Archives 1er semestre 2015

Le fil rouge (The red thread)

Espace Louis Vuitton, Munich / Paris / Tokyo

29.01 - 31.05.2015

Précédent Suivant

Traduction du communiqué de presse E-Flux


Les Espaces Louis Vuitton de Munich, Paris et Tokyo présentent Le fil rouge (The red thread), une exposition collective d'œuvres existantes et récemment produites par huit artistes contemporains de renommée internationale. Pour la première fois, un thème est exploré simultanément sur les trois sites, chacun en présentant une interprétation indépendante.


Les artistes participants: Ghada Amer, Tracey Emin, Isa Melsheimer, Hans Op de Beeck, Michael Raedecker, Fred Sandback, Chiharu Shiota, Tatiana Trouvé.





















English




© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2015. Tous droits réservés

Koen Vanmechelen, This Is Not a Chicken, De Dominjen, Sittard

Le fil rouge étudie le fil comme médium privilégié dans la pratique des artistes contemporains. Contrairement au crayon et à la peinture, le fil n’est pas lié à une finalité intrinsèque et sa matérialité stimule à l’infini les expressions et explorations artistiques . Remplaçant la brosse, le fil dans l'art contemporain est brodé ou collé sur le support d'image et mélangé avec de la peinture. Des fragments de toile sont cousus ensemble avec du fil. Par l’étirement des longueurs de fil à différentes échelles et dans des configurations variées, il est utilisé pour élaborer des sculptures, tracer des lignes dans l'espace, reproduire des principes architecturaux ou suspendre en apparence les lois de la physique. Beaucoup des artistes exposants ne travaillent pas exclusivement avec le fil, mais y reviennent en tant que médium offrant un large éventail d'applications.


Le premier volet à l'Espace Vuitton de Munich présente des œuvres à base de broderies de Ghada Amer, Tracey Emin et Michael Raedecker. Le thème continue à Paris avec un spectacle dédié aux installations in situ d’Isa Melsheimer, Fred Sandback et Chiharu Shiota. L'Espace Louis Vuitton de Tokyo clôture ce partenariat avec un résumé du sujet, présentant des œuvres de Ghada Amer, Michael Raedecker et Tatiana Trouvé. Le film Le Fil commandé à Hans Op de Beeck, consacré au thème, sera présenté dans les trois Espaces.


Ghada Amer (née en1963 au Caire, en Égypte) a utilisé la broderie comme pour «trouver la manière de peindre d'une femme", ce qu'elle poursuit en se réappropriant des images de femmes dans des magazines pornographiques, conçus à l'origine pour les plaisirs du regard masculin. Les motifs sont masqués par des enchevêtrements de fils, et en rendant l'original à peine reconnaissable, l'artiste interroge les stéréotypes et les tabous, en particulier ceux liés au plaisir féminin. (Munich, Tokyo)


Tracey Emin (née en 1963 à Londres) présente une nouvelle pièce à Munich qui prolonge son large corpus de travaux de broderie en créant des impressions évocatrices du nu féminin, historiquement rendues par la ligne expressive des dessins d'artistes masculins. Malgré son utilisation de techniques traditionnellement féminines, Emin ne localise pas sa pratique dans la tradition féministe et affirme qu'elle a adopté la broderie parce qu'elle "a toujours aimé la couture." (Munich)


Michael Raedecker (né en 1963 à Amsterdam, Pays-Bas) associe « l’art noble et l’art populaire », la peinture et la couture, la première technique offrant une grande liberté, l’autre suivant les nécessités de la fonction et des instructions précises. La peinture prête à ses panneaux une tonalité uniforme, tandis que les motifs et les textures sont créés par le fil, appliqué en broderie et collage. (Munich, Tokyo)


L'un des thèmes centraux du travail d'Isa Melsheimer (née en 1968 à Neuss, Allemagne) est l'architecture. Pour l'Espace Vuitton à Paris, elle a créé une nouvelle reconstruction de l'installation en fils de paraboloïdes hyperboliques dont la forme a inspiré de nombreux architectes. Elle a servi de base pour le Pavillon Philips, conçu et réalisé par Iannis Xenakis pour Expo 58 à Bruxelles. L'interprétation de Melsheimer rend hommage à l’exploit emblématique de l'architecte et célèbre les qualités matérielles du fil en l’employant dans l'espace en trois dimensions sur une grande échelle. (Paris)


Fred Sandback (né en 1943 à Bronxville, Etats-Unis / décédé en 2003 à New York) a consacré sa pratique, qui s’est étendue sur plus de 30 ans, au langage du fil. Tel que présenté à l'Espace Louis Vuitton de Paris, le médium lui a permis de créer des formes volumétriques de chambre de remplissage en utilisant le plus minime des moyens. Les œuvres exposées de l’artiste témoignent de la maîtrise du fil par Sandback pour élaborer des expériences phénoménologiques d’espace et de volume. (Paris)


L’oeuvre présentée par Chiharu Shiota (née en 1972 à Osaka, Japon) àl'Espace à Paris est une exploration écrasante de son intérêt pour le thème de la vie et de la mort. Il s’agit d’une installation d'ampoules suspendues dans l'espace et enchevêtrées de fils, de commutations marche/arrêt. L’utilisation du fil par Shiota , de par sa propre définition, n'a rien à voir avec l'artisanat; il lui permet simplement d'explorer « la respiration et l'espace comme une ligne dans la peinture. » (Paris)


Tatiana Trouvé (née en1968 à Cosenza, Italie) présente une installation à l'Espace Louis Vuitton de Tokyo composée de 250 lignes de plomb en suspension planant à peine au-dessus du niveau du sol, aucune n’étant en mesure d'atteindre une position verticale. Comme avec la plupart de ses œuvres, l'installation brouille la ligne entre l'absurde et le rationnel, le possible et l'inimaginable. (Tokyo)


Dans son nouveau film, Hans Op de Beeck (né en 1969 à Turnhout, Belgique) emploie des marionnettes pour la première fois et présente le thème du « fil rouge » avec une interprétation dérivée de la mythologie asiatique. Ce travail poursuit l'exploration par l'artiste des complexités de la société contemporaine et des questions universelles sur la signification de la vie et de la mort. (Munich, Paris, Tokyo)


Commissaire des expositions : Michiko Kono


Entrée libre et gratuite dans les trois sites.




Hans Op de Beeck, The Thread (still), 2015. Full HD video, sound. Video still taken from the film The Thread. Courtesy the artist.

Hans Op de Beeck, The Thread (still), 2015. Full HD video, sound. Video still taken from the film The Thread. Courtesy the artist.


Exposition du 29 janvier au 11 avril 2015. Espace Louis Vuitton München
Maximilianstraße 2a
80539 Munich (Allemagne). Tél.: +49 89 55 89 38 100. Ouverture du lundi au vendredi de 12h à 19h, le samedi de 10h à 18h.







Exposition du 6 février au 3 mai 2015. Espace Louis Vuitton Paris, 60 rue de Bassano – 75008 Paris. Tél. : +33 (0)1 53 57 52 03. Ouverture du lundi au samedi de 12h à 19h, le dimanche de 11h à 19h.






Exposition du 8 avril au 31 mai 2015. Espace Louis Vuitton Tokyo, Louis Vuitton Omotesando Bldg. 7F 5-7-5 Jingumae, Shibuya-ku Tokyo 150-0001. Tél. : +81 3 5766 1094. Ouverture tous les jours de 12h à 20h.