Expositions en cours

Symbiotes: les artistes contemporains et la biosphère

MIT Center, Cambridge (Etats Unis)
21.10.2022 - 26.02.2023

PrécédentSuivant

Communiqué de presse


Le MIT List Visual Arts Center accueille Symbiotes: Les artistes contemporains et la Biosphère, une grande exposition collective réunissant quatorze artistes internationaux dont le travail nous invite à réinterroger nos relations humaines envers la planète et aux agents microbiens, fongiques, végétaux et animaux vivant à l'intérieur.









































 


















































English
























Expositions en cours et à venir

Les symbiotes sont des partenaires en symbiose, un concept en biologie qui signifie « avec le vivant » et décrit diverses formes de relations interdépendantes entre des organismes d'espèces différentes. L'exposition postule un changement récent au sein du bioart, un domaine vaguement défini comme des artistes travaillant avec des matériaux organiques ou vivants. Le bioart des années 2000 était largement fondé sur la manipulation par des artistes des séquences génétiques. En revanche, les divers praticiens de symbiotes ne sont pas intéressés à maîtriser le code. À contrario, leurs œuvres dévoilent les enchevêtrements interspécifiques critiques qui donnent forme à notre monde. Certains artistes de Symbiotes décrivent leurs œuvres comme des collaborations avec d'autres formes de vie : pour eux, les organismes biologiques ne sont pas simplement traités comme des matériaux, mais accueillis comme des partenaires de la création. D'autres s'engagent dans la bio-remédiation et la conservation pour nous montrer que chaque acte humain a des implications environnementales, esthétiques, éthiques et politiques. De nombreuses œuvres exposées déconstruisent l'héritage de la vitrine de l'ère des Lumières et les pratiques scientifiques connexes consistant à isoler les formes de vie non humaines, soulignant comment les humains jouent à être les administrateurs des systèmes plantes-animaux, mais en font en fait partie. Tout au long de l'exposition, les artistes utilisent le son, la vibration, l'odeur et d'autres modes sensoriels pour articuler les intersections parfois invisibles des systèmes biologiques, sociaux et économiques.

Symbiotes propose que les humains s'éloignent des pratiques d'extraction vers des relations de réciprocité plus humbles et symbiotiques. En nous comprenant comme faisant partie d'un écosystème planétaire interconnecté et en assistant à un art qui vibre à ces rythmes, nous pourrions apprendre à remplacer la compétition par la collaboration et à stopper notre poussée anthropocentrique vers l'extinction des espèces.

Symbiotes: Les artistes contemporains et la biosphère est organisé par Caroline A. Jones, Natalie Bell et Selby Nimrod, avec l'aide à la recherche de Krista Alba.

Artistes participants
Crystal Z Campbell (née en 1980, États-Unis) ; Gilberto Esparza (né en 1975, Mexique) ; Jes Fan (né en 1990, Canada); Pierre Huyghe (né en 1962, France) ; Candice Lin (née en 1979, États-Unis) ; Alan Michelson (né en 1953, États-Unis); Nour Mobarak (née en 1985, Égypte) ; Claire Pentecôte (née en 1956, États-Unis); Špela Petrič (née en 1980, Slovénie) ; Miriam Simun (née en 1984, États-Unis) ; Pamela Rosenkranz (née en 1979, Suisse) ; Jenna Sutela (née en 1983, Finlande) ; Kiyan Williams (né en 1991, États-Unis) ; Anicka Yi (née en 1971, Corée du Sud).

À propos de la parution
L'exposition est accompagnée d'un catalogue-lecteur illustré conçu par Omnivore et édité par MIT Press. Les essais récemment commandés par Caroline A. Jones, Sophia Roosth, Bruce Clarke et Scott Gilbert, Leah Aronowsky et Anna Tsing sont complétés par des extraits de textes déjà publiés par Evelyn Fox Keller, Lynn Margulis et Robin Wall Kimmerer. Des textes supplémentaires sur chaque artiste, rédigés par les commissaires de l'exposition, complètent la publication, ainsi qu'une table ronde éditée sur les thèmes de la symbiose, de la réciprocité et des épistémologies autochtones, et un solide glossaire de termes. Le livre est imprimé sur des papiers écologiques innovants par Gmund et Favini (avec des sections séparées composées d'algues, d'agrumes ou de « purée » de café et de papier de cuir recyclé).













Exposition du 21 octobre 2022 au 26 février 2023. MIT List Visual Arts Center, 20 Ames St. - Cambridge, MA 02142 (Etats Unis).








 











 





 



























 





 











 Gilberto Esparza, Plantas autofotosinthéticas (Autophotosynthetic Plants), 2013–14. Polycarbonate, silicon, stainless steel, graphite, electronic circuits, local wastewater, natural pond water with microalgae and microorganisms, plants, shrimp, fish, sound, 157 x 157 inches overall. Installation view, Vžigalica Gallery, Ljubljana, 2016. Photo: Gilberto Esparza.


 



	Gilberto Esparza, Plantas autofotosinthéticas (Autophotosynthetic Plants), 2013–14. Polycarbonate, silicon, stainless steel, graphite, electronic circuits, local wastewater, natural pond water with microalgae and microorganisms, plants, shrimp, fish, sound, 157 x 157 inches overall. Installation view, Vžigalica Gallery, Ljubljana, 2016. Photo: Gilberto Esparza.	Symbiotes: les artistes contemporains et la biosphère, MIT Center, Cambridge, Etats Unis

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2022. Tous droits réservés