Archives 1er semestre 2014

Pascale Marthine Tayou, I love you!

Kunsthaus Bregenz (Autriche)

25.01 - 27.04.2014


Précédent Suivant

English
Deutsch


Traduction du communiqué de presse



Depuis le début des années 1990 et sa participation à Documenta11 (2002 ) à Kassel et à la Biennale de Venise (2005 et 2009), Pascale Marthine Tayou a été présenté à un large public international. Son travail se caractérise par sa diversité, car il se borne dans son travail artistique ne se limite ni à un médium ni à un ensemble spécifique de questions. Alors que ses thèmes peuvent être différents, ils utilisent tous l'artiste lui-même comme la personne qui leur sert de point de départ. Déjà au début de sa carrière, Pascale Marthine Tayou a ajouté un «e» à ses prénom et nom de leur donner une terminaison féminine, se distanciant ainsi ironiquement de l'importance de la paternité artistique et de l’imputation homme/ femme. Ses œuvres non seulement servent de médiation en ce sens entre les cultures ou installent l’homme et la nature dans une relation ambivalente à l'autre, mais sont produites dans la conscience que ce sont des constructions sociales, culturelles ou politiques.






















Pascale Marthine Tayou, I love you!, Kunsthaus Bregenz

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2014. Tous droits réservés

Exposition du 25 janvier au 27 avril 2014. Kunsthaus Bregenz, Karl-Tizian-Platz - 6900 Bregenz (Autriche). Tél.: +43 55 74 48 59 40. Ouverture du mardi au dimanche de 10h à 18h, nocturne le jeudi jusqu’à 21h.



Et c'est dans ce contexte que Tayou négocie son origine africaine - il est né à Nkongsamba, au Cameroun, en 1966 - et les attentes connexes du public. Qu'est-ce que cela signifie quand Pascale Marthine Tayou donne pour titre à son exposition au Kunsthaus Bregenz Je t'aime! ? Fait-il allusion à l'exposition collective L'amour est plus froid que le capital qui a eu lieu au même endroit il ya presque exactement un an, et où son énorme sphère en rotation Empty Gift était une oeuvre favorite du public? Ou est-ce une déclaration d'amour adressée à l'institution?


L'exubérance émotionnelle exprimée par le titre est relayée par son exposition personnelle spécialement conçu pour le Kunsthaus Bregenz, avec une présentation abondante et somptueuse réunissant divers médiums, des dessins, objets et installations spatiales monumentales. Comme il le fait souvent, Pascale Marthine Tayou a demandé à de nombreuses personnes de divers âges et horizons sociaux et professionnels de l’aider à réaliser ses œuvres à Bregenz. Une collaboration a eu lieu avec la compagnie électrique Vorarlberger Kraftwerke AG, dont les stagiaires font partie de l'équipe d'installation. La procédure illustre la méfiance de Tayou pour l’image héroïque de l'artiste qui montre l'auteur comme une figure individuelle à l'écart, tout en révélant son véritable intérêt pour les autres. L’exposition au Kunsthaus Bregenz est sa première grande exposition monographique en Autriche.