Archives 1er semestre 2022

Ernesto Neto: Entre terre et ciel

Kytania Bonakdar Gallery, New York (Etats-Unis)

14.05 - 16.06.2022

Suivant

Communiqué de presse


La galerie Tanya Bonakdar a le plaisir de présenter Entre terre et ciel d'Ernesto Neto, à l'affiche à New York du 14 mai au 16 juin 2022.

Depuis les années 1990, Ernesto Neto a créé un ensemble d'œuvres distinctes - une recherche formelle continue sur l'espace, le volume, l'équilibre et la gravité qui est également nourrie par la sensualité, l'énergie et la spiritualité. S'inspirant du biomorphisme, de l'Arte Povera et de la sculpture minimaliste, ainsi que du néo-concrétisme et d'autres mouvements d'avant-garde brésiliens des années 1960 et 1970, le travail d'Ernesto Neto incorpore des formes et des matériaux organiques qui sollicitent les cinq sens. Il s'inspire d'un large éventail de sources - des artistes brésiliens d'avant-garde tels Hélio Oiticica et Lygia Clark, en passant par l'abstraction moderniste d'Alexander Calder et Constantin Brancusi, du monde naturel, du chamanisme et de la culture artisanale.








































 


















































English
























Expositions en cours et à venir

TreeTempleHomeEarth, dans la galerie du bas est le point culminant de l'exploration continue d'Ernesto Neto de la relation entre les humains et l'environnement en tant qu'entités inséparables. Le tapis au crochet en coton est composé de formations en spirale qui représentent la terre et l'océan, et le haut de la sculpture représente le ciel et les feuilles tombant d'un arbre, soulignant le cycle de la nature. Les visiteurs peuvent enlever leurs chaussures, s'allonger sur le tapis et regarder vers le haut pour vivre un moment de méditation et envisager leur connexion avec le monde naturel. Dans Steps and Leaves, plus de 520 concrétions de coton nouées sont fixées directement aux murs environnants de la galerie principale, représentant des pas humains se déplaçant à travers la terre. Ordonnant ses formes biomorphiques emblématiques en utilisant le poids et la gravité pour dicter la forme, Neto crée un environnement séduisant de couleurs, de textures et d'odeurs qui réduit la distance entre le spectateur et l'œuvre d'art, entre l'homme et la nature.

Au deuxième étage, Ernesto Neto a créé un jardin sculptural sous la lucarne composé d'épices, de paillis, de cailloux, de terre et de plantes. Neto invitera le public à planter le jardin dans une présentation spéciale, où les visiteurs pourront se connecter avec l'environnement naturel et les uns avec les autres. Entouré d'une bordure de briques et de crochets, Neto a créé un sanctuaire dans lequel les plantes peuvent prospérer. Dans la salle de projet, de nouveaux dessins et des sculptures plus petites sont exposés. Neto remplit des sachets réalisés à la main   au crochet avec une variété d'épices et les pose sur le sol afin que les épices s'infiltrent et créent des motifs qui ressemblent aux rayons du soleil sur le sol. Dans les dessins, Neto prend une sculpture au crochet remplie d'épices et la jette sur le papier pour créer la forme du soleil. En produisant une trace de cette action, Neto défie la nature statique de la sculpture et établit un lien entre le corps humain et son travail.

Considéré comme l’un des artistes les plus influents de sa génération, Ernesto Neto s'est fait connaître pour ses environnements immersifs de couleurs, de parfums et de sons vibrants, et pour son utilisation de matériaux naturels. Tout en étudiant les propriétés du monde naturel, le travail de Neto élabore également des modèles de l'environnement social, créant de nouveaux décors architecturaux qui expérimentent l'échelle et redéfinissent radicalement les frontières entre l'œuvre d'art et le spectateur.

Né en 1964 à Rio de Janeiro, l'artiste continue de vivre et de travailler au Brésil. Il a étudié au musée d'art moderne MAM de la ville de Rio de Janeiro de 1984 à 1986, et a également fréquenté l'Ecole des Arts Visuels de Parque Lage en 1987.

Le travail d'Ernesto Neto a fait l'objet d'expositions muséales majeures dans le monde entier, notamment : SunForceOceanLife au Musée des beaux-arts de Houston (2021), Mentre la vita ci respira au GAMeC, Bergame, Italie (2021), Water Falls from the Breast to the Sky au Musée d’art contemporain de Chicago (2020), Ernesto Neto: Sopro (Blow) dans la Pinacothèque de  São Paulo (transférée au Malba, Museum of Latin American Art, Buenos Aires, Argentine, puis au Palacio de La Moneda Cultural Center, Santiago, Chili) (2019), Ernesto Neto: Rui Ni / Voices of the Earth au KUNSTEN Museum of Modern Art Aalborg, Danemark (2016), Ernesto Neto: Boa au Museum of Contemporary Art Kiasma, Helsinki, Finlande (2016), entre autres.

Son travail a également figuré dans de nombreuses expositions collectives et biennales, la plus récente étant la 14e Biennale de Lyon, organisée par Emma Lavigne en 2017. En 2001, il a représenté le Brésil à la 49e Biennale de Venise et, en 2017, Neto a figuré en bonne place dans Vive Arte Viva à la 57e Biennale de Venise organisée par Christine Macel. Neto a été présenté dans de grandes expositions collectives au Guggenheim Bilbao, à la Albright Knox Art Gallery et au Centre Pompidou-Metz. À l'été 2018, une grande installation, GaiaMotherTree, a été présentée avec succès dans la gare de Zurich, en collaboration avec la Fondation Beyeler, accompagné d’un programme public et éducatif spécial qui s'est déroulé durant un mois à l'intérieur de l'œuvre.

Le travail de Neto est dûment représenté dans les collections de musées internationaux, notamment celles du Musée d’Art Moderne de New York, du Musée des Beaux-Arts de Houston, de la Tate Gallery de Londres, du Solomon R. Guggenheim Museum de New York, du Carnegie Museum of Art de Pittsburgh, du Museum Boijmans van Beuningen à Rotterdam, du Centre Pompidou à Paris, du Hara Museum à Tokyo, du Centre d’Art Contemporain d’Inhotim au Brésil, du Hirshhorn Museum and Sculpture Garden à Washington, du D.C., Milwaukee Art Museum, du Musée d’Art Contemporain de Los Angeles, entre autres.
















8ème Biennale Gherdëina, Personnes Persons, Ortisei, Italie

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2022. Tous droits réservés

Exposition du 14 mai au 16 juin 2022. Kytania Bonakdar Gallery, 521 West 21st Street - New York, NY 10011 (Etats Unis). T: 212 414 4144. Ouverture du mardi au samedi de 10h à 18h.