ARTLANTIC : wonder, Atlantic City

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2013. Tous droits réservés

Archives 2ème semestre 2012

ARTLANTIC : wonder
Atlantic City (USA)

A partir du 09.11.2012


Précédent Suivant

English


Exposition à partir du 9 novembre 2012. Atlantic City, divers lieux (USA).


L'emplacement du premier site – hébergeant les œuvres de Barry, des Kabakov et de Smith – occupent plus de 7 hectares. Avec ses deux boucles, ses monticules courbes de collines herbeuses, il évoque les célèbres montagnes russes de la ville, alors que le texte lumineux de Robert Barry – intégré dans le paysage, tissé à travers le site, solidarisant l'oeuvre avec le dessin du paysage – s'animera la nuit et imitera la signalétique en gras qui décore le front de mer.


Dans les espaces en terrassement se trouvent deux installations en plein air conçues par Ilya et Emilia Kabakov et Kiki Smith. Concernant les premiers, un bateau pirate nommé Rage du démon émerge de la terre, en référence aux épaves qui tapissent le fond de l'océan au large de la côte du New Jersey. Les visiteurs sont invités à explorer les secrets du navire partiellement enfoui. En face de lui se trouve le luxuriant jardin conçu par Kiki Smith, entièrement composé de feuillage rouge brillant. Les centres de jardinage entourent la sculpture de Smith, Her, où une femme embrassant tendrement une biche se pose en métaphore d'une étreinte entre l'humanité et le monde naturel.


Sur le second site se trouve l'oeuvre de John Roloff, Etude de l'Atlantide, espace illusionniste composé de rayures audacieuses convergeant en un motif en spirale, évoquant un tourbillon d'eau. L'oeuvre de Roloff servira d'écrin pour les spectacles, performances, concerts et manifestations publiques qui se poursuivent toute l'année sur les deux sites.


Le projet Artlantic est mené par le curateur Lance Fung, qui a la réputation d'ambitieuses approches novatrices pour l'art dans le domaine public réalisées pour donner aux communautés locales une source de fierté et un symbole puissant de survie. Le succès de l'inauguration des œuvres après l'ouragan Sandy a permis d'assurer que Artlantic et Atlantic City n'ont pas simplement récupéré après la tempête, mais se sont offert une vitalité renouvelée.


Traduction du communiqué de presse Art Agenda

Le 9 novembre 2012 a été inaugurée la première phase d’Artlantic, projet sur 5 ans qui doit transformer la ville balnéaire d’Atlantic City en un important centre d’art dans le domaine public. Les participants à la cérémonie étaient là aussi pour célébrer la résilience de cette ville ravagée par la tempête et la puissance de l’art pour soutenir les communautés dans les bons et mauvais moments.

Avec Artlantic, les artistes internationaux Robert Barry, Ilya & Emilia Kabakov, John Roloff et Kiki Smith, en collaboration avec les paysagistes de Balmori Associates et Cairone & Kaupp, ont transformé deux grandes parcelles de terre inutilisées près du front de mer en spectaculaires espaces d’art dans le domaine public ouverts toute l’année. Bien qu’ayant été directement dans la trajectoire de l’ouragan Sandy, les édifices emblématiques de la ville ont été relativement épargnés - et les installations d’Artlantic sont restées intactes.

Avec Artlantic, les artistes internationaux Robert Barry, Ilya & Emilia Kabakov, John Roloff et Kiki Smith, en collaboration avec les paysagistes de Balmori Associates et Cairone & Kaupp, ont transformé deux grandes parcelles de terre inutilisées près du front de mer en spectaculaires espaces d’art dans le domaine public ouverts toute l’année. Bien qu’ayant été directement dans la trajectoire de l’ouragan Sandy, les édifices emblématiques de la ville et les casinos ont été relativement Le 9 novembre 2012 a été inaugurée la première phase d(=’Artlantic, projet sur 5 ans qui doit transformer

Vue de l’installation d’Artlantic : wonder. Photo: Peter Tobia

Vue de l’installation d’Artlantic : wonder. Photo: Peter Tobia