Archives 1er semestre 2013

Averses éparses - Eléments du temps
Frankfurter Kunstverein, Frankfort (Allemagne)

08.03 - 19.05.2013


Précédent Suivant

English
Deutsch


Traduction du communiqué de presse E-Flux


L’exposition Averses éparses – éléments du tempsà la Frankfurter Kunstverein rassemble des artistes dont le travail se concentre spécifiquement dans l’exploration de différentes formes du temps (météorologique). Elle a été organisée à partir du constat du nombre incroyablement élevé d’artistes contemporains dont l’intérêt porté à cette science relie ses phénomènes complexes à notre expérience réelle et immédiate.  Des  éléments concrets et conséquences de la météo figurent en bonne place dans leurs œuvres.


Exposition du 8 mars au 19 mai 2013. Frankfurter Kunstverein, Markt 44 – 60311 Frankfurt (Allemagne). Tél. +49 (0)69 219314-0. Ouverture mardi, jeudi et vendredi de 11h à 19h, mercredi de 11h à 21h, samedi et dimanche de 10h à 19h.


Averses éparses- éléments du temps, Frankfurter Kunstverein

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2013. Tous droits réservés

Les artistes : Stefania Batoeva, Daniel Gustav Cramer, Spencer Finch, Sebastian Gräfe, George Kuchar, Gerhard Lang, Flo Maak, Iñigo Manglano-Ovalle, Matthias Meyer, Rivane Neuenschwander, Iris Schomaker, Klaus Weber, John Woodman.


Flo Maak, Heavy Rain, 2012. © Flo Maak


Des phénomènes comme la neige, la glace, la pluie, le brouillard, les nuages, le vent, la tempête, la foudre et le soleil sont étudiés et interprétés dans des constellations esthétiques ou deviennent parfois partie intégrante de l’œuvre.  Ainsi, les matériaux utilisés par les artistes sont parfois exposés aux intempéries, ou une « vraie » pluie ou neige est intégrée à l’œuvre. D’autres explorent les opportunités pour aménager des « atmosphères » au  double sens du terme.  Dans ces œuvres, le temps est souvent associé à un paysage. Elles reflètent simultanément des travaux perceptifs et le médium de travail qui s’y rapporte. D’autres artistes oeuvrent dans l’urgence d’enregistrer, de contrôler ou simuler la météorologie, et leurs élaborations artistiques et leurs recherches soulèvent la question du contrôle de la nature. Dans d’autres œuvres, le temps devient une métaphore des questions territoriales et des conflits politiques. L’exposition Averses éparses – éléments de météo présente de potentielles perceptions du climat – comme une prémisse évidente à un changement technologique ou politique.

Flo Maak, Heavy Rain, 2012. © Flo Maak