Expositions en cours

Pamela Rosenkranz, La Maison du Meme

Kunsthaus Bregenz, Bregenz (Autriche)

17.04 - 04.07.2021

PrécédentSuivant

Communiqué de presse


À quel point sommes-nous perméables, absorbants? Pamela Rosenkranz perçoit les individus comme des éponges. Elle privilégie les moyens tranchants pour ses expositions. Dans celle réalisée au Kunsthaus Bregenz, elle répond à l’architecture du bâtiment. Alors que Peter Zumthor recherche des effets phénoménologiques: lumière, son, fraîcheur, sensibilité et disposition générale des individus jouant tous un rôle significatif, Pamela Rosenkranz questionne les certitudes de l'expérience authentique. Il n’existe pas d’expérience pure ou d’immunité contre les existences invisibles, ce qui est devenu très clair pendant la pandémie. La condition humaine est modélisée à la fois en osmose et artificiellement.














































 


















































English
Deutsch










Exposition du 17 avril au 4 juillet 2021. Kunsthaus Bregenz, Karl-Tizian-Platz - 6900 Bregenz (Autriche). Tél.: +43 5574 485940.

Ouverture du mardi au dimanche de 10h à 18h, nocturne le jeudi jusqu'à 20h.











 







 











 





 



























 





 











La simplicité harmonieuse des espaces du Kunsthaus Bregenz est en corrélation avec les idées de l'œuvre de Pamela Rosenkranz. Des éléments éphémères comme le liquide, la lumière et le son, décomposés en leurs composants rudimentaires, liés les uns aux autres et recomposés, permettent à l'inaudible et à l'invisible de devenir apparents. L'exposition dissout toute frontière entre le naturel et l'artificiel. Il devient un «habitat» animé pour une créature robotique qui est contrôlée par nos appareils et qui relie tout. Les œuvres d'art en tant qu'objets sinueux rappellent les rivières et les formes serpentines. Des écrans de lumière surnaturelle apparaissent dans tout le bâtiment comme des éléments architecturaux reliant le passé et le futur, manipulant la perception de ce qui avait été auparavant transposé d'une idée en un lieu réel. Des images sous forme de fenêtres artificielles projettent de la lumière, tandis que de fines brumes modulent l'air et se mêlent à l'odeur de feu et aux nuages​ ​hormonaux de larmes évaporées. L'expérience de l'art comme réaction biologique.


Le Kunsthaus Bregenz présente ici la première exposition personnelle de Pamela Rosenkranz en Autriche. Alors que Rosenkranz formule sa vision artistique à la fois comme des zones sublimes et troublantes, ses œuvres sont parfaitement adaptées, en tant qu'expériences importantes dans l’espace et pourtant intimes, au Kunsthaus Bregenz.


Pour compléter l'exposition principale, une nouvelle acquisition d'une œuvre de Lois Weinberger, récemment décédé, est présentée dans le sous-sol du KUB et devant le Kunsthaus Bregenz, œuvres qui abordent également la nature, la chimie et l'environnement.
























Pamela Rosenkranz, La Maison du Meme, Kunsthaus Bregenz, Autriche

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2021. Tous droits réservés

View of Pamela Rosenkranz, Healer (Waters), 2019, IF THE SNAKE, Okayama Art Summit, Okayama. Photo: Marc Asehame. © Pamela Rosenkranz.

View of Pamela Rosenkranz, Healer (Waters), 2019, IF THE SNAKE, Okayama Art Summit, Okayama. Photo: Marc Asehame. © Pamela Rosenkranz.