Archives 1er semestre 2022

Ce langage en chaque pierre

Institut d’Art Moderne, Brisbane Queensland (Australie)

12.02 - 16.04.2022

PrécédentSuivant

Communiqué de presse


Aujourd'hui, la question de la préservation versus l'innovation semble sous-tendre de nombreux discours culturels, comme si un choix entre identité culturelle et homogénéité globale était possible. Cette langue en chaque pierre interroge cette tension à travers le concept de créolisation : une idée mise en avant par l'écrivain martiniquais Édouard Glissant. Largement reconnu comme l'une des figures littéraires les plus importantes des Caraïbes, Glissant était un poète et philosophe dont l'œuvre continue d'inspirer et d'influencer les artistes du monde entier.












































 


















































English























Expositions en cours et à venir

Glissant a défini la créolisation comme un état constant de transformation culturelle, par lequel une différence locale sans fin émerge du contact récurrent entre les gens - les uns avec les autres - ainsi qu'avec le monde naturel. Comme l'écrit Glissant, la créolisation est « un phénomène qui est réel dans le monde : c'est-à-dire qu'aucun de nous ne peut prétendre être à l'abri des bonnes ou des mauvaises influences du monde ».

Organisée par Hans Ulrich Obrist, Asad Raza et l'artiste Kamilaroi Warraba Weatherall, This language that is every stone est la quatrième itération d'une série d'expositions conçues par Obrist et Raza qui examinent la vie et l'œuvre de Glissant. Développée spécifiquement dans un contexte australien, Cette langue en chaque pierre explore la synthèse et la perméabilité culturelles à travers les œuvres des Premières Nations australiennes et des artistes de la diaspora, avec des contributions d'autres artistes internationaux.

Les artistes : Vernon Ah Kee, Robert Andrew, Daniel Boyd, Megan Cope, Manthia Diawara, Taloi Havini, Koo Jeong A, Sancintya Mohini Simpson, Phuong Ngo, The Otolith Group, Philippe Parreno, Raqs Media Collective, Khaled Sabsabi, Anri Sala, Yhonnie Scarce, Latai Taumoepeau et Shireen Taweel.

À propos de l'Institut d'Art Moderne

Depuis 1975, l'Institute of Modern Art est la plaque tournante de la scène artistique contemporaine de Brisbane, présentant un programme annuel d'expositions, de programmes publics, de publications et de programmes hors site d'artistes du Queensland, australiens et internationaux. L'IMA est une organisation caritative enregistrée et une organisation de membres soutenue par le gouvernement du Queensland via Arts Queensland, le gouvernement australien via le Conseil australien des arts et la stratégie des arts visuels et de l'artisanat, une initiative des gouvernements fédéral, des États et des territoires australiens. L'IMA est membre fondateur de Contemporary Art Organizations Australia.










Ce langage en chaque pierre, Institut d'Art Moderne, Brisbane Queensland, Australie

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2022. Tous droits réservés

Daniel Boyd, Untitled (EOTAEIAOOTA), 2020. Oil, acrylic, and archival glue on canvas, 58.5 x 82.5 cm. Courtesy of the artist and Roslyn Oxley9 Gallery, Sydney


Daniel Boyd, Untitled (EOTAEIAOOTA), 2020. Oil, acrylic, and archival glue on canvas, 58.5 x 82.5 cm. Courtesy of the artist and Roslyn Oxley9 Gallery, Sydney

Exposition du 12 février au 16 avril 2022. Institute of Modern Art, 420 Brunswick Street, Fortitude Valley - Brisbane Queensland 4006 (Australie). T +61 7 3252 5750. Ouverture du mardi au samedi de 10h à 17h.