Archives 2ème semestre 2014

Ciclo (Cycle)

Centro Cultural Banco do Brasil, São Paulo (Brésil)

23.08 - 27.10.2014

Précédent Suivant

English



Traduction du communiqué de presse E-Flux


Une unique question provocatrice fournit le fil conducteur reliant les œuvres de l'exposition Cyclo (Cycle) qui, depuis le 23 août, investit le Banco Centro Cultural do Brasil à São Paulo avec deux volets, en présentant des œuvres d'anthologie de 14 artistes de différentes générations et nationalités: l'urgence et pertinence de la production de l'art à partir d'éléments présents dans le monde, en attribuant un nouveau sens aux matériaux, en subvertissant leur sens et en réinventant les façons de voir et de sentir les choses. Point culminant du Off de la 32e Biennale, l'exposition vise à établir une sorte de passerelle entre un moment fondateur de l'art contemporain - la création des premiers ready-mades il y a exactement un siècle par Marcel Duchamp et la réinvention fertile de ce type d’opération actuellement.












© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2014. Tous droits réservés

Ciclo (Cycle), Centro Cultural Banco do Brasil, São Paulo

Exposition du 23 août au 27 octobre 2014. Centro Cultural Banco do Brasil, Rua Alvarea Peanteado, 112 - Downtown, São Paulo (Brésil). Tel.: +11 3113 3651. Entrée libre du mercredi au lundi de 9h à 21h.










Les matériaux explorés sont très diversifiés: chambres à air, cure-dents, rebuts électroniques, armes, bonbons, véhicules et même des ordures. Les techniques, ainsi, sont délibérément inhabituelles, entremêlées et audacieuses. "Nous avons cherché des œuvres qui cherchent à créer du nouveau sans créer plus de choses, avec ce qui est déjà là, ce qui existe déjà", explique le commissaire Marcello Dantas. Deux années de recherche intense ont conduit à un panorama très diversifié qui réunit des grands noms de la scène internationale, comme l'artiste chinois Song Dong et la Portugaise Joana Vasconcelos, et des artistes émergents, comme l'Uruguayenne Julia Castagno et l’Italien Lorenzo Durantini.


L'exposition se déroule en deux volets inaugurés à São Paulo lors de deux dates distinctes. Le premier et le plus important groupe d’oeuvres, composé d’installations monumentales et de sculptures réparties sur les quelque mille mètres carrés (10 750 pieds carrés) du CCBB São Paulo, peuvent être visités depuis le 23 août. Mais trois oeuvres spécifiques ne seront présentées au public que le 6 septembre, une date symbolique et aussi marquée pour la programmation culturelle de la ville puisque c'est le jour d'ouverture de la Biennale. Il s'agit notamment de l'intervention extérieure dynamique réalisée par l'Allemand Michael Sailstorfer, qui couvrira la façade CCBB de tubes intérieurs entrelacés, donnant corps à la pollution immatérielle; et l'auto-portrait monumental du Canadien Douglas Coupland intitulé Gum Head sur lequel le public sera invité à déposer les chewing-gum déjà mâchés. En outre, la performance attendue depuis longtemps organisée par Song Dong aura lieu également à cette date au cours de laquelle le public sera invité à dévorer, littéralement, la ville de São Paulo, reconstruite sous la forme d'une maquette géante faite de bonbons.


Selon les termes de Marcos Mantoan, directeur du CCBB São Paulo, "Ces oeuvres contribuent à la continuité de la volonté de l'institution de s'étendre dans son environnement extérieur, avec l'intégration de la CCBB dans l’ espace public du centre de São Paulo.


Liste des artistes: Tayeba Begum Lipi (Bangladesh) / Daniel Canogar (Espagne) / Julia Castagno (Uruguay) / Douglas Coupland (Canada) / Petah Coyne (États-Unis) / Song Dong (Chine) / Tara Donovan (Etats-Unis) / Lorenzo Durantini (Italie) / Ryan Gander (Angleterre) / Daniel Rozin (Israël) / Pedro Reyes (Mexique) / Michael Sailstorfer (Allemagne) / Daniel Senise (Brésil) / Joana Vasconcelos (Portugal).



Michael Sailstorfer, Wall Cloud, 2014. Illustrative perspective.

Michael Sailstorfer, Wall Cloud, 2014. Illustrative perspective.