Archives 1er semestre 2019

Beatriz Cortez, Candice Lin, Fernando Palma Rodriguez

Ballroom Marfa, Marfa (Etats-Unis)

05.04 - 08.09.2019

PrécédentSuivant

Communiqué de presse

 

Candelilla, Coatlicue et la Machine à respirer est une exposition présentant les œuvres nouvelles et déjà réalisées de Beatriz Cortez, Candice Lin et Fernando Palma Rodríguez. Le titre fait référence à une facette de la contribution de chaque artiste à l’exposition, qui va des coulées de cire aux conteurs robotiques, en passant par les abris provisoires et bien d’autres.















































 


















































English








Beatriz Cortez, Candice Lin, Fernando Palma Rodriguez, Ballroom Marfa

Les installations et objets de ces trois artistes tissent un dialogue différemment orienté sur les qualités animées de la terre: simultanéités du passé, du présent et du futur; migrations humaines et non humaines, contamination croisée et porosité - tout en transmettant leurs propres investigations. Chaque artiste a passé du temps à Marfa et à Big Bend et ces expériences singulières se reflètent dans divers aspects des œuvres abouties.

De nouveaux dessins de Candice Lin étudient la flore poussant dans le haut désert - cholla, créosote, ocotillo, entre autres - et ont été réalisés après que l’artiste eut ingéré des teintures fabriquées à partir de ces plantes. Lin va également créer une nouvelle installation immersive conçue à partir de ses recherches sur la biopolitique de la plante de candelilla, dont l’implantation chevauche les basses altitudes de la région frontalière américano-mexicaine voisine.

Fernando Palma Rodríguez réalisera plusieurs nouvelles sculptures "mécatroniques" qui évoquent des terres et des histoires croisées au Texas et au Mexique par le biais de récits spatiaux chorégraphiés. Ces nouvelles pièces seront accompagnées d'œuvres cinétiques existantes qui seront reprogrammées pour répondre à la fois aux éléments de l’espace d’exposition et à d’autres situés plus loin dans le paysage.

Une nouvelle installation extérieure de Beatriz Cortez examine différentes versions de la modernité, des architectures nomades au futur imaginaire à l'aide de dômes géodésiques construits à partir de maillons de chaîne, de métal plié et de capots de voiture mis au rebut. Cortez fabriquera également une nouvelle machine pour l'exposition, qui mobilisera ses compétences en métallurgie et en ingénierie pour créer un mécanisme hypocycloïdal respirant, qui se penche sur la respiration des plantes et notre interconnectivité dans l'atmosphère.

Au global, cette exposition met en dialogue ces trois artistes importants et leurs corpus distincts impliquant les terres, les plantes et l’histoire. Il s’agit d’un engagement continu pour le travail de Beatriz Cortez et Candice Lin, qui ont été intégrées aux récentes expositions et publications de Ballroom.


L'exposition est organisée par la directrice et conservatrice Laura Copelin.


















© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2019. Tous droits réservés

Parcours du 5 avril au 8 septembre 2019. Ballroom Marfa, 108 East San Antonio Street - Marfa, TX 79843 (Etats-Unis). Ouverture du mercredi au samedi de 10h à 18h, le dimanche de 10h à 1h.


 



















 







 











 





 



























 





 











[1] Beatriz Cortez,  Structures from  Trinidad / Joy Station, 2018. Courtesy the artist and Commonwealth and Council. Photo: Gina Clyne. [2]  Candice Lin,  Cylindropuntia imbricata, 2019. Courtesy the artist and  François Ghebaly. [3] Fernando Palma Rodríguez,  Xipetotec, 2018. Stone metates, electronic circuits and sensors. Courtesy the artist and House of Gaga. Photo: Ed Mumford