Archives 1er semestre 2015

Mona Hatoum

Fundación Proa, Buenos Aires (Argentine)

28.03 - 14.06.2015


Précédent Suivant

Traduction du communiqué de presse E-Flux


La Fundación Proa a le plaisir de présenter la première exposition de l'artiste contemporain internationalement reconnue Mona Hatoum jamais organisée en Argentine.


Organisée par Chiara Bertola, l’exposition réunit plus de 30 œuvres qui ne sont pas présentées de manière historique, mais plutôt comme une série de juxtapositions inattendues qui créent de nouvelles sens. Chaque œuvre fait ainsi écho à la complexité avec laquelle l'artiste parvient à remettre en question et, parfois perturber notre expérience de l'ordinaire.




























English




Exposition du 28 mars au 14 juin 2015. Fundación Proa
Av. Pedro de Mendoza 1929 - Buenos Aires (Argentine). Tél.: +54 11 4104 1000/43/44. Ouverture du mardi au dimanche de 11h à 19h.



 





 











© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2015. Tous droits réservés

Mona Hatoum, Fundación Proa, Buenos Aires

Sur la scène artistique, Mona Hatoum d'abord attiré l'attention du public avec ses performances et œuvres vidéo où le corps donnait une expressivité à une réalité divisée, assiégée par les manifestations de contrôle politiques et sociales.


Dans les années 1990 son travail s’est progressivement déplacé vers les installations monumentales et la sculpture. Les objets du quotidien figurent en bonne place dans ces œuvres, avec des éléments comme des chaises, des lits et des ustensiles domestiques, qui, une fois modifiés ou déformés dans leur taille, représentent une réalité familière qui reflète un monde suspect, insidieus et hostile. Ces œuvres semblent vulnérables et déstabilisantes, et ne laissent pas de place pour significations fixes de quelque nature. Ce qui est familier cesse de l'être, et l'attendu est remplacé par de nouvelles associations visuelles et conceptuelles.


Dans le texte curatorial publié dans le catalogue de l'exposition, voici les paroles de Chiara Bertola: "[son travail] est lié à la vie, avec toutes ses implications d'émerveillement, d'étonnement, d'ironie et d'intimité, mais aussi enraciné dans une conscience de conflit et de violence, de nomadisme et de liberté personnelle pour partir ailleurs. "






Mona Hatoum, Natura morta (medical cabinet), 2012. 61.5 x 54 x 17.5 cm. Private collection, São Paulo.






Mona Hatoum, Natura morta (medical cabinet), 2012. 61.5 x 54 x 17.5 cm. Private collection, São Paulo.