Expositions à venir

Elizabeth Price / Daniel Steegmann Mangrané
Nottingham Contemporary, Nottingham (Royaume Uni)
16.02 - 06.05.2019

PrécédentSuivant

Communiqué de presse

 

Ce printemps, Nottingham Contemporary présente deux expositions ambitieuses: FELT TIP d'Elizabeth Price et la première exposition personnelle majeure de Daniel Steegmann Mangrané au Royaume-Uni.








































 


















































English








Elizabeth Price / Daniel Steegmann Mangrané, Nottingham Contemporary

L’exposition d’Elizabeth Price est sa plus ambitieuse à ce jour. Deux nouvelles installations vidéo mises en oeuvre, KOHL et FELT TIP (2018), sont au cœur de son activité. L'artiste britannique lauréat du prix Turner associe des documents d'archives, des séquences d'action réelle, des images animées et des images de synthèse, en utilisant des montages rythmiques de musique et d'images. Ses récits stratifiés explorent les histoires sociales et le champ évolutif des cultures analogiques et numériques.


KOHL est une vidéo synchronisée sur quatre canaux, dans laquelle un choeur évoque des présences fantomatiques qui émergeraient de mines abandonnées dans le nord de l'Angleterre. Le liquide qui coule entre les sites souterrains est présenté comme l’ombre encrée du charbon, chargée de mémoires collectives et symbolisant la masse dense de matériaux générés par l’industrie minière. FELT TIP, une exploration de deux mètres de haut sur deux écrans, utilise également la simple cravate comme motif de changement social et technologique sur le lieu de travail. Price utilise des motifs de cravate depuis la fin des années 1970 pour constituer une série racontant une histoire de changement social spectaculaire. L'exposition intègre également une série de photographies de sténopés de quatre mètres de haut, réalisées en manipulant des images provenant de magazines de mode pour ne laisser qu'un vêtement flottant, planant dans une brume onirique.


Daniel Steegmann Mangrané présente une gamme d'œuvres nouvelles et existantes. À travers une nouvelle installation immersive, des interventions architecturales, un film en 16 mm et une œuvre de réalité virtuelle, l’artiste catalan installé à Rio évoque certains aspects de la Mata Atlântica, une forêt tropicale humide propice à la biodiversité et géopolitiquement dense qui s'étend le long de la côte atlantique du Brésil. Steegmann Mangrané utilise différents médiums et technologies pour étudier comment les environnements peuvent être évoqués et, ce faisant, met en évidence leurs impossibilités de représentation.


L'exposition présente deux nouvelles commandes, telle une installation sculpturale investissant l'intégralité d'une galerie, qui transfère des épiphytes - ou plantes aériennes - de la forêt tropicale à l'espace. Une autre nouvelle installation in situ modifie le plafond de la galerie pour imiter les reflets de lumière pénétrant dans le couvert forestier. L'exposition présente également des œuvres existantes, comme l’oeuvre vidéo 16mm (2009-2011), où une caméra suit les profondeurs de la forêt tropicale au même rythme que la pellicule, reliant le film et la forêt tropicale de manière mécanique et conceptuelle. Phantom (kingdom of all the animals and all the beasts is my name) (2015) propose une expérience immersive dans la Mata Atlântica, à travers une expérience de réalité virtuelle dans la galerie, où les visiteurs peuvent explorer l'environnement rendu à travers leur corps invisible. Steegmann Mangrané s'intéresse aux cultures autochtones et à l'anthropologie radicale de l'érudit brésilien Eduardo Viveiros de Castro. Il s'efforce de supprimer la distinction entre nature et culture.












© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2019. Tous droits réservés

[1] Daniel Steegmann Mangrané, A Transparent Leaf Instead of the Mouth, 2016-17. Courtesy the artist and Esther Schipper, Berlin. Photo: © Andrea Rossetti.
[2] Daniel Steegmann Mangrané, Phantom (kingdom of all the animals and all the beasts is my name), 2014-2015. Courtesy the artist and Esther Schipper, Berlin. Photos: © Andrea Rossetti.
[3] Elizabeth Price, KOHL (still), 2018. Courtesy of the artist. [4] Elizabeth Price, FELT TIP (still), 2018. Commissioned by the Walker Art Center, Film and Video Umbrella and Nottingham Contemporary, with support from Arts Council England.

Exposition du 16 février au 5 mai 05, 2019. Nottingham Contemporary, Weekday Cross - Nottingham NG1 2GB (Royaume Uni). T +44 115 948 9750. Ouverture du mardi au samedi de 10h à 18h, le dimanche de 11h à 17h.