Mona Hatoum: Terra Infirma, Pulitzer Art Foundation, St. Louis

Archives 1er semestre 2018

Mona Hatoum: Terra Infirma
Pulitzer Art Foundation, St. Louis (Etats-Unis)
06.04 - 11.08.2018

PrécédentSuivant

Communiqué de presse

 

La Fondation des arts Pulitzer présente Mona Hatoum: Terra Infirma (Terre blessée), la première grande exposition américaine sur le travail de Mona Hatoum depuis plus de 20 ans. Organisée par la Menil Collection, à Houston, au Texas, où elle a été exposée plus tôt cette année, l’exposition inclut plus de 30 sculptures et installations dans les galeries Pulitzer de l’artiste qui vit à Londres (née en 1952). La présentation à la Fondation Pulitzer Arts est organisée par la conservatrice Tamara H. Schenkenberg.































 


















































English








Mona Hatoum crée un travail qui évoque le malaise grandissant d'un monde qui semble toujours en expansion et technologiquement réseauté mais aussi politiquement fracturé par la guerre et l'exil. Depuis la fin des années 1980, ses sculptures et ses installations interrogent sur la façon dont la géographie et les structures institutionnelles peuvent redéfinir notre compréhension du «chez soi», en étudiant le lieu et le corps à travers un langage minimaliste et un large éventail de matériaux, du verre et de l'acier à la lumière et au sable.

Cara Starke, directrice de Pulitzer, déclare: «Mona Hatoum est l'une des artistes internationales les plus importantes de notre époque et nous sommes ravis de collaborer avec la collection Menil pour amener son travail à Saint-Louis. Avec une utilisation réfléchie et poétique de la forme et du matériau, Hatoum offre des perspectives nuancées sur les questions humaines universelles. En sondant des idées de chez-soi, de frontières et de bouleversements politiques, sa pratique est particulièrement pertinente pour notre époque contemporaine de migration mondiale, de déplacement et d'incertitude politique. "

A propos de Mona Hatoum
Née à Beyrouth d'une famille palestinienne, Hatoum a étudié à Byam Shaw et aux écoles d'art Slade à Londres, où elle s'est installée après avoir été bloquée à cause de l'éclatement de la guerre civile libanaise en 1975 lors d'une courte visite dans la ville. Au cours des 40 dernières années, son travail a été présenté dans de grandes expositions à travers le monde, au Centre Georges Pompidou, Paris, à la Tate Modern, Londres, au musée d'art contemporain de Chicago et au Mathaf: Musée arabe d'art moderne de Doha, entre autres institutions. Mona Hatoum a été nominée pour le prix Turner 1995 et a participé à des expositions collectives importantes  : Documenta, Kassel, en 2002 et 2017, et les Biennales de Venise en 1995 et 2005. En 2011, Mona Hatoum a reçu le prix Joan Miró de Fundacio Joan Miró.






Mona Hatoum, Grater Divide, 2002. Mild steel, 80 inches x variable width and depth. Museum of Fine Arts, Boston, Museum purchase with funds donated by the Linde Family Foundation. © Mona Hatoum. Image courtesy of White Cube. Photo: Iain Dickens



Mona Hatoum, Grater Divide, 2002. Mild steel, 80 inches x variable width and depth. Museum of Fine Arts, Boston, Museum purchase with funds donated by the Linde Family Foundation. © Mona Hatoum. Image courtesy of White Cube. Photo: Iain Dickens

Exposition du 6 avril au 11 août 2018. Pulitzer Arts Foundation, 3716 Washington Boulevard - St. Louis, MO 63108 (Etats-Unis).  T +1 314 754 1850. Ouverture du mercredi au samedi de 10h à 17h, nocturne le vendredi jusqu’à 20h.


Mona Hatoum: Terra Infirma, Pulitzer Art Foundation, St. Louis

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2018. All Rights Reserved