Expositions en cours

Kiluanji Kia Henda

MAN, Nuoro (Italie)

31.01 - 01.03.2020

PrécédentSuivant

Communiqué de presse

 

Ce projet d'exposition est la première exposition personnelle dans un musée européen de Kiluanji Kia Henda (né à Luanda, en Angola, en 1979, où il vit et travaille toujours). Son exposition, présentée sous le titre Quelque chose s’est passé sur le chemin du Paradis, est le fruit d’une résidence d’artiste en Sardaigne à l’été 2019, organisée par le MAN en partenariat avec la Commission du film de Sardaigne pour mettre en œuvre l’objectif du musée d’illustrer le contexte culturel et politique du monde méditerranéen contemporain.









































 


















































English








Kiluanji Kia Henda centre sa pratique autour d'une réflexion décoloniale, explorant la relation entre le continent africain et l'héritage impérialiste européen. Les enjeux cruciaux du débat africain, européen et mondial, tels que la migration, le racisme et le rôle de la mémoire comme facteur de civilisation, sont au cœur de son parcours artistique.


Quelque chose s'est passé sur le chemin du paradis est une observation sur le monde méditerranéen de la Sardaigne vu par Kiluanji Kia Henda, qui l'interprète comme un ensemble de paradoxes et d'oppositions. À travers la dialectique contradictoire de l'île, l'artiste perçoit la présence combinée d'une splendeur naturelle et d'un dessous sombre, en partie réprimé, des menaces historiques et présentes. Le premier élément dialectique, la beauté, est représenté par la nature méditerranéenne et l'idéalisation de la mer et des côtes, offerte comme produit de commercialisation à l'époque du tourisme contemporain. Le deuxième élément, la répression, consiste dans les traces de la guerre froide qui parsèment l'île, avec des bases militaires, des tests militaires et des ruines industrielles représentant des progrès supposés après la Seconde Guerre mondiale. À cela, on peut ajouter l'image inquiétante de la Méditerranée d’aujourd'hui, non plus perçue comme un pont entre différents mondes, langues et cultures, mais comme un mirage d'espoir pour une nouvelle vie qui a entraîné la mort de milliers de personnes au cours des dernières années.


La terre de Sardaigne est donc interprétée dans son contraste discordant entre les beautés de sa côte et le drame contemporain de la Méditerranée, lieu de conflit et de blocus, frontière d'une Europe qui se ferme derrière un rideau barrières juridiques et physiques de plus en plus rigides. Kiluanji Kia Henda répond à cela en évoquant le sujet de la migration à travers l'image des flamants roses, des oiseaux au mode de vie nomade, sans entraves de règles strictes, symbolisant la mobilité géographique comme un phénomène de liberté, imprévisible et universel.


Comme un flashback puissant, l'exposition se termine par une série d'images produites entre 2005 et 2006 à Luanda, en Angola, avec lesquelles Kiluanji Kia Henda a débuté sa carrière artistique. Les photographies évoquent la dévastation de l'Angola à la suite de la guerre civile et le souvenir de cette histoire de conflit et de résistance dans l'espace public de la ville. L'artiste relie ainsi les territoires méditerranéens et subsahariens en tant que régions instables et en constante évolution, témoignant des transformations récentes et futures affectant les deux continents respectifs de l'Europe et de l'Afrique.


Commissaire d’exposition : Luigi Fassi


L'exposition a été rendue possible grâce à la contribution de la Région de Sardaigne, de la Fondation de Sardaigne et de la Province de Nuoro.

















Exposition du 31 janvier au 1er mars 2020. MAN Museo d'arte della Provincia di Nuoro, Via Sebastiano Satta, 27 - 08100 Nuoro NU (Italie). T +39 0784 252110.











 







 











 





 



























 





 











Kiluanji Kia Henda au MAN, Nuoro

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2020. Tous droits réservés

Kiluanji Kia Henda, Bullet Proof Glass - Mappa Mundi (Caprera Island), 2019. Courtesy the artist and Galleria Fonti, Naples, Italy.