Expositions en cours

Sand !Hü Sand

Kunsthaus Hambourg (Allemagne)
20.08 - 02.10.2022  

PrécédentSuivant

Communiqué de presse


Le sable est la construction du monde, le socle des technologies modernes, le matériau apparemment inépuisable, invisible mais fondamental des habitats construits et des dispositifs de communication numériques. Pour l'extraire, des plages sont transportées, des fonds marins aspirés, des fosses gigantesques creusées, des montagnes entassées. En même temps, le sable manifeste d'innombrables histoires de dépossession, de réinstallation forcée, de relations de pouvoir coloniales persistantes, d'oppression et d'exploitation ; le sable a également une signification spirituelle multiple en tant que lieu de (dé)repos des os.










































 


















































English
























Expositions en cours et à venir

Les artistes : Garth Erasmus, Ruth May, Nesindano Xhoes Namise, Peter Thiessen

Dans l'espace conçu conjointement dans la salle d'exposition du Kunsthaus Hamburg, les quatre artistes et musiciens explorent des histoires avec et autour du sable. Sous des angles différents et dans des formats hybrides, des moyens artistiques visuels, acoustiques et performatifs s'entremêlent. Des performances, des ateliers, des conférences et des concerts auront lieu dans le cadre d'une installation expansive, mais pendant l'exposition, c'est aussi le cadre où des répétitions, des productions ou des improvisations doivent avoir lieu. Les œuvres artistiques, pour la plupart créées pour l'exposition, sont constituées de matériaux éphémères tels que le tissu et le sable, les sons de la neige carbonique et les conversations sur les voyages entre la Namibie, l'Afrique du Sud et l'Allemagne.

!Hū signifie sable, terre, terre dans la langue Khoekhoegowab parlée en Namibie et en Afrique du Sud. Si "ai" est ajouté (!Hūai), cela signifie la face de la Terre.

Commissaire : Katja Schroeder

Garth Erasmus crée ses œuvres dans le contexte du présent et de l'histoire de la population indigène d'Afrique du Sud, les KhoiSan, à laquelle il appartient. Il remet en cause les constructions hégémoniques de « l'identité de couleur », qui reposent sur l'exclusion et continuent d'impacter la société, même après la fin de l'apartheid. À travers son exploration de l'histoire précoloniale, il se réapproprie les savoirs indigènes en transformant l'archet musical du KhoiSan, central dans son travail, que l'on retrouve dans les musées ethnologiques, transformé en un outil hypermoderne électrifié. L'exposition présentera un certain nombre d'archets et d'autres instruments/objets fabriqués par Garth Erasmus. Un nouveau cycle de peintures sur sable qu'il a réalisé en partie en Afrique du Sud et en partie sur place à Hambourg, sera également exposé.

Les œuvres de Ruth May traduisent la matérialité à la fois dans la surface du tableau et dans l'espace. Pour l’exposition, elle a développé des paysages textiles pixelisés à grande échelle et une série de peintures représentant des paysages en tissu.

Nesindano Xhoes Namise opère entre autres comme artiste vocale avec des sons expérimentaux, ainsi que sur les "récits auditifs" comme discipline historique. Dans ses performances parlées, elle traite des processus de mémoire culturelle, des questions de restitution de l'immatériel et des questions genderqueer. Elle contribue de manière significative au processus de conception collective qui sous-tend l'exposition avec ses connaissances et sa perspective. Ce faisant, elle encourage la réflexion sur la construction des perceptions. Avec plusieurs performances, conférences et concerts, elle s'implique significativement dans le projet avec des performances live.

Au centre du travail de Peter Thiessen se trouve la relation du son et de la musique au langage. Avec les paroles, il explore divers états de « l'entre-deux », le fantomatique, le spectral et le zombifié. Pour Sand !Hū Sand, il a développé une série de pièces musicales traitant de la plus grande masse de sable connue : la planète Mars. En utilisant les matériaux présents sur Mars - sable, métal, neige carbonique et eau - il a composé une bande sonore spéculative dans laquelle l'action de la matière inanimée devient audible.














Exposition du 20 août au 02 octobre 2022. Kunsthaus de Hambourg Closterwall 15 - 20095 Hambourg (Allemagne). T +49 40 335803.  Ouverture du mardi au dimanche de 11h à 18h.







 











 





 



























 





 











Sand !Hü Sand, Kunsthaus Hambourg, Allemagne

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2022. Tous droits réservés

Garth Erasmus, work in progress, 2022. Photo: Ruth May.

Garth Erasmus, work in progress, 2022. Photo: Ruth May.