Archives 1er semestre 2018

Henrik Håkansson, A Hundred Pieces of a Tree

KODE, Bergen (Norvège)

08.06 - 30.09.2018


PrécédentSuivant

Communiqué de presse

 

Henrik Håkansson (né en 1968) a travaillé sur des questions relatives à notre environnement naturel dans de grandes installations multimédia durant une grande partie de sa carrière artistique. À Bergen, Håkansson est invité à réagir aux œuvres du maître norvégien du XIXe siècle J.C. Dahl (1788-1857), réputé pour ses observations méticuleuses de la nature. Les œuvres emblématiques de Dahl sont présentées dans une exposition récemment inaugurée au KODE.





























 


















































English








Henrik Håkansson, A Hundred Pieces of a Tree, KODE, Bergen

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2018. Tous droits réservés

Håkansson place souvent des éléments biologiques tels que des arbres, des plantes, de la terre et des insectes directement dans les salles d'exposition, pour permettre à la nature elle-même de jouer le rôle principal. Il a publié le chant d'une alouette dans un disque gratuit sur vinyle, élaboré des projets de tunnels de vent pour les oiseaux, et fait des peintures à partir de moustiques heurtant la toile.


Perturber l'image de la nature

Håkansson et Dahl se rapportent aux sciences naturelles de leur temps. Sur le plan artistique, Dahl a découvert le paysage norvégien, aux côtés des premiers cartographes et géologues, et a utilisé la météorologie et la botanique dans ses études sur la nature. Håkansson utilise des méthodes qui ressemblent souvent aux observations de la nature systématiques des disciplines scientifiques, comme la dissection et les images macro, élaborant un dialogue entre l'ordre et le désordre.


Dans la mise en scène ambiguë de Håkansson, les éléments de la nature apparaissent comme inattendus et dérangeants, et perturbent une image que nous avons appris à apprécier. De cette façon, Håkansson débat de notre relation complexe avec la nature, non seulement en relation avec l'éthique et l'écologie, mais aussi avec la définition même de la nature qui a été cultivée par l'art et la science au cours des siècles passés.


Le souvenir d'un arbre

Développé sur le concept de «la mémoire d'un arbre», le projet de Håkansson pour Bergen va déboucher sur une installation in situ intitulée «Cent morceaux d'un arbre» ​​(Bois norvégiens), ses principaux éléments étant représentés par un aulne noir décortiqué (Alnus glutinosa). Les petites pièces évoquent une ancienne mémoire fragmentée ou une présentation de fouille archéologique, comme étant les restes d'une autre culture implantée dans un contexte muséal.


C'est la première fois que Håkansson propose une exposition personnelle en Norvège. Sa longue carrière internationale remonte au milieu des années 1990, avec une participation à la Biennale de Sydney (2014), la Biennale de Berlin (2001), deux invitations à la Biennale de Venise (1997, 2003) et des expositions personnelles à De Appel à Amsterdam (2003), Lunds konsthall (2012), Kunsthalle Basel (1999) et Moderna Museet (2003), pour n'en nommer que quelques-unes.


Left : J.C. Dahl, Bjerk i storm, 1849. Photo: Dag Fosse. Right : Henrik Håkansson, A Forest Divided, Lunds Konsthall. Photo: Terje Östling.

Left : J.C. Dahl, Bjerk i storm, 1849. Photo: Dag Fosse. Right : Henrik Håkansson, A Forest Divided, Lunds Konsthall. Photo: Terje Östling.

Exposition du 08 juin au 30 septembre 2018. KODE
KODE Art Museums and Composer Homes, Rasmus Meyers allé 9 - 5015 Bergen (Norvège). T. +47 53 00 97 04.