Expositions en cours

Naoya Hatakeyama

Minneapolis Institute of Art - Mia (Etats-Unis)

04.03 - 22.07.2018


PrécédentSuivant

Communiqué de presse

 

Ce printemps, l'Institut des arts de Minneapolis (Mia) devient le premier musée des États-Unis à organiser une exposition sur l'œuvre du photographe japonais Naoya Hatakeyama. Hatakeyama (né en 1958) explore la relation entre la nature, les villes et la représentation. Du 4 mars au 22 juillet 2018, Excavating the Future City: Photographies de Naoya Hatakeyama présente 13 séries de photos de l'artiste, dont près de 100 œuvres créées durant trois décennies. Sept de ces œuvres ont été récemment acquises par le Mia pour sa collection permanente.




























 


















































English








ArtCatalyse Expositions internationales Naoya Hatakeyama - Minneapolis Institute of Art - Mia

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2018. Tous droits réservés

Exposition du 4 mars au 22 juillet 2018. Minneapolis Institue of Art, 2400 Third Avenue South - Minneapolis, MN 55404 (USA). Entrée libre.


 







 











 





 



























 





 











Naoya Hatakeyama, 05/02/2011 - Takatachô-Morinomae, from "Rikuzentakata," 2011. Chromogenic print, 17.48 x 21.65 in. (print); 20 x 24 in. (paper). Courtesy Minneapolis Institute of Art. The Ted and Dr. Roberta Mann Foundation Endowment Fund. 2017.13.2

Naoya Hatakeyama, 05/02/2011 - Takatachô-Morinomae, from "Rikuzentakata," 2011. Chromogenic print, 17.48 x 21.65 in. (print); 20 x 24 in. (paper). Courtesy Minneapolis Institute of Art. The Ted and Dr. Roberta Mann Foundation Endowment Fund. 2017.13.2


«Mia est fière d'organiser une exposition d'une telle ampleur sur un thème critique, affichant  l'évolution du travail de Naoya Hatakeyama», a déclaré Yasufumi Nakamori, conservateur et chef du département Photographie et nouveaux médias de Mia, qui a organisé l'exposition. "Dans sa photographie, Hatakeyama éclaire l'intersection de la nature et de l'urbanisation – avec des notions de construction, de changement, de destruction et de renaissance. Mais à mesure que sa pratique progresse, les signes d'une vulnérabilité subtile mais croissante – allant de la fonction de documentariste conceptuel à l’activiste - deviennent visibles.

Hatakeyama, réalisateur de films, utilise la photographie pour explorer la croissance et le déclin des villes au Japon, retraçant la façon dont l'intervention humaine transforme la nature en environnement bâti et son évolution dans le temps. Les sujets vont de gros plans de calcaire extraits par explosifs à des vues aériennes des villes, et aux efforts de résilience et de reconstruction dans la ville natale de Rikuzentakata, balayée par le tsunami, dans la préfecture d'Iwate au Japon. Les images capturent les phases de création, de changement et de transformation au fil du temps.

L'exposition est accompagnée de la publication du catalogue de 280 pages Excavating the Future: Photographies et textes de Naoya Hatakeyama, rédigée par Nakamori, avec des contributions de Toyo Ito et de Philippe Forest. Réalisé en collaboration entre Mia et Aperture Foundation, c'est le premier catalogue en anglais sur le travail de Hatakeyama.


Naoya Hatakeyama est né en 1958 dans la préfecture d'Iwate au Japon. Étudiant de Kiyoji Otsuji (l'un des photographes les plus importants du Japon après 1945), Hatakeyama a terminé ses études supérieures à l'Université de Tsukuba en 1984. Depuis, il est installé à Tokyo, qui lui sert de modèle pour son travail. En 2001, il a représenté le Japon à la 49e Biennale de Venise. En 2012, il a rejoint l'architecte Toyo Ito, Sou Fujimoto et d'autres dans la création de l'exposition Architecture du Lion d'Or. « Possible Here  ? » « Home-for-All » représentera le Japon à la 13ème Biennale d'architecture de Venise. En 2015, son travail a été inclus dans l'exposition « In the Wake: Japanese Photographers », organisée par le Museum of Fine Arts, Boston. Sendai Mediatheque a organisé son exposition « Cloven Landscape » en 2016. Hatakeyama a reçu de nombreux prix au Japon, en commençant par le 22ème Kimura Ihei Photography Award en 1997, et plus récemment la médaille d'honneur 2015 du Purple Ribbon (décernée par le gouvernement du Japon pour sa réussite). Hatakeyama est membre de la faculté de l'Université des Arts de Tokyo. Ses photographies sont conservées dans des collections publiques aux États-Unis, en Europe et au Japon.