Archives 1er semestre 2014

Hubert Duprat, un dispositif conçu pour le lieu

La Verrière, Fondation d’entreprise Hermès, Bruxelles (Belgique)

26.04 - 12.07.2014

Précédent Suivant

Communiqué de presse

 


La Verrière de la Fondation d’entreprise Hermès à Bruxelles se pare de galuchat et de polystyrène pour une installation originale de l’artiste français Hubert Duprat, dans le cadre du cycle Des gestes de la pensée. Une nouvelle exposition monographique qui, autour d’un subtil jeu de textures entre le naturel et l’artificiel, défie nos références.













© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2014. Tous droits réservés

Exposition du 26 avril au 12 juillet 2014. La Verrière, Fondation d’entreprise Hermès, 50 boulevard de Waterloo - 1000 Bruxelles. Entrée libre du lundi au samedi de 11h à 18h.

 











Hubert Duprat, La Verrière, Fondation d’entreprise Hermès, Bruxelles

Mêlant volontiers des éléments minéraux, organiques ou végétaux à des matières synthétiques ou industrielles, Hubert Duprat est un artiste de la transversalité. Né en 1957, inclassable au sein de la scène française actuelle, il surprend toujours par la nature, la forme et le processus de fabrication de ses pièces depuis les sculptures précieuses construites par des trichoptères qui l’ont fait connaître au début des années 1980. Il poursuit depuis lors une œuvre toujours plus singulière, s’appuyant sur une grande érudition dont l’étrangeté du résultat formel résiste à l’interprétation.


À La Verrière, Hubert Duprat choisit d’associer polystyrène et galuchat pour élaborer un vaste cube. « Un jeu entre deux matières, précise Guillaume Désanges, commissaire de l’exposition, l’une très précieuse, l'autre très banale et industrielle, mais qui possèdent toutes deux leur séduction de surface, avec un jeu discret de motifs. » Avec ce projet produit spécialement pour l’exposition, l’artiste poursuit son exploration du monde en conviant indifféremment styles et textures de tous horizons.


Revendiquant « une position d’amateur éclairé, d’expérimentateur bricoleur, qui substitue la curiosité à l’expertise », Hubert Duprat, « artiste du faire et du savoir » se rapproche d’un Marcel Duchamp auquel le cycle d’expositions est dédié. Ici encore, ce sont bel et bien ces Gestes de la pensée qui donnent lieu à une œuvre aussi originale qu’esthétique, aussi radicale que troublante.