Intuitions organiques, BMV, Mexico

Intuitions organiques
BMV, Mexico (Mexique)

16.04 - 04.05.2012


















Précédent Suivant

English


Traduction du communiqué de presse E-Flux


Le POOL NYC présente Intuitions organiques, exposition collective, au Bolsa de Valores, à Mexico. L'exposition réunit le travail de trois artistes internationaux : Patrick Jacobs, artiste américain installé à New York, Gala Carboni, artiste italien de Florence et Martin Roth, artiste australien qui vit et travaille à New York.


Jacobs, Carboni et Roth travaillent diversement sur le thème de la nature. Plusieurs interprétations artistiques et représentations de la nature sont ainsi présentées dans l'exposition à travers divers médiums et démarches.


Notre approche de la nature est - ce la définit - toujours restreinte, et toute représentation qui en découle sera toujours un "paysage construit". Pénétrer dans une galerie ou un musée s'avère souvent une expérience froide et aseptisée. Plus qu'ailleurs, l'environnement extérieur n'est pas autorisé à franchir leur entrée. Cette frontière séparant l'art et la vie a été volontairement bannie pour cette exposition, pour surprendre le visiteur découvrant la nature dans une galerie. L'idée générale est de présenter un espace habité d'oeuvres inspirées par la nature et centrées sur elle.


Les oeuvres de Gala Carboni peuvent être associées à celles de Patrick Jacobs dans le sens de leur commune focalisation sur l'aspect naturaliste du monde et à travers leur démarche personnelle quasi obsessionnelle. Gala Carboni s'attache à l'évolution de l'objet : la chaîne de la vie, telle un cercle où tout commence et finit dans la nature. Carboni représente la nature dans sa constante métamorphose, révélant l'interconnexion profonde reliant des mondes bien différents, entre architecture, matière organique ou végétale.


A travers ce qui semble de petites fenêtres dans le mur, Jacobs guide le visiteur vers un nouveau monde en miniature, construit à partir d'éléments naturels accompagnés d'éléments étranges. Le travail de Patrick Jacobs brouille les distinctions de perception entre peinture, photographie et réalité augmentée. Derrière ces lentilles, ces petits espaces investissent l'architecture cachée du mur, offrant au spectateur une vue globale et magique de l'ordinaire : une cour envahie par les pissenlits, un plancher de cuisine en linoleum percé par le pied d'un tabouret, un tuyau de gouttière bouché par les feuilles mortes.


Martin Roth cultive l'herbe sur une terre incongrue : un tapis. Il crée une situation - et cette situation, inévitablement, selon l'artiste, "prend vie à part entière". Parfois, son travail peut paraître inquiétant car il défie les attentes et les objets inertes s'animent devant les yeux du spectateur - en un sens son art devient vivant. Dans les paysages construits par Martin Roth, la vie animale et végétale occupent une place centrale. En introduisant la nature dans la galerie d'art, l'artiste pousse le visiteur à réévaluer sa relation avec le monde naturel.


En amenant la pelouse en intérieur, l'artiste joue avec l'idée de la manière dont la nature a déjà été domestiquée. L'herbe va pousser en direction du soleil artificiel durant quelques semaines, puis mourra car ses racines ne pourront trouver les éléments essentiels à leur nutrition dans leur environnement hors sol.


Dans la religion islamique, tout est symbolique de la sagesse du Créateur. Les tapis de prière représentent souvent des jardins. Dans la croyance musulmane, la représentation de la laine tissée est autant d'ordre symbolique que la terre réelle et le jardin planté. Toutes choses ici-bas, qu'il s'agisse de phénomènes naturels ou de leur représentation, sont l'expression de merveilles d'ordre spirituel. "Ici, dans ce tapis, repose un éternel printemps".


Pour ces artistes, il y a trois différentes manières de représenter la nature : chez Patrick Jacobs, on peut trouver la beauté et la cruauté, chez Martin Roth, la renaissance, la persévérance et l'espoir, et chez Gala Carboni toutes les formes de l'évolution naturelle.










































Exposition du 16 avril au 4 mai 2012. Bolsa Mexicana de Valores, Avenida Paseo de la Reforma # 255- Colonia Cuautémoc. Delegacion Cuautémoc. 06500 Mexico D.F.














© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Martin Roth, Untitled (Persian Rugs), 2012. Rugs and grass, variable dimensions. Courtesy the artist and The POOL NYC.


Martin Roth, Untitled (Persian Rugs), 2012. Rugs and grass, variable dimensions. Courtesy the artist and The POOL NYC.

Archives 1er semestre 2012