Archives 2ème semestre 2018

Seul l’oiseau du matin protège le jardin fleuri

REDCAT, Los Angeles (USA)

21.07 - 30.09.2018


Précédent

Communiqué de presse

 

L'exposition collective Seul l'oiseau du matin protège le jardin fleuri, qui tire son titre d'un poème du poète persan du 14ème siècle Hafiz, présente des photographies, des vidéos et d'autres œuvres de plus de 20 artistes iraniens sur le thème des fleurs. Co-organisée par l'artiste Mehraneh Atashi et Sohrab Mohebbi, l'exposition a été conçue par Atashi à Téhéran en 2009, après avoir été invité à photographier des fleurs, plutôt que de prendre des autoportraits portant sur des questions sociales. En réponse, Atashi a invité d'autres artistes, des écrivains et d'autres contributeurs à produire une exposition et une publication afin d'explorer les connotations historiques, littéraires et symboliques des fleurs en Iran. L'exposition et la publication ont été reportées indéfiniment quelques jours avant l'ouverture 2011 à Téhéran, après que le projet ait été mentionné dans un article paru dans la presse internationale. Maintenant, l'exposition se déplace à REDCAT, après un long détour à travers de multiples frontières et années.
































 


















































English








Seul l’oiseau du matin protège le jardin fleuri, REDCAT, Los Angeles

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2018. Tous droits réservés

« Près d'une décennie après qu'il ait été conçu, ce projet se trouve maintenant dans un contexte, un emplacement et un moment historique différents et distanciés, qui modifient son implication. L'exposition pourrait être considérée comme un document d'un projet non réalisé. Actuellement, nous sommes habitués à prendre pour acquis que la dislocation et la distanciation font partie intégrante du soi-disant monde de l'art international, mais alors que l'exposition est déracinée et implantée ailleurs, elle englobe les lacunes de son déplacement géopolitique. Les conditions qui ont créé l'exposition restent spécifiques à un lieu et un temps, mais celles de l'emplacement d'hébergement sont perturbatrices, aliénantes et chargées. Compte tenu de la situation géopolitique de l'origine et de la destination, les fleurs, peut-on dire, sont prises entre le marteau et l'enclume ». -Sohrab Mohebbi, co-commissaire.


Les artistes : Mehrdad Afsari, Nazgol Ansa Rhinia, Mahmoud Bakhshi, Nima Esmailpour, Azin Feizabadi, Shahab Fotouhi, Farhad Fozouni, Amirali Ghasemi, Mohammad Ghazali, Barbad Golshiri, Elika Hedayat, Bahman Jalali, Rana Javadi, Simin Keramati, Bahman Kiarostami, Houman Mortazavi , Mehrdad Nadjmabadi, Shahpour Pouyan, Arefeh Riahi, Zarvan Rouhbakhshan, Behnam Sadighi, Natascha Sadr Haghighian, Baktash Sarang Javanbakht et Jinoos Taghizadeh.

Seul l'oiseau du matin protège le jardin fleuri est organisée par Mehraneh Atashi et Sohrab Mohebbi avec Carmen Amengual, adjointe à la conservation. L'exposition est accompagnée d'une publication éditée par Mehraneh Atashi.





Photo: Bahman Jalali. Courtesy of Rana Javadi.




Exposition du 21 juillet au 30 septembre 2018. REDCAT , 631 West 2nd Street - Los Angeles, CA 90012 (USA). Ouverture du mardi au samedi de 12h à 20h, le dimanche de 12h à 18h. Entrée libre.