Expositions en cours

Armin Linke, Prospecter l’océan

Institut des sciences marines, Venise (Italie)

23.05 - 30.09.2018


PrécédentSuivant

Communiqué de presse

 

TBA21-Academy présente sa première grande commande de recherche, conçue et réalisée sur trois ans par l'artiste et compagnon de The Current Armin Linke. L'exposition de recherche Prospecting Ocean, développée en collaboration avec l'Istituto di Scienze Marine (CNR-ISMAR), explore les défis contemporains auxquels sont confrontés nos océans. Elaborant des images rares des profondeurs et des entretiens avec des scientifiques, des décideurs politiques, des juristes et des activistes éminents, le projet scrute l'esthétique avec des appareils technoscientifiques et s'attaque aux tensions entre la protection écologique de nos océans et leur exploitation politique et économique.































 


















































English








ArtCatalyse Expositions internationales Armin Linke, Prospecter l’océan, Institut des sciences marines, Venise

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2018. Tous droits réservés

Armin Linke, Norwegian University of Science and Technology NTNU, Department of Marine Technology Trondheim Norway, 2016.


Exposition du 23 mai au 30 septembre  2018. Istituto di Scienze Marine (CNR-ISMAR), Riva dei Sette Martiri 1364 - 30122 Venice (Italie). Entrée libre du mercedi au dimanche de 11h à 19h.


 








 







 











 





 



























 





 











Prospecting Ocean présente une riche chorégraphie de séquences vidéo et de documents d'archives nouvellement placés dans les anciens locaux du siège et des laboratoires du CNR-ISMAR, y compris plusieurs installations vidéo multicanaux et une nouvelle série de photographies. Un montage d'images scientifiques rarement vues du fond de l'océan - capturé par des véhicules sous-marins téléguidés (ROV) à une profondeur de 5000 mètres - juxtapose visuellement le fond marin «naturel» avec la machinerie utilisée pour extraire des spécimens de minéraux pour la recherche à usage industriel. Outre ces images d'outils et d'incisions ostensiblement cliniques dans les fonds marins, l'exposition présente des images filmées aux assemblées des Nations Unies, aux conférences de droit international, aux centres de recherche marine et sur les sites menacés par l'élévation du niveau de la mer et maintenant par les fonds marins, telle l'exploitation minière dans le cas de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Linke expose des sites sous-marins et terrestres qui sont généralement invisibles et accède à des rassemblements de décideurs qui sont généralement fermés au public. Scrutant les appareils d'infrastructure qui gèrent les fonds marins, il déconstruit l'idée d'une économie bleue fondée sur la mer et d'une politique communément soutenue par les gouvernements.


Au CNR-ISMAR, les images filmées par Linke et son équipe sont présentées à côté des entretiens en coulisses avec des biologistes, géologues et décideurs politiques de premier plan, ainsi que des images de mouvements activistes en Papouasie-Nouvelle-Guinée, invitant le spectateur à considérer les implications des fouilles océaniques pour l'environnement et les communautés. Linke met à nu un réseau complexe de dynamiques, disséquant la façon dont l'information est négociée entre les entités et institutions scientifiques, juridiques et économiques, aux niveaux local et international.

Prospection Océan propose également une sélection de documents de base et de livres de la bibliothèque historique CNR-ISMAR sélectionnés par les scientifiques de l'institut et des textes critiques analysant les infrastructures juridiques, politiques et économiques qui président à l'allocation des ressources océaniques. Dans son ensemble, le projet examine l'administration des océans et expose la fascination et l'aliénation simultanées des technologies qui cartographient, visualisent et exploitent les ressources de la mer.

Une publication avec des recherches supplémentaires et des textes récemment commandés, édités par Stefanie Hessler, sera lancée début 2019.









Armin Linke, Norwegian University of Science and Technology NTNU, Department of Marine Technology Trondheim Norway, 2016.