Archives 2ème semestre 2016

Wirikuta (Chronométrage mexicain)

Museo Espacio, Mexico (Mexique)

03.11.2016 - 30.04.2017

PrécédentSuivant

Traduction du communiqué de presse E-Flux

 

Museo Espacio - nouveau musée d'art contemporain situé dans le centre du Mexique- présente Wirikuta (Mexican Time-Slip). Organisée par le commissaire invité Nicolas Bourriaud, l'exposition réunit les œuvres de huit artistes internationaux: Peter Buggenhout, Carsten Höller, Marlie Mul, Philippe Parreno, Laure Prouvost, Pamela Rosenkranz, Bosco Sodi et Pascale Marthine Tayou. Cette première exposition collective du musée, Wirikuta, présente des œuvres existantes ainsi que des installations in situ. Presque tous les artistes invités, à l'exception de Sodi, qui vit à Mexico, exposent des oeuvres au Mexique pour la première fois.








 


















































English





Avec une cinquantaine d'œuvres, Wirikuta (Mexican Time-Slip) rassemble des installations, des peintures, des sculptures et des vidéos dans les vastes espaces de galerie du Museo Espacio. S'inspirant de sources culturelles et littéraires, le titre de l'exposition fait référence au site sacré naturel et lieu de pèlerinage au Mexique Wirikuta, et au roman de science-fiction de 1964 de Philip K. Dick, Martian Time-Slip, où l'auteur évoque la possibilité de mondes parallèles. L'exposition explore la notion de pèlerinage dans un monde alternatif à la géographie changeante et aux écosystèmes altérés, brouillant les frontières entre l'industriel et le naturel.

L'exposition met en avant l'ensemble de sculptures Mushroom de Carsten Höller (2014-15), et Plastic Tree (2014-15) de Pascale Marthine Tayou, une installation éthérée réalisée avec des sacs en plastique vibrant comme des feuilles d'arbre. On y trouve aussi des sculptures de poutres en acier et des fragments de béton de la série The Blind Leading the Blind (2012-14) de Peter Buggenhout, ainsi que l'installation récente de sable parfumé parsemé de LEDs de Pamela Rosenkranz. Les œuvres de résine et de sable de Marlie Mul, éparpillées sur le plancher, représentent des flaques d'eau grumeleuses jonchées de déchets. Les toiles riches en argent de Bosco Sodi transfèrent la terre au mur, tandis que des sculptures de roche rappelant la lave volcanique parsèment le paysage surréaliste de l'exposition.

Dans l'espace du hall du musée, deux œuvres vidéo présentent des vues différentes de l'âge humain. L'environnement sombre et apocalyptique de Philippe Parreno, C.H.Z. (2012) contraste avec les paramètres célestes de Laure Prouvost qui clignotent rapidement dans The Swallow (2013). Les signes noirs et blancs de Prouvost aux énoncés capricieux sont également visibles.

Le Museo Espacio s'intègre à l'Espace Macro pour la Culture et les Arts (MECA), vaste complexe culturel de 200 acres situé sur le site historique d'anciens ateliers ferroviaires à Aguascalientes. En collaboration avec Wirikuta, le commissaire invité Nicolas Bourriaud invite des étudiants locaux de l'Université des Arts, qui fait également partie de MECA, à créer des œuvres répondant à l'exposition. Les étudiants de divers programmes, en arts visuels, théâtre et musique, développent des œuvres pouvant être présentées dans le musée. Nicolas Bourriaud a également participé au symposium international inaugural du Musée Espacio El Drama de la Forma, au cours duquel 14 éminents chercheurs, critiques et conservateurs ont évoqué l'état actuel du monde de l'art.

Wirikuta poursuit l'engagement du Museo Espacio avec les principaux artistes contemporains en dialogue avec le paysage culturel du Mexique. Des expositions récentes ont été organisées par Jannis Kounellis (Relámpagos sobre México) et Daniel Buren (Como un juego de niño).

Présentation de Wirikuta

Réserve culturelle et écologique reconnue par l'UNESCO, Wirikuta est un site sacré naturel situé dans l'État de San Luis Potosi, au nord du pays. Le site a une grande importance pour les Wixarika (également connus sous le nom de Huichols), l'un des rares groupes indigènes au Mexique qui ont conservé leurs traditions religieuses et culturelles pendant des siècles. On pense que Wirikuta est le berceau du soleil, où les diverses communautés de Wixarika font leur pèlerinage, recréant le chemin pris par leurs ancêtres spirituels. Une partie du grand désert de Chihuahua, Wirikuta, est un écosystème unique de la biodiversité produisant une grande proportion de flore et de faune de manière endémique.








Wirikuta (Chronométrage mexicain), Museo Espacio, Mexico

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2016. Tous droits réservés

View of Wirikuta (Mexican Time-Slip),  Museo Espacio, 2016. Courtesy Museo Espacio. Photo: Beto Gutierrez.




Exposition du 3 novembre 2016 au 30 avril 2017. Museo Espacio à Aguascalientes, Un V. Gomez Morin S / N Colonia Ferronales - Av. Gómez Morín, Ferrocarril, AntiguosTalleres del Ferrocarril, Barrio de la Estación, 20259 Aguascalientes, Ags.,

 (Mexique).   Tél.  : +52 449 688 4101. Ouverture du mercredi au lundi de 11h à 20h.






 





 



























 





 











View of Wirikuta (Mexican Time-Slip),  Museo Espacio, 2016. Courtesy Museo Espacio. Photo: Beto Gutierrez.
ArtCatalyse Expositions internationales