murs et le plancher de la galerie.













Exposition du 19 mai au 30 septembre 2012. PinchukArtCentre, Block A, 1/3-2, Chervonoamiyska Street/Baseyna Street - Besarabka quarter - Kiev 10 004 (Ukraine). Tél.: +38 (0)44 590 0858. Ouverture du mardi au dimanche de 12h à 21h. Entrée libre.













© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Anish Kapoor, Shooting into the Corner, 2008–2009. Mixed media, dimensions variable. Installation: Royal Academy of Arts, London, 2009. Photo: Dave Morgan. Courtesy the artist and The Royal Academy of Arts.


Les matières brutes et les formes apparemment aléatoires du béton fonctionnent comme un contrepoint à la surface parfaite des œuvres en miroir qui culminent à l’étage du centre d’art. Leur surface réfléchissante déforment l’espace et génèrent une interaction dynamique entre l’œuvre, l’architecture et le spectateur.


Alors que le ciment, l’acier et la cire constituent les éléments au cœur de l’exposition, une sélection de 26 maquettes architecturales présentent un aspect différent du travail de l’artiste qui est profondément intéressé par l’espace public. Elles offrent un aperçu unique de ce domaine dans son travail avec sa démarche dans l’espace à une échelle architecturale.

 

L’œuvre phare de cette exposition est la nouvelle sculpture monumentale en acier commandée à Anish Kapoor, reprenant l’idée centrale de son travail, la simultanéité de l’intérieur et de l’extérieur.

Anish Kapoor, Shooting into the Corner, 2008–2009. Mixed media, dimensions variable. Installation: Royal Academy of Arts, London, 2009. Photo: Dave Morgan. Courtesy the artist and The Royal Academy of Arts.

Archives 1er semestre 2012