Archives 1er semestre 2018

Let the River Flow. La Souveraine Volonté et la Réalisation d’un Nouvel Ordre Mondial

Office for Contemporary Art Norway, Oslo (Norvège)
12.04 - 03.06.2018

PrécédentSuivant

Communiqué de presse

 

OCA est fier d'annoncer l'ouverture de l'exposition Let the River Flow. La Souveraine Volonté et la Réalisation d'un Nouvel Ordre Mondial le mercredi 11 avril 2018 à 18h.


L'action populaire contre la voie navigable Áltá-Guovdageaidnu (vers 1978-1982) a radicalement bouleversé le cours de l'histoire dans la région nordique. Son appel à «laisser vivre la rivière» a été lancé contre la construction d'un grand barrage sur la légendaire Álttáeatnu (la rivière Áltá) à Sápmi / Nord de la Norvège. Il est né d'un vaste mouvement de solidarité à l'échelle de la société civile - sâmi, norvégienne et internationale - dans lequel les artistes sâmi ont joué un rôle crucial.





























 


















































English








L'action Áltá était une réaction à l'impact profond sur les communautés Sámi - leurs moyens de subsistance, leur patrimoine culturel, et en tant que protecteurs de l'environnement - de l'inondation par le barrage de vastes zones du territorie de Sápmi. Le mouvement de résistance était aussi inédit dans l'histoire de la protestation sociale en Europe que son apogée dramatique - la grève de la faim des Sami à Oslo en 1979. De plus, l'action Áltá faisait partie de la nouvelle conscience environnementale émergeant dans les années 1970 et l’histoire de l'autonomisation autochtone de l'époque.

Aujourd'hui, cet événement suscite des souvenirs doux et amers. Certains historiens ont prétendu qu'en catalysant la signature par la Norvège de la Convention 169 des Nations Unies et la création d'un parlement sami, Kárášjohka, en 1989, l'action annonçait une nouvelle ère de décolonisation nordique. Ce qui a potentiellement placé la Norvège à l'avant-garde de l'élaboration des politiques de justice sociale dans le monde entier. Pourtant, une nouvelle génération d'artistes et de penseurs sámi affirment que ce processus a commencé à se juxtaposer avec l'avènement d'une nouvelle économie en Norvège et que la survie même de la culture, de la terre, des moyens de subsistance et des visions sâmi est sérieusement menacée aujourd'hui. Leurs voix sont entendues dans les sphères culturelles les plus prestigieuses au niveau international, et jouent un rôle essentiel au sein des puissants mouvements autochtones qui se répandent aujourd'hui dans le monde entier - artistiquement, écologiquement et politiquement
.


Let the River Flow est le fruit de trois années de dialogue avec des artistes, des savants et des peuples à travers Sápmi (dont la terre traverse quatre États-nations: la Norvège, la Suède, la Finlande et la Russie). L'exposition met en valeur le rôle essentiel des artistes sâmi dans l'action, en particulier le séminal Mázejoavku: Sámi Dáiddajoavku (collectif d'artistes sâmi, 1978-83), ainsi que la solidarité des homologues non-sâmi. Elle présente des œuvres historiques rares éloignées du canon historique de l'art nordique, un petit nombre de duodji, ainsi que du matériel d’archives du mouvement de protestation contre le barrage du système d'eau Áltá-Guovdageaidnu, et de nouvelles commandes contemporaines explorant l'héritage d'Áltá aujourd'hui. Let the River Flow revendique et défie simultanément la place de l'art sâmi parmi les nouvelles muséologies mondiales, modernistes et dédiées à l'expansion du canon de l'histoire de l'art à l'échelle mondiale.

Let the River Flow est organisé par Katya García-Antón, avec Antonio Cataldo. Le projet a été honoré par les conseils d'un Conseil consultatif composé d'universitaires sâmi, le professeur Harald Gaski et le docteur Gunvor Guttorm. Le design de l'exposition est le fruit de discussions entre l'équipe du commissariat et une collaboration sámi-norvégienne des architectes A-Lab (Káre R. Anti) et Torsteinsen Design.

Des œuvres, des performances et des conférences seront présentées par: Nabil Ahmed, Állila / Nils-Aslak Valkeapää, Maria Thereza Alves, Jon Ole Andersen, Jimmie Durham, Elle Márjá Eira, Mai-Lis Eira, Pauliina Feodoroff, Aage Gaup, Trygve Lund Guttormsen, Josef Halse, Geir Tore Holm et Søssa Jørgensen, Rose-Marie Huuva, Berit Marit Hætta, Susanne Hætta, Iver Jåks, Keviselie / Hans Ragnar Mathisen, Áine Mangaoang, Britta Marakatt-Labba, Joar Nango et Tanya Busse, Rannveig Persen, Synnøve Persen, Márte Ánne Sara, Arvid Sveen, Catarina Utsi, Elin Már Øyen Vister, parmi d'autres contributeurs.







Design: Hans Gremmen.

Design: Hans Gremmen.


Exposition du 12 avril au 3 juin 2018. Office for Contemporary Art Norway, Nedre gate 7 -
0551 Oslo (Norvège). T +47 23 23 31 50.




 







 











 





 



























 





 











Let the River Flow. Office for Contemporary Art Norway, Oslo

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2018. Tous droits réservés